Belmadi cherche les remplaçants de Chita et de Benzia.. Le milieu, un chantier ouvert    Volley-Championnat d'Afrique (dames).. Bonne entame du GS Pétroliers    Bouteflika veut imposer sa conférence nationale    MINISTERE DE LA DEFENSE : Ahmed Gaïd Salah en visite de travail à la 3e Région Militaire    PREMIERE SESSION DE L'APW : Le dossier des affaires sociales en débat    POUR DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A L'ADE BOUHADJAR : Arrestation de trois fonctionnaires à El Tarf    NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le CNES refuse de participer aux consultations    Une AG extraordinaire pour baliser le terrain à l'Hyproc    Un staff technique collégial pour terminer la saison    La Mekerra en quête de 18 points pour éviter le purgatoire    L'Union européenne trouve un accord provisoire sur une protection des lanceurs d'alerte    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Tebboune, le retour ?    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Des taches brunes sur tout le visage : que faire ?    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    Le réveil d'un peuple : un nouvel horizon politique ? (1ère partie)    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    La crise actuelle en Algérie    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Formation du nouveau gouvernement    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Ligue des champions (6e et dernière journée)    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    La cité des 58 logements, un quartier aux multiples problèmes    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Cela doit se concrétiser pour le bien de la Patrie    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    Acte 18 des "gilets jaunes": Violences et scènes d'émeutes, pillages et saccages à Paris    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    Chine : Pékin ne laissera pas son économie dérailler, dit Li    Vent de fronde au FLN    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"
Publié dans Le Maghreb le 12 - 12 - 2018

"L e bilan 2018 est positif ", a laissé entendre mardi le ministre des Ressources en eau lors de son passage à l'émission l'Invité du matin, de la Chaîne 1 de la Radio algérienne. Un satisfecit conjoncturel eu égard des grands projets réceptionnés et qui ont permis d'atteindre 80% d'approvisionnement en eau potable quotidiennement.
M. Necib a estimé que son secteur est resté dans une dynamique de réalisation en dépit de la crise financière que traverse le pays. Il a relevé que son département " a réceptionné quatre barrages et 19 stations pour traitement des eaux usées en plus des 8 projets pour les grands transferts à l'objet de renforcer l'alimentation en eau potable dont celui concernant le projet de transfert Chott Gharbi qui s'étend de Naâma jusqu'au sud de Mostaganem et Tlemcen.
Le ministre n'omet pas de rappeler les chantiers de rénovation du réseau national d'assainissement et réseaux conduisant l'eau potable dont l'indice connaît des taux avancés. A ce sujet M. Necib révèle que " le taux d'alimentation en eau potable a atteint 78% dont un taux de 40% de cette eau coule sans discontinuer ", et cela est rendu possible, selon lui, grâce aux " 31 milliards de dinars alloués par le gouvernement dans le cadre du programme d'urgence qui a permis de raccorder, en été 2018, 367 APC aux réseaux AEP sur les 592 inscrites en 2017 alors que les 225 communes restantes seront raccordées avant la fin de l'année en cours. L'orateur note que " la mise en œuvre du Grand transfert des hauts plateaux, à Sétif, est pour bientôt ", précisant que " ce dernier est inscrit dans le cadre du plan d'orientation édictant le transfert des eaux souterraines, du Sud vers les Hauts-Plateaux considérés comme le vivier du développement agricole et industriel ainsi que le raccordement du barrage Bousabaya (Jijel) au barrage de Beni-Haroun qui l'alimente à hauteur de 50 millions de mètres cubes d'eau annuellement.
Par ailleurs, concernant le développement de l'agriculture, le ministre affirme que les terres agricoles seront irriguées par pas moins de 7 milliards de mètres cubes d'eau puisés des 10,5 milliards stockés annuellement alors que le secteur 300 millions de mètres cubes seront dirigés au profit de l'industrie tout en assurant que le Département en ressources en eau continue d'avancer avec l'extension urbanistique en cours ou à venir en collaboration avec le ministère de l'Habitat et de la Ville.

Le contrôle des eaux en bouteille relève du ministère du Commerce
Le ministre a tenu aussi à rassurer quant à la bonne qualité des eaux de robinet, arguant que le réseau national de laboratoires déployés à l'échelle nationale veille à réaliser des analyses fournies régulièrement selon des normes conventionnelles à offrir une eau saine et sans danger pour la santé du consommateur. Toutefois, le ministre a rappelé que la qualité des eaux minérales conditionnées relève du ministère du Commerce en charge d'y veiller au contrôle stricte. Et de préciser que ses services " surveillent cette qualité à la source au niveau des multiples puits et ruisseaux aux fins d'attribuer aux investisseurs, remplissant les conditions requises à cet effet, les concessions d'exploitation en la matière après études des dossiers par une commission intersectorielle présidée par le S.G du ministère des Ressources en eau ". " Une fois l'agrément acquis, la suite du suivi relève des prérogatives commerciales et les laboratoires assignés sous sa coupe ", souligne-t-il.
A noter que 40 labels sont commercialisés en Algérie et " qui se consomment bien ", d'après le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.