Real Madrid: Benzema, un record de la tête en 2019    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Man United : Pour Mourinho, son limogeage était mérité    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Les magistrats confirment et dénoncent    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Début de la révision des listes électorales    Une nouvelle marche populaire pour la libération des détenus à Chemini    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le niet de Benbitour    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Interception de 9 harragas    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Les syndicats chez le ministre    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Le procès renvoyé au 29 septembre    Tribunal militaire de Blida : Un procès sur fond d'interrogations    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    On adopte la règle du pollueur payeur    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    GALETTE ET PETIT-LAIT    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afin d'éradiquer le chômage : Nécessité d'impliquer les acteurs locaux
Publié dans Le Maghreb le 14 - 03 - 2018

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a souligné, dimanche à Tlemcen, que la lutte contre le chômage et la question de la promotion de l'emploi nécessitent l'implication de tous les acteurs locaux pour évaluer efficacement les politiques générales adoptées par les pouvoirs publics.
Présidant une rencontre sur la promotion de l'emploi, qui a regroupé des responsables du secteur de l'emploi, des dispositifs de soutien à l'emploi de jeunes des wilayas frontalières (Béchar, Nâama et Tlemcen), le ministre a souligné que le problème du chômage ne peut être résolu par des décisions prises au niveau central mais doit impliquer les acteurs au niveau local en vue de proposer des dispositions opportunes pour satisfaire les exigences du marché du travail en mutation et en constante progression.
M. Zemali a souligné que cette démarche s'inscrit dans le cadre de la politique générale des pouvoirs publics visant à consolider la démocratie participative à travers la prise de décision au niveau local.
Dans ce contexte, il a indiqué que la commission de wilaya de promotion de l'emploi qui regroupe des responsables locaux du secteur de l'emploi et du travail a été installée et dirigée par le wali en tant qu'instance de consultation qui a pour rôle essentiel d'évaluer toutes les données et propositions émanant des parties prenantes du secteur de l'emploi et du développement local.
Par ailleurs, le ministre a mis l'accent sur le programme du gouvernement portant développement des régions frontalières, qui a pour finalité une vision commune entre les secteurs pour répondre aux besoins de chaque région, tout en respectant leur portée économique à travers l'implication des chambres professionnelles du commerce, des métiers, agricoles et des centres de formation professionnelle. Il a ajouté que cette vision permettra de garantir de bonnes analyses statistiques, de fixer des bassins d'emploi à travers une carte des secteurs d'activités et de développer l'activité de prospection en vue de satisfaire les besoins du marché de l'emploi.
Le ministre a signalé également que le programme du gouvernement vise à encourager la formation des jeunes, à améliorer leur capacités à l'emploi, à activer le rôle de l'entreprenariat, à promouvoir la culture d'entreprise en milieu collectif. Ce programme cible des étudiants et stagiaires des CFPA qui leur permet de créer des micro-entreprises selon les spécificités et richesses de chaque région, a-t-il encore ajouté.
Par ailleurs, le ministre a souligné, dimanche, lors d'une rencontre tenue à Tlemcen en présence des responsables centraux du ministère, des directeurs généraux de l'Anem, de la Cnac, de l'Ansej et des responsables locaux des wilayas frontalières de l'Ouest, la nécessité de mettre en place un plan d'actions pour la promotion de l'emploi, le renforcement des micro-entreprises dans cette région du pays. Il a précisé qu'une autre rencontre similaire sera tenue, dans les prochains jours à Annaba et regroupera les wilayas frontalières Est.
Il a, par ailleurs, insisté sur l'incitation des jeunes porteurs de projets à l'investissement.
Inaugurant une annexe de l'Agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (ANSEJ) dans la commune de Maghnia, le ministre a souligné qu'"il faut inciter les jeunes porteurs de projets à investir, à créer des micro-entreprises notamment dans les zones frontalières" pour pouvoir procurer de l'emploi.
Mourad Zemali a instruit les responsables de l'ANSEJ à fournir aide et facilités aux porteurs de projets pour leur réussite.
Le ministre, a déclaré que les projets dont les propriétaires n'ont pas réussi et qui n'ont pas pu rembourser leurs créances auprès des banques "ne seront pas poursuivis en justice", ajoutant qu'"il faut les accompagner pour atteindre les objectifs escomptés" de leurs projets.
D'autre part, le ministre a souligné que cette rencontre, qui a réuni lundi à Tlemcen des responsables du secteur de l'emploi des wilayas frontalières (Tlemcen, Béchar et Nâama), constitue une occasion pour prendre davantage connaissance des spécificités et potentialités de ces wilayas et les besoins du marché de l'emploi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.