TRIBUNAL MILITAIRE : L'avocat du général Toufik demande le report du procès !    PRESIDENTIELLE : 39 postulants à la candidature retirent les formulaires    ELECTION PRESIDENTIELLE : Le parti de Makri garde le suspense    AIN TEMOUCHENT : 3 ‘'harraga'' interceptés à Oulhaça    BACCALAUREAT PROFESSIONNEL : Installation d'une Commission pour l'examen du dossier    MASCARA : 8 individus arrêtés pour vol de véhicule    Real Madrid: Benzema, un record de la tête en 2019    Boudjemaâ Talaï placé sous mandat de dépôt    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Les magistrats confirment et dénoncent    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Lancement de la campagne à Naâma    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    Le procès renvoyé au 29 septembre    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    Division nationale amateur - Ouest: Le SCMO, l'IRBEK et le CRT confirment    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après le drame aérien : L'Algérie pleure ses martyrs
Publié dans Le Maghreb le 12 - 04 - 2018

Le crash de l'avion militaire de Boufarik, dans la wilaya de Blida, a fait 257 victimes dont 10 membres de l'équipage, selon un bilan du ministère de la Défense nationale (MDN).
"Suite au communiqué du ministère de la Défense nationale relatif au crash de l'avion militaire, la matinée d'aujourd'hui mercredi 11 avril 2018 à 7h50mn à Boufarik, le nombre des martyrs à déplorer, s'élève à (247) passagers et dix (10) membres de l'équipage, dont la plupart sont des personnels de l'Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles ", a indiqué le MDN dans un communiqué publié sur son site web,
Le MDN signale, également, dans son communiqué, que " l'opération d'évacuation des dépouilles des victimes vers l'Hôpital Central de l'Armée à Aïn Naâdja se poursuit afin de les identifier ".
Plutôt dans la matinée, le ministère de la Défense nationale (MDN) avait annoncé, dans un premier communiqué, qu'" un avion militaire de type Iliouchine, assurant le vol Boufarik-Tindouf-Béchar, s'est écrasé mercredi matin dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik dans un champ agricole inhabité ". Des unités spéciales de la Protection civile ont été dépêchées sur place pour secourir d'éventuelles victimes.
Selon une source militaire, la plupart des martyrs de ce tragique accident sont des personnels de l'Armée nationale populaire (ANP) ainsi que des membres de leurs familles, a-t-on précisé de même source.

Le Président exprime ses condoléances aux familles des victimes
Le président de la République, ministre de la Défense nationale, chef suprême des forces armées, M. Abdelaziz Bouteflika a adressé, mercredi, un message de condoléances aux familles des victimes du crash du cargo militaire à Boufarik, dans lequel il a exprimé ses condoléances les plus attristées et ses sentiments de compassion et de sympathie les plus sincères. "Le Tout-Puissant, dont la volonté est inéluctable, a voulu en ce jour éprouver l'Algérie et son institution militaire à travers la crash d'un de ses avions faisant un grand nombre de martyrs du devoir national, une tragédie qui nous peine et nous attriste au plus profond de nos cœurs", a affirmé le Président Bouteflika dans son message.
"En cette pénible épreuve, je ne peux que me résigner à la volonté de d'Allah en exprimant aux familles des victimes et au peuple algérien, tout entier, mes condoléances les plus attristées et mes sentiments de compassion et de sympathie les plus sincères, priant, le Tout-Puissant, de combler les victimes de sa grande miséricorde et de les compter parmi les chouhada et les véridiques dans son vaste paradis et de nous accorder, tous, la constance et l'endurance et de nous en rétribuer", a-t-il indiqué.
"En exhortant les familles de recourir à Allah pour y puiser endurance et courage, je tiens à les assurer que je reste à leur côté dans tout ce qui peut alléger leur chagrin et leur douleur", a soutenu le chef de l'Etat avant de conclure par le verset: "Et fais la bonne annonce aux endurants qui disent, quand un malheur les atteints, Certes nous sommes à Allah et c'est à Lui que nous revenons".

Un deuil de trois jours
Ainsi, le Chef de l'Etat a décrété un deuil national de 3 jours, suite au crash de l'avion militaire survenu, ce mercredi.
"A la suite du crash d'un Iliouchine des forces aériennes aujourd'hui à Boufarik faisant 257 victimes, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de 3 jours à compter de ce jour", a annoncé la Présidence de la République dans un communiqué.
La Présidence de la République a fait savoir que le Chef de l'Etat "a également ordonné l'organisation, vendredi 13 avril 2018, de la prière de l'absent à la mémoire des victimes".

Gaïd Salah se rend sur le lieu du crash
Le Général de corps d'armée, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'état-major de l'Armée Nationale Populaire, Ahmed Gaïd Salah a interrompu sa visite d'inspection en 2ème Région Militaire et s'est immédiatement déplacé sur les lieux, pour s'enquérir de l'ampleur des dégâts et prendre les mesures nécessaires dans de pareilles situations où il a ordonné la désignation immédiate d'une commission d'enquête afin de déterminer les circonstances de l'accident.
Gaïd Salah présente ses sincères condoléances aux familles des victimes
Suite à ce tragique accident, Monsieur le Général de corps d'armée présente ses sincères condoléances aux familles des victimes tout en leur assurant son immuable compassion dans cette douloureuse circonstance.

Le gouvernement exprime sa "profonde affliction"
L'ensemble des membres du gouvernement ont appris avec une "profonde affliction" l'accident survenu mercredi à Boufarik de l'appareil Iliouchine des Forces aériennes, transportant de nombreux éléments de l'Armée nationale populaire, indique un communiqué des services du Premier ministre.
Le gouvernement, réuni ce jour, a observé une minute de silence à la mémoire des martyrs victimes de cette tragédie.
"En cette douloureuse circonstance, les membres du gouvernement présentent leurs plus sincères condoléances aux familles des martyrs victimes de cette tragédie", ajoute le communiqué.
"Ils partagent, également, ces condoléances et l'expression de leur solidarité avec le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire et l'ensemble de ses personnels".

Fluidifier le trafic des ambulances vers l'hôpital militaire de Aïn Naâdja
De leur part, les services de la Gendarmerie nationale ont procédé, mercredi, à la déviation de la circulation routière, à partir de l'entrée sud de la capitale, précisément au niveau de l'échangeur Oued el Kerma (Gué de Constantine), vers celui de Dar el Beida, en vue de fluidifier la circulation des ambulances, provenant de Blida et transportant les victimes du Crash de l'avion militaire vers l'hôpital militaire de Aïn Naâdja (Alger), a constaté une journaliste de l'APS.

Hommage international
Le chef de l'Etat russe a adressé un message de condoléances au Président algérien à la suite de l'accident d'avion de ce mercredi, a annoncé le service de presse du Kremlin. Vladimir Poutine a présenté ses condoléances à son homologue algérien après qu'un avion militaire s'est écrasé ce matin en Algérie, faisant de nombreuses victimes, a déclaré le Kremlin. "Le Président russe Vladimir Poutine a envoyé un message de condoléances au Président algérien Abdelaziz Bouteflika en raison des nombreuses victimes dans le crash d'un avion de transport militaire près de l'aéroport de Boufarik", a indiqué le service de presse.
Vladimir Poutine a fait part de sa compassion pour les familles et les proches des victimes et les a assurés de son soutien.
Ainsi, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a eu mercredi un entretien téléphonique avec son homologue tunisien, Bedji Caïd Essebsi, qui lui a présenté ses condoléances ainsi que celles du peuple et du gouvernement tunisiens à la suite du tragique crash d'avion militaire survenu dans la matinée à Boufarik (Blida), saisissant cette occasion pour réitérer la "solidarité constante de la Tunisie avec l'Algérie".
Le président de la République s'est, également, entretenu avec Rachid El Ghennouchi, président du mouvement tunisien Ennahda, qui lui a présenté ses condoléances à la suite de l'accident de l'avion militaire à Boufarik.

Le Front Polisario aurait perdu 26 membres
De son côté et lors d'une déclaration sur la chaîne Ennahar TV, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a fait savoir que parmi les victimes du crash de l'avion de transport militaire, figureraient 26 membres du Front Polisario.
Parmi les victimes il y aurait 26 membres du Front Polisario a indiqué Djamel Ould Abbès, secrétaire général du parti au pouvoir en Algérie, le Front de libération nationale, dans une déclaration faite sur la chaîne de télévision Ennahar TV.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.