La réunion de concertation s'est tenue dans une salle quasi vide au Palais des nations.. Un fiasco qui signe la fin de Bensalah ?    Kouninef, Rebrab, Ouyahia et Loukal ont été entendus.. La justice accélère la cadence    Grâce à l'augmentation de la valeur des importations.. Les recettes douanières en hausse de 2%    Barça : Arthur et Lenglet encensent Messi    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    La Ligue arabe soutient la Palestine    Juventus - Tardelli : "Certains joueurs souffrent avec Cristiano Ronaldo"    Attaque lancée par Haftar.. Le chef du gouvernement déçu par Paris    Affaire de faux billets à Oran.. Deux étrangers arrêtés    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS ET DES TRANSPORTS A MOSTAGANEM : Inauguration de la trémie et du 1er tronçon de l'autoroute Est-Ouest    TROIS CHEFS D'ACCUSATION PESENT CONTRE LUI : Rebrab embarqué par la gendarmerie    Plusieurs hauts responsables à la barre des accusés    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    SIDI BEL ABBES : La Sonelgaz organise une campagne de collecte de sang    ANSEJ ET CNAC : Haddam décide de lever le gel sur certains projets    Pour garantir la sécurité nationale, dépasser rapidement l'entropie actuelle    Le bilan de l'agression sur Tripoli s'élève à 254 morts    6e édition de la Fête du fromage traditionnel de Bouhezza    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Saisie de près de 11 kg de kif traité à khemis Miliana    Le retour au système «HLM » redevient inévitable !    L'Algérie domine l'Islande et décroche la 7e place    «Irfane» ou l'histoire d'une reconnaissance    Sri Lanka: explosion durant une opération de déminage d'une bombe    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    FABB-présidents des clubs    Le Soudan vire en tête    Un comédien favori face à l'impopulaire Porochenko    Les robes noires boycottent les audiences    Le congrès aura lieu les 21 et 22 juin    Saïd Barkat : «Il faut que justice se fasse»    Changement à la tête de la Direction de la sécurité intérieure    La Confédération des syndicats autonomes prévoit une marche à Alger    Une policière tuée par son ex-époux    Belahcel convoque une session extraordinaire du conseil national    Des citoyens ont fait le guet devant le tribunal de Sidi-M'hamed    JSE Skikda-GS Pétroliers en finale    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    La meurtre d'une journaliste enflamme l'Irlande du Nord    "Attention aux règlements de comptes!"    Daesh revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    13 réalisatrices au festival de Cannes 2019    Tamazight prochainement disponible sur Google traduction    Deux livres pour revisiter le printemps berbère    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RDC : La Cour constitutionnelle proclame Félix Tshisekedi président de la République
Publié dans Le Maghreb le 21 - 01 - 2019

Les juges de la Cour constitutionnelle ont confirmé ce samedi la victoire de Félix Tshisekedi dans les élections présidentielles de la République démocratique du Congo (RDC) organisées le 30 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Selon l'arrêt rendu par les juges constitutionnels, Félix Tshisekedi a gagné le scrutin avec plus de 38,5% de voix devant Martin Fayulu, un autre candidat de l'opposition arrivé deuxième avec environ 28%. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la majorité positionné troisième.
Après l'annonce du résultat par la CENI la semaine dernière, Martin Fayulu a rejeté le résultat proclamant Félix Tshisekedi vainqueur provisoire à ces élections et dénoncé une mascarade fabriquée entre Félix Tshisekedi et le président sortant Joseph Kabila suite à un arrangement politique. Martin Fayulu a aussi revendiqué la victoire avec au moins 61% de vote exprimé en sa faveur selon les rapports de ses propres témoins et a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle. L'église catholique a déclaré que le résultat publié par la CENI ne reflète pas la vérité des urnes conformément au rapport de ses observateurs déployés pendant le scrutin à travers le pays. Tout en rejetant le résultat publié par la CENI, les évêques de l'église catholique appellent les candidats à contester ce résultat en utilisant la Cour constitutionnelle.
L'Union africaine (UA) a demandé jeudi depuis Addis-Abeba aux autorités congolaises de sursoir l'annonce du résultat définitif de cette élection présidentielle entouré de doutes considérables jusqu'à l'arrivée de sa délégation dans la journée de lundi dans la ville de Kinshasa pour essayer d'amorcer une médiation capable de trouver une solution apaisée entre les parties prenantes au processus.
Dans une déclaration faite samedi, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, a indiqué que la Cour est indépendante et doit rendre son arrêt conformément aux délais fixés par la loi et les règles du pays même si la délégation de l'UA se déplace en RDC dans ce contexte électoral. Agé de 55 ans, Félix Tshisekedi va prêter serment au courant de la semaine prochaine comme le nouveau président de la RDC, succédant ainsi à Joseph Kabila qui a régné à la tête du pays après l'assassinat de son père Laurent-Désiré Kabila en 2001. Cette élection est significative dans l'histoire de la RDC car elle marque la première alternance pacifique du pouvoir a la tête du pays depuis l'accession à son indépendance depuis 1960.
Par cette annonce, M. Tshisekedi devient le cinquième président de la République démocratique du Congo depuis l'indépendance le 30 juin 1960.
M. Tshisekedi doit prendre la succession du chef de l'Etat sortant Joseph Kabila, au pouvoir depuis l'assassinat de son père Laurent-Désiré Kabila il y a 18 ans le 16 janvier 2001. L'élection de M. Tshisekedi a cependant été contestée par l'autre opposant, Martin Fayulu dont le recours a été rejeté par la Cour constitutionnelle. Une délégation de l'Union africaine (UA) avait aussi demandé en vain la "suspension" de la proclamation des résultats définitifs en raison de "sérieux doutes" sur les résultats provisoires. La prestation de serment de M. Tshisekedi est prévue mardi 22, selon le dernier calendrier de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). M.Tshisekedi, 55 ans, est le fils de l'opposant historique Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles. Il a pris la succession de son père à la tete de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).
Il devra cohabiter avec un Premier ministre issu de l'actuelle majorité pro-Kabila, qui a obtenu une vaste majorité à l'Assemblée nationale d'après la Commission électorale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.