Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Hasna El Becharia en concert à Alger    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    À tout jamais…    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    Tarte aux poires    Montréal aux couleurs algériennes    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Tiaret: Sit-in des travailleurs de l'usine de montage Hyundai    Union africaine-Sahara Occidental: Alger rappelle son ambassadeur en Côte d'Ivoire    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Challenge Sahari international Promouvoir la destination Algérie malgré le manque de sponsors
Publié dans Le Maghreb le 14 - 12 - 2017

L'Algérien Samir Bakhti participe à la 3e édition du rallye "Challenge Sahari international" (7-14 décembre) avec une double mission, celle de se distinguer sportivement et de mener une campagne publicitaire à cette compétition, notamment en France, où il réside, en dépit du manque de ressources financières.
Ce co-pilote a décidé donc de faire équipe avec la Française Aurélie Raimondi dans ce rallye international qui se déroule cette année dans le Sud-Ouest algérien avec l'espoir d'aider la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) à attirer de nouveaux sponsors, tout en drainant un plus grand nombre de participants étrangers à l'avenir.
"J'ai proposé de servir de co-pilote à mon amie Aurélie Raimondi, pour qu'elle puisse conduire elle-même le camion que nous avons ramené de Marseille. Ce qui constitue un double avantage car elle pourra vivre des sensations plus fortes en tant que pilote, alors que de mon côté, je serai plus à l'aise pour lui faire découvrir la beauté de notre pays", a expliqué l'Algérien de 43 ans à l'APS.
Par cette participation, Samir Bakhti dit espérer que "le témoignage de Raimondi, à son retour en France, séduira les sponsors et les pilotes pour être présents aux prochains rallyes d'Algérie".
Comme chaque compétition à organiser, l'argent constitue le nerf de la guerre et l'un des soucis majeurs de la FASM à l'occasion de ces manifestations internationales reste le manque de ressources financières, d'où l'initiative de Bakhti à l'aider à trouver de nouveaux sponsors.
"Je trouve vraiment étrange le manque d'égard pour ce genre de compétitions, car susceptibles de dynamiser sensiblement le secteur touristique dans le pays, particulièrement dans le Sud", a ajouté Bakhti, se targuant d'avoir à son actif "18 participations" à des rallyes Dakar depuis 1995 qui, cependant, ne l'extasient pas autant qu'une participation au rallye international d'Algérie "dont la beauté sauvage est incomparable, avec ses dunes de sable de plus de 200 mètres, ses palmeraies, hamada et autres sites archéologiques (gravures rupestres)".
En outre, l'organisation de manifestations et d'activités sportives et culturelles d'envergure en cette saison touristique au Sud par différents organismes, à l'exemple de la FASM, initiatrice du rallye, ont un "fort impact" sur le développement du tourisme dans la région dont les ressources touristiques et naturelles sont immenses, comme c'est le cas de Taghit (96 km au sud de Béchar) qui accueille plusieurs étapes de la compétition (motos, autos, quads et camions), estiment des responsables de cette commune.
Une centaine de pilotes, représentant la France, l'Italie, l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne et l'Algérie, pays organisateur, participent à ce rallye qui se déroule en huit étapes, entre bitume et sable.
Ces étapes se déroulent sur une distance globale d'environ 2500 km comme suit : El-Aricha (Tlemcen) - Tiout (Naâma - première étape), Tiout - Taghit (Béchar - deuxième étape), Taghit - Taghit (boucle 1 - troisième étape), Taghit - Taghit (boucle 2 - quatrième étape), Taghit - Taghit (boucle 3 - cinquième étape), Taghit - Béni Abbès (Béchar - sixième étape), Taghit - Tiout (septième étape) et Tiout - Oran (huitième étape).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.