Réunion de concertation.. Ghouini et Larbi Ould Khelifa chez Bensalah    Le prochain congrès se tiendra les 21 et 22 juin.. Sidi Saïd quittera l'UGTA plus tôt que prévu    Barrage «El Hamiz».. Un million de m3 mobilisés pour l'irrigation    Conséquence du mouvement populaire.. Des institutions financières changent de main    Tizi Ouzou.. Les routes de tous les dangers    Il s'est mal comporté avec Bahloul à l'AG de l'UAFA.. Raouraoua déclare la guerre à la FAF    Championnat de Ligue 2.. Mobilis Le WAT et l'ASO à 3 points de l'élite    AG des fédérations sportives.. Les défis de l'heure    Cité 50 logements à Bouaïche (Sidi Bel Abbès).. Les habitants réclament les commodités    207 morts dans les attaques terroristes.. Massacre au Sri Lanka    Cour d'appel militaire de Blida : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Baromètre.. En Baisse : Seddik Chihab    Grippe saisonnière.. Net recul cette année    Mois du patrimoine.. Un riche programme    C'était une spécialiste de l'Algérie.. L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer est morte    AEROPORT D'ALGER : Le nouveau terminal mis en service lundi prochain    DOUANES ET BANQUE D'ALGERIE : Le Chef de l'Etat nomme de nouveaux responsables    Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    Saisie de 44 kilos de kif traité dans différentes wilayas du pays    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    Bekkouche forfait pour la finale du 400 m/haies    Prochainement sur Google traduction    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    Début du référendum constitutionnel en Egypte    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Ronaldo, la mise au point d'Allegri    Un sit-in de commémoration a été tenu    "Trop tard, M.Bensalah..."    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    Un jeu international qui disqualifie l'ONU    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    Football - Ligue 1: Des enjeux énormes pour tout le monde    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Le quart de rôle de Bensalah    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Japon : Le risque de récession en 2019 s'accentue
Publié dans Le Maghreb le 23 - 01 - 2019

Le risque que le Japon entre en récession au cours de l'année fiscale qui débute en avril s'est accentué au cours des trois derniers mois, sous le coup du ralentissement mondial et du conflit commercial sino-américain, selon une enquête Reuters.

Les économistes estiment généralement que le pays échappera probablement à la récession sur la période, avec une croissance de 0,8%, mais les perspectives d'avenir sont fragiles. Ces prévisions devraient encore compliquer la tâche du Premier ministre Shinzo Abe qui a l'intention de relever la TVA de 8 à 10% en octobre pour faire face à la montée des dépenses sociales liées au vieillissement de la population. Le Japon subit indirectement l'impact de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis dans la mesure où il fournit des équipements aux fabricants chinois de semi-conducteurs, de téléphones mobiles et d'autres produits. Selon les dernières statistiques, les exportations japonaises ont nettement ralenti en novembre sous l'effet d'une forte baisse des livraisons vers les Etats-Unis et la Chine. "Le conflit sino-américain décourage les dépenses d'investissement de la Chine, ce qui jette un froid sur l'économie du Japon via le ralentissement des exportations de biens d'équipement", dit Shigeto Nagai, responsable de la recherche sur l'économie japonaise chez Oxford Economics. Le président américain Donald Trump a fait état samedi de progrès dans les négociations commerciales avec Pékin et a nié avoir envisagé de rétablir les droits de douane à la frontière américaine sur les produits chinois. L'incertitude concernant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne assombrit encore le tableau, disent les analystes. "Les incertitudes sur la croissance mondiale, dont les perspectives du Brexit et l'impact des tensions commerciales entre Washington et Pékin sur l'économie japonaise, se concrétisent, ce qui a augmenté les risques par rapport à il y a trois mois", dit Harumi Taguchi, économiste chez IHS Markit.
Au total, 28 des 38 économistes interrogés par Reuters disent que la probabilité que le Japon plonge dans une récession pour l'année fiscale 2019 a augmenté par rapport au mois d'octobre, selon le résultat d'une enquête menée du 9 au 18 janvier. Selon une autre enquête de Reuters auprès de chefs d'entreprises, la confiance dans le secteur manufacturier a baissé pour le troisième mois d'affilée en janvier, à son plus bas niveau depuis deux ans, affecté par les inquiétudes sur la santé de l'économie mondiale et les tensions commerciales. Shinzo Abe a déjà reporté deux fois le relèvement de la TVA en raison des incertitudes sur l'économie du pays, mais 27 économistes sur 39 estiment qu'il y a au moins 80% de chances qu'il procède à cette augmentation cette fois-ci. Le Premier ministre a fait savoir qu'à moins d'une crise financière comme celle de 2008, il procèderait au relèvement. Pour amortir l'impact de cette mesure, Tokyo a l'intention de proposer des avantages fiscaux dans les secteurs automobile et immobilier et d'exempter certains produits de la TVA. Selon les projections des économistes, l'économie japonaise accusera une forte contraction, de 3%, au quatrième trimestre 2019 (octobre-décembre), lorsque la TVA sera relevée. Mais pour l'ensemble de l'année, la croissance devrait atteindre 0,8%, selon l'enquête, avant de ralentir à 1,6% pour l'exercice fiscal suivant.
L'indice "core" des prix à la consommation (CPI), hors produits alimentaires frais, devrait augmenter de 0,6% en 2019, sans compter l'impact de la hausse de la TVA, après une hausse de 0,8% pour l'année en cours à fin mars, selon l'enquête. La Banque du Japon (BoJ) réduira sans doute ses prévisions d'inflation à sa réunion de politique monétaire mardi et mercredi, selon des sources, le repli des cours pétroliers et la dégradation de la conjoncture mondiale éloignant la perspective d'atteindre son objectif de 2% de hausse des prix. La BoJ devrait abaisser sa prévision d'inflation "core" à environ 1% pour 2019-2020 contre 1,4% auparavant, ont-elles dit. De nombreux économistes interrogés s'attendent à ce que la prochaine étape de la BoJ consiste à commencer à normaliser sa politique monétaire ultra-accommodante. Ils ne sont que quelques-uns à le prévoir pour cette année mais une majorité d'entre eux pensent que cela aura lieu en 2020 ou au-delà.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.