«Les autorités publiques appelées à prendre les mesures nécessaires»    La Déclaration du patrimoine escamotée    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    ELLE OUVRE LA VOIE A TOUTES LES INITIATIVES : L'alliance présidentielle change de cap    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    Soins en France, rien de nouveau    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Tayeb Meziani, trois ans à l'ES Tunis    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Stérilet : ce qu'il faut savoir    Les gilets jaunes voient rouge    El Partiya, un spectacle d'improvisation avec le public    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Une vingtaine de point retenus sur la route de la corniche supérieure: Des panneaux publicitaires pour renflouer les caisses des communes    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Un réseau de dealers démantelé près de Sidi Maarouf    Un deal à consolider    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    USM Bel-Abbès: Le wali promet de débloquer la situation    Oran: 17 harraga, dont des Marocains et des Yéménites interceptés    Tailleur de pierres, un métier ancestral    G5 Sahel : L'UE et la France, principaux bailleurs de projets de développement    France : Couacs ou désaccords, la fiscalité fait débat au gouvernement    Prévue pour l'exercice 2018/2019 : Augmentation de la production céréalière à 90 millions de quintaux    Tentatives visant à discréditer l'action humanitaire Les médias appelés à y faire face    Industrie pharmaceutique: L'évolution du secteur se poursuit avec plus de 350 projets en cours de réalisation    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Huawei Nouveau coup dur pour le géant chinois des télécoms    Durant les 9 premiers mois de 2018 : Les exportations agricoles algériennes ont dépassé les 57 millions de dollars    AT offre 1 mois de connexion gratuit pour tout rechargement de 3 mois ou plus    "Doki Doki'' menace la vie des adolescents    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    11.000 actions de protestation populaire    Divergences au sommet    Le Forum économique mondial relève les "progrès" de l'Algérie en matière des TIC    Tirage au sort aujourd'hui à Alger    Béatification de 19 religieux catholiques à Oran    Elections sénatoriales: Huit candidatures validées à Boumerdès    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public    Lettre à Moad Bouchareb    Conseil des droits de l'Homme: Plus de 1300 plaintes reçues en deux ans    Tlemcen: Hommage aux invalides de la guerre de libération    Des missiles air-sol antichars saisis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey
Publié dans Le Maghreb le 15 - 11 - 2018

Les énormes succès en salles des films de super-héros "Black Panther" ou "The Avengers" ont fait bondir les résultats financiers trimestriels et annuels du groupe Disney, qui espère boucler son rachat partiel de Fox bien avant la fin du premier semestre.
Le P-DG du groupe Bob Iger a insisté jeudi sur les "deux grosses priorités" pour 2019: "la finalisation du rachat de Fox et son intégration" et le développement du "streaming" vidéo, via la chaîne sport ESPN+ et le lancement, très attendu, fin 2019, de Disney+.
"Disney+ sera sur le marché américain à la fin de l'année prochaine, bourré de contenus Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic, et avec un accès à notre incroyable catalogue de films et de programmes de télévision", a détaillé M. Iger lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.
Le service proposera notamment une nouvelle série d'animation basée sur "Rogue One : A Star Wars Story".
Quant au rachat de 21st Century Fox, Bob Iger s'est dit "de plus en plus optimiste" quant à la perspective de boucler l'opération "nettement" avant la fin du premier semestre, compte tenu des feux verts déjà accordés par le régulateur américain cet été et l'Union européenne cette semaine.
Ce rachat doit en particulier permettre à la maison mère de Mickey d'étoffer son portefeuille de contenus et de mieux lutter contre les assauts de la Silicon Valley, qui bouleverse le paysage des médias et des télécoms.
Les régulateurs ont toutefois exigé la vente de chaines sportives de Fox aux Etats-Unis et des participations de Disney dans certaines chaînes comme A+E ou History.

La Force est avec Disney
Côté résultats financiers, le groupe a publié des chiffres en hausse et meilleurs qu'attendus, portés par de nombreux cartons en salles, la "meilleure année" pour les studios Disney.
Ils "ont connu à nouveau un excellent trimestre et un exercice annuel phénoménal", a commenté la directrice financière Christine McCarthy, notant le succès de "Black Panther", "Avengers: Infinity War" et sa ribambelle de stars, "Star Wars: Les derniers Jedi" ou encore le dessin animé "Les Indestructibles 2".
Le dernier trimestre, qui vu les sorties des "Indestructibles 2" et "Ant-Man et la Guêpe", a bénéficié en outre d'une comparaison favorable avec le dernier trimestre 2017, qui n'avait vu que la sortie de "Cars 3" et aucune sortie de film de la franchise Marvel.
La division "Studio et divertissement" a vu ses recettes gonfler de 50% au dernier trimestre de l'exercice décalé, à 2,15 milliards de dollars, et de 19% sur l'année, frôlant les 10 milliards de dollars. Son bénéfice opérationnel a même quasiment triplé, à 596 millions de dollars au quatrième trimestre. Il a cru de 27%, à près de 3 milliards de dollars, sur l'année.
Revers de la médaille, les performances du premier trimestre 2019 pourraient pâtir de la comparaison, a prévenu le groupe.
Ce qui n'a en rien inquiété les investisseurs: le titre avançait de 1,80% à 118,20 dollars vers 23H30 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.
Les parcs d'attraction et hôtels ont bénéficié d'une meilleure fréquentation et de dépenses plus importantes des clients: 5,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires trimestriel (+9%) et 20,3 milliards sur l'année (+10%). Leur bénéfice opérationnel a même bondi de 18% (4,47 milliards de dollars) sur l'année.
Comme souvent, ses chaines câblées, dont ESPN, ont en revanche fait moins bien, de même que la branche produits dérivés et "médias interactifs", en partie à cause de dépréciations d'actifs.
Au total, Disney a dégagé un bénéfice net au quatrième trimestre de 2,32 milliards de dollars (+33%) et de 12,6 milliards (+40%) sur l'année.
Par action, le bénéfice ajusté est 1,48 dollar sur le trimestre et de 7,08 dollars sur l'année, mieux qu'anticipé par les marchés financiers.
Meilleurs que prévu aussi, le chiffre d'affaires trimestriel (14,3 milliards, +12%) et annuel (59,4 milliards, +8%).
Le groupe a en outre bénéficié d'une baisse de ses impôts et d'un effet comptable favorable également lié à la récente réforme fiscale américaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.