Hanoune temporise et avertit    Abdelmalek Sellal s'emploie à banaliser le 5e mandat    Les Mozabites    «Pas de poursuites judiciaires contre les promoteurs Ansej, Cnac, Angem en situation d'échec»    À la recherche de produits hors hydrocarbures algériens    Les assurances de Temmar    Arama fustige la CAF    Le dernier carré passe par Omdourman    Du huis clos pour le MOB et un an de suspension pour Harkabi    Grève les 26 et 27 février    Décès d'un policier agressé dans un bus    14 800 logements seront livrés cette année    «La coupe de cheveux reflète inéluctablement notre idole»    On vous le dit    Zone de Bellara, à El Milia (Jijel) : Lancement des travaux de viabilisation    CR Belouizdad : Soumana qualifié, le Chabab prépare la coupe    La sûreté de wilaya dresse son bilan : 12 réseaux de passeurs démantelés en 2018    Mostaganem : Des voleurs de voitures arrêtés    Brèves    MO Béjaïa : Accord trouvé avec Bouzidi    Papa au royaume d'Œdipe    Patrimoine : Pour une Casbah bâtie par ses habitants    El-Tarf: Deux morts dans des accidents de la route    Un show diplomatique raté    Bilan financier 2018: Ooredoo Algérie compte 13,8 millions d'abonnés    Chlef: Le vol de câbles téléphoniques inquiète    Tlemcen - Kamel Daoud : «Il faut encourager la lecture»    Des victoires qui font du bien et des défaites qui font mal    59ème anniversaire des essais nucléaires français en Algérie    Sept médailles dont 3 en or pour l'Algérie    Forfait de trois équipes    Le premier Salon national du miel se déroulera cette année    Plus de 100 000 bébés meurent annuellement en raison des guerres    Le réseau internet exposé aux attaques de l'exterieur du pays    Des avions français bombardent des civils à l'extrême Est    Deux terroristes se font exploser à Sidi Bouzid    «Les Yeux de Mansour» de Ryad Girod    Générale de Saha l'artiste    Manselkouch.. Manselkouch en ouverture    "Les masques sont tombés" : Moscou répond au journaliste de la BBC sur "l'attaque" à Douma    La dette publique des USA bat un nouveau record: en quoi Trump est-il différent d'Obama?    5ème Région militaire : Gaid Salah inspecte des unités et inaugure un dépôt régional de carburant    Abdelkader Kara Bouhadba installé dans ses nouvelles fonctions    Accord de pêche Maroc-UE : Le Tribunal européen ordonne à l'UE de respecter le droit international    Cameroun : L'opposant Maurice Kamto et ses partisans inculpés    Pour une "meilleure" prise en charge médicale : Vers la révision de la loi relative au moudjahid et au chahid    Il répond aux critiques soulevées par la candidature de Bouteflika.. Sellal contre-attaque    Constitution 1, 2, 3, et encore…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey
Publié dans Le Maghreb le 15 - 11 - 2018

Les énormes succès en salles des films de super-héros "Black Panther" ou "The Avengers" ont fait bondir les résultats financiers trimestriels et annuels du groupe Disney, qui espère boucler son rachat partiel de Fox bien avant la fin du premier semestre.
Le P-DG du groupe Bob Iger a insisté jeudi sur les "deux grosses priorités" pour 2019: "la finalisation du rachat de Fox et son intégration" et le développement du "streaming" vidéo, via la chaîne sport ESPN+ et le lancement, très attendu, fin 2019, de Disney+.
"Disney+ sera sur le marché américain à la fin de l'année prochaine, bourré de contenus Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic, et avec un accès à notre incroyable catalogue de films et de programmes de télévision", a détaillé M. Iger lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.
Le service proposera notamment une nouvelle série d'animation basée sur "Rogue One : A Star Wars Story".
Quant au rachat de 21st Century Fox, Bob Iger s'est dit "de plus en plus optimiste" quant à la perspective de boucler l'opération "nettement" avant la fin du premier semestre, compte tenu des feux verts déjà accordés par le régulateur américain cet été et l'Union européenne cette semaine.
Ce rachat doit en particulier permettre à la maison mère de Mickey d'étoffer son portefeuille de contenus et de mieux lutter contre les assauts de la Silicon Valley, qui bouleverse le paysage des médias et des télécoms.
Les régulateurs ont toutefois exigé la vente de chaines sportives de Fox aux Etats-Unis et des participations de Disney dans certaines chaînes comme A+E ou History.

La Force est avec Disney
Côté résultats financiers, le groupe a publié des chiffres en hausse et meilleurs qu'attendus, portés par de nombreux cartons en salles, la "meilleure année" pour les studios Disney.
Ils "ont connu à nouveau un excellent trimestre et un exercice annuel phénoménal", a commenté la directrice financière Christine McCarthy, notant le succès de "Black Panther", "Avengers: Infinity War" et sa ribambelle de stars, "Star Wars: Les derniers Jedi" ou encore le dessin animé "Les Indestructibles 2".
Le dernier trimestre, qui vu les sorties des "Indestructibles 2" et "Ant-Man et la Guêpe", a bénéficié en outre d'une comparaison favorable avec le dernier trimestre 2017, qui n'avait vu que la sortie de "Cars 3" et aucune sortie de film de la franchise Marvel.
La division "Studio et divertissement" a vu ses recettes gonfler de 50% au dernier trimestre de l'exercice décalé, à 2,15 milliards de dollars, et de 19% sur l'année, frôlant les 10 milliards de dollars. Son bénéfice opérationnel a même quasiment triplé, à 596 millions de dollars au quatrième trimestre. Il a cru de 27%, à près de 3 milliards de dollars, sur l'année.
Revers de la médaille, les performances du premier trimestre 2019 pourraient pâtir de la comparaison, a prévenu le groupe.
Ce qui n'a en rien inquiété les investisseurs: le titre avançait de 1,80% à 118,20 dollars vers 23H30 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.
Les parcs d'attraction et hôtels ont bénéficié d'une meilleure fréquentation et de dépenses plus importantes des clients: 5,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires trimestriel (+9%) et 20,3 milliards sur l'année (+10%). Leur bénéfice opérationnel a même bondi de 18% (4,47 milliards de dollars) sur l'année.
Comme souvent, ses chaines câblées, dont ESPN, ont en revanche fait moins bien, de même que la branche produits dérivés et "médias interactifs", en partie à cause de dépréciations d'actifs.
Au total, Disney a dégagé un bénéfice net au quatrième trimestre de 2,32 milliards de dollars (+33%) et de 12,6 milliards (+40%) sur l'année.
Par action, le bénéfice ajusté est 1,48 dollar sur le trimestre et de 7,08 dollars sur l'année, mieux qu'anticipé par les marchés financiers.
Meilleurs que prévu aussi, le chiffre d'affaires trimestriel (14,3 milliards, +12%) et annuel (59,4 milliards, +8%).
Le groupe a en outre bénéficié d'une baisse de ses impôts et d'un effet comptable favorable également lié à la récente réforme fiscale américaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.