Du verbiage et des actes    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    L'ancien ministre des Finances, Benkhalfa: La récupération du foncier industriel, une «décision judicieuse»    Un léger mieux mais... Le casse-tête de la liquidité bancaire    Le discours officiel à l'épreuve    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Sarkozy condamné à 3 ans de prison pour corruption    MCO - Licence professionnelle: Les supporters retiennent leur souffle    WA Tlemcen: Un état d'esprit à préserver    SCM Oran: Vers le dépôt des licences au niveau de la DJS    Disparition de Fekri: Un corps repêché à Cap Rousseau    Le confinement partiel reconduit    Ballotés entre la wilaya et l'APC: Les concessionnaires privés chargés de la collecte dans l'impasse    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune : l'Algérie entretient avec la France de bonnes relations, loin du complexe d'ancien colonisateur    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: l'Algérie n'enverra par ses troupes au Sahel    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Relance de l'économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l'investissement    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Les principales décisions de Tebboune    Tebboune insiste sur l'irrigation pour augmenter de 20% la production nationale de blé    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Le Pr Djenouhat invite les épidémiologistes à approfondir les enquêtes    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Après la défaite concédée face à la JSK : Amrani en sursis, les joueurs mis à l'index    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Le décret publié au "Journal officiel"    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    La démonstration de force d'Ennahdha    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourses : Les places européennes en légère hausse pour Thanksgiving
Publié dans Le Maghreb le 26 - 11 - 2016

Les bourses européennes, à l'exception notable de Milan, ont progressé légèrement jeudi, lors d'une journée sans grand mouvement avec la fermeture des marchés américains à l'occasion de la fête de Thanksgiving.
"Les marchés américains ont une influence majeure sur la tendance et en leur absence il ne s'est pas passé grand-chose", a résumé Alexandre Baradez, un analyste de IG France. "La séance a donc été très calme avec des volumes d'échanges très réduits", a-t-il ajouté.
L'Eurostoxx 50 a gagné 0,28%
La Bourse de Paris a progressé de 0,29%, l'indice CAC 40 finissant à 4.542,56 points, dans un volume d'échanges très faible de 1,4 milliard d'euros.
Vinci a progressé de 1,35% à 60,11 euros, deux jours après avoir été victime d'un faux communiqué qui avait fait chuter l'action pendant quelques minutes. Technip a pris 1,18% à 66,06 euros. Son projet de fusion avec son homologue américain FMC technologies a reçu le feu vert de Bruxelles.
EDF a perdu 0,88% à 10,10 euro. L'association de défense de l'environnement Greenpeace a déposé plainte auprès du parquet national financier contre le groupe énergétique ainsi que son P-DG, Jean-Bernard Levy, pour "délits boursiers", leur reprochant "un bilan inexact" et la diffusion d'"informations trompeuses".
Remy Cointreau (+1,43% à 75,40 euros) a profité d'un résultat en hausse de 14,8% au premier semestre de son exercice 2016/17. La Bourse de Londres a gagné 0,17%, avec un indice FTSE-100 à 6.829,20 points.
Le secteur bancaire a évolué en ordre dispersé. HSBC a perdu 0,37% à 203,20 pence et RBS également 0,88% à 203,20 pence, tandis que Barclays a pris 0,98% à 215,45 pence et Lloyds Banking Group 0,07% à 59,68 pence. Les pétrolières, BP (+0,15% à 458,85 pence) et Royal Dutch Shell (action "B", +0,55% à 2.117,50 pence) ont progressé légèrement.
Le secteur de la distribution a souffert, Morrison perdant 0,46% à 218,60 pence et Tesco 0,89% à 211,50 pence. Seule exception, Sainsbury a pris 0,51% à 236,00 pence.
A Francfort, le Dax a pris 0,25% à 10.689,26 points et le MDax des valeurs moyennes 0,40% à 20.780,22 points.
Les groupes pharmaceutiques avaient la cote, comme Fresenius, premier du Dax avec un gain de 1,83% à 66,80 euros ou encore Merck KGaA avec une hausse de 0,70% à 94,44 euros.
Le fabricant de semi-conducteurs Infineon, qui avait pris la tête du Dax la veille, a en revanche souffert de prises de bénéfices (-2,56%, à 16,37 euros).
Le groupe aérien Lufthansa a perdu 1,13% à 12,65 euros, après l'annonce de l'annulation de plus de 800 vols vendredi, au troisième jour d'une grève de ses pilotes. L'énergéticien RWE a abandonné 1,26% à 11,72 euros.
ThyssenKrupp s'est effrité de 0,09% à 21,93 euros. Le sidérurgiste a connu un exercice 2015-2016 difficile, plombé par les bas prix de l'acier sous l'effet de la forte production chinoise.
La Bourse de Milan a terminé en baisse de 0,19%, avec un indice FTSE à 16.501 points.
La banque Monte Paschi di Siena a réalisé la meilleure performance (+3,32% à 0,2301 euro), suivie de Ferrari (+2,26% à 52,1 euros) et de Buzzi Unicem (+2,21% à 20,39 euros). La Banca Popolare di Milano (BPM) a enregistré la plus forte baisse (-2,24% à 0,2927 euro), suivie de Banco Popolare (-2,01% à 1,856 euro) et d'Unipol (-1,50% à 2,76 euros).
A Madrid, l'indice IBEX 35 a gagné 0,34% à 8.657,20 points.
Le géant du textile Inditex a pris 2,67% à 32,05 euros. La société de réservation en ligne Amadeus a progressé de 1,65% à 42,32 euros. La compagnie énergétique Endesa a gagné 2,05% à 19,14 euros, au lendemain de l'annonce d'un dividende plus élevée que prévu. Mais les banques ont fini en recul, notamment Banco Santander (-0,65% à 4,31 euros) et Banco Popular (-3,32% à 0,84 euros). La Bourse suisse s'est maintenue dans le vert. L'indice SMI a gagné 0,60% à 7.798,50 points. Les valeurs du luxe, en net repli depuis le début de la semaine, ont repris des couleurs. Richemont a gagné 1,17% à 64,75 CHF et Swatch 1,12% à 289,50 CHF. Les pharmaceutiques se sont bien tenues, après leur plongée de près de 3% mardi. Novartis termine à +0,94 % (69,75 CHF) et Roche à +0,45% à 223,80 CHF. Le laboratoire Actelion a progressé de 1,87% à 158 CHF sur des rumeurs de rachat du groupe.
La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse de 0,15%, l'indice Bel-20 finissant à 3.473,25 points.
Le métallurgiste Bekaert a gagné 3,38% à 39,31 euros et le groupe de technologies Galapagos 1,41% à 55,43 euros.
Engie a subi la plus forte baisse, perdant 0,61% à 11,42 euros.
A Amsterdam, l'indice AEX a clôturé en hausse de 0,23% à 457,44 points.
Le sidérurgiste Arcelor Mittal a gagné 1,41% à 7,18 euros et le groupe de technologies Galapagos a grimpé de 1,41% à 55,43 euros.
Parmi les baisses, le géant de l'électronique Philips a perdu 0,97% à 27,63 euros et la banque ABN Amro a reculé de 0,30% à 20,28 euros.
A Lisbonne, l'indice PSI 20 a progressé de 0,39% à 4.444,51 points.
La banque BCP s'est appréciée de 1,29% à 1,19 euro. Vedette de la séance, le papetier The Navigator Company a bondi de 3,48% à 2,85 euros.
L'électricien EDP a reculé de 0,30% à 2,69 euros.
6e séance de hausse à Tokyo
L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en hausse jeudi pour la sixième fois de suite, atteignant un nouveau sommet depuis début janvier, alors que le yen continue de baisser ce qui incite à l'achat d'actions de groupes exportateurs. A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 0,94% (+170,47 points) à 18.333,41 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pris 0,86% (+12,46 points) à 1.459,96 points.
Sur le volet des changes, le dollar est monté à 112,60 yens en fin de séance, un seuil qu'il n'avait pas connu depuis 7 mois. Les investisseurs l'avaient laissé mardi soir à Tokyo à 110,80 yens, avant une pause des marchés japonais mercredi, jour férié.
L'euro a aussi progressé à 118,80 yens, un yen de plus que 48 heures plus tôt.
Ces niveaux des devises sont bien supérieurs à ceux utilisés par les entreprises dans leurs prévisions de résultats annuels, ce qui signifie que des bonnes surprises seront peut-être au rendez-vous si elles se maintiennent ainsi durablement.
"Les attentes de nouvelle politique économique de la part de Donald Trump sont fortes et se trouvent en outre renforcées par des statistiques de bon augure", a expliqué Mitsushige Akino d'Ichiyoshi Investment Management interrogé par l'agence Bloomberg.
Bond des commandes de biens durables en octobre et nette hausse du moral des ménages américains ce mois-ci, les derniers indicateurs des Etats-Unis ont donné de l'entrain et conforté la hausse du dollar, en dépit d'une augmentation des inscriptions au chômage et d'un déclin des ventes de logements neufs pour octobre.
Wall Street a cependant fini sans tendance mercredi (Dow Jones +0,31%, Nasdaq -0,11%), le calme régnant à la veille d'un jour férié pour Thanksgiving.
L'automobile plébiscitée
Sur les 225 composantes du Nikkei, 172 ont augmenté. Les investisseurs se sont rués sur les groupes sidérurgiques du fait d'un recul des cours du charbon cokéfiable (dont la cherté a pesé sur leurs finances): Kobe Steel a signé la plus forte hausse du jour (+9,86% à 1.103 yens), JFE Holdings a gagné 6,08% à 1.754 yens et Nippon Steel & Sumitomo Metals 5,18% à 2.557,50 yens. Du côté du secteur de l'automobile - sensible aux évolutions du cours du dollar et de l'euro face au yen - Toyota s'est apprécié de 4,79% à 6.588 yens, sans lien direct avec l'annonce d'une méthode pour observer en temps réel le comportement des éléments à l'intérieur des batteries lithium-ion. Cette innovation pourrait permettre d'en améliorer les performances et par voie de conséquences le rayon d'autonomie des véhicules électriques. L'action de l'équipementier Calsonic Kansei (hors Nikkei 225) s'est encore envolée, de 20,68% soit une progression de 300 yens, le maximum autorisé pour la journée, pour établir un nouveau record à 1.750 yens.
Elle avait déjà bondi de 128 yens (+9,7%) mardi alors que les investisseurs attendaient une annonce officielle de Nissan sur la cession au fonds d'investissement américain KKR de la part de 41% qu'il détient dans Calsonic Kansei (CK). La confirmation est venue mardi soir, et les investisseurs ont donc réagi ce jeudi puisque la Bourse était fermée mercredi.
Les valeurs pétrolières ont au contraire été délaissées: JX Holdings a reculé de 0,58% à 442,60 yens et Inpex de 0,36% à 1.094 yens.
Idem pour les groupes pharmaceutiques: Eisai s'est replié de 7,15% à 6.562 yens et Takeda de 1,52% à 4.666 yens.
Certaines banques ont également fini dans le rouge: Mitsubishi UFJ Financial Group a cédé 0,54% à 677 yens et Mizuho 0,05% à 202,20 yens. En revanche, le troisième géant du secteur bancaire, Sumitomo Mitsui Financial Group, a pris 0,85% à 4.251 yens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.