Man City : De Bruyne, Guardiola n'est pas rassuré...    FAF : La Commission de passation de consignes entrera en action dimanche    Milan AC : Trois nouvelles pistes en attaque    Vers l'adaptation du système LMD au marché de travail    Algérie Poste : La direction annonce des mesures    Le gouvernement allège la procédure    350 millions de dinars mobilisés    «Pour un baril à 100 dollars, il faudra d'autres chocs»    Sonatrach réplique aux accusations de Petroceltic    Recensement des dossiers en suspens    119 organisations saisissent le Conseil de sécurité de l'ONU    L'observatoire Euro-Med des droits de l'Homme épingle Rabat    Présidentielle et législatives en février 2022    La libération des détenus d'opinion réclamée    Moins nombreux, mais toujours déterminés    SOUS LA PLUIE, LE HIRAK    Le derby de la Soummam en haut de l'affiche    (12e journée)    Le MJS promet de prendre en charge la reconversion    Rejet des recours introduits    Tebboune s'en prend aux partisans de "la duperie"    Plus de 9 600 tonnes de pomme de terre déstockées    Sit-in des citoyens devant la résidence du wali    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Saisie de viande blanche avariée    Qaâdat et sonorités chaâbi au pays du froid    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Bouira : Le protocole sanitaire oublié    ABUS DE POUVOIR    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    Du 18 avril au 18 mai célébration du mois du patrimoine    Opéra d'Alger : Des Ateliers de danses traditionnelles et de musique arabo-andalouse    Retard dans le versement des salaires: Grève et protestation des enseignants    Aïn Defla: Carambolage entre 34 véhicules, huit blessés    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Manifs et manips    Elle s'appele Elizabeth Moore Aubin    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    Place au carré se dessine    Le Hirak perd son inspiration    Garder son numéro en changeant d'opérateur    L'entente cordiale    Le processus électoral est inéluctable    Une situation explosive au Sahel    Quand la jeunesse répond présent    Initiation des enfants aux arts    Des films algériens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourses : Des publications décevantes enfoncent les actions dans le rouge
Publié dans Le Maghreb le 30 - 01 - 2019

Les Bourses européennes ont creusé leurs pertes après des publications décevantes d'entreprises américaines exposées à la Chine lundi pour terminer franchement dans le rouge la première séance d'une semaine chargée sur tous les fronts sensibles pour les marchés financiers. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,76% à 4.888,58 points. Le Footsie britannique a cédé 0,91% et le Dax allemand a abandonné 0,63%.

L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,82%, le FTSEurofirst 300 de 0,93% et le Stoxx 600 de 0,97%.
Les prévisions décevantes de Caterpillar et l'avertissement de Nvidia sur son chiffre d'affaires, en lien tous deux avec le ralentissement économique de la Chine, ont entraîné une ouverture en net repli à Wall Street et pesé sur les indices européens.
L'appétit des investisseurs pour les actifs risqués était déjà limité avant ces nouvelles, à l'entame d'une semaine très animée avec la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, une nouvelle session de négociations commerciales à haut niveau entre les Etats-Unis et la Chine et de multiples publications de résultats de sociétés.

Valeurs & indicateurs
A l'exception de l'immobilier (+0,42%), tous les indices sectoriels européens ont fini dans le rouge avec des replis particulièrement marqués pour l'énergie (-1,9%), les banques (-1,64%) et la technologie (-1,5%), ce dernier secteur souffrant des annonces faites par Nvidia.
Atos (-3,6%), Dassault Systèmes (-2,6%) et Valeo (-2,4%) ferment la marche du CAC 40.
Contre la tendance, Getlink a pris 2,8%, la plus forte hausse du SBF 120, porté par de bons résultats et les espoirs d'avancées positives du côté du Brexit.
Du côté de la dette souveraine, le rendement des Treasuries à dix ans recule en peu, autour de 2,74%.
En Europe, le rendement du Bund allemand a gagné pour sa part un peu de terrain pour repasser 0,2%.

Wall Street termine en baisse
Wall Street a terminé en repli lundi, affaiblie par les avertissements de Caterpillar et Nvidia sur le ralentissement chinois et son impact sur leurs profits.
L'indice Dow Jones a cédé 208,98 points, soit 0,84%, à 24.528,22. Le S&P-500, plus large, a perdu 20,91 points, soit 0,78%, à 2.643,85. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 79,18 points (-1,11%) à 7.085,69 points.
La semaine qui débute sera très animée pour les marchés financiers, avec la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, une nouvelle session de négociations commerciales à haut niveau entre les Etats-Unis et la Chine et de multiples publications de résultats, parmi lesquels ceux d'Apple, Facebook, Microsoft et Amazon.
Caterpillar et Nvidia ont tous deux évoqué la Chine pour expliquer la publication de résultats et perspectives décevants.
"A chaque fois que des entreprises évoquent des difficultés en Chine, les investisseurs se rendent comptent que (...) sans une poursuite de la croissance chinoise à un bon rythme, il va être difficile pour l'économie mondiale et pour les Etats-Unis de continuer à croître", souligne Ryan Nauman, responsable de la stratégie de marché chez Informa Financial Intelligence.
Les marchés mondiaux ont été alourdis dès le début de la journée par l'annonce d'une nouvelle baisse des profits des entreprises industrielles chinoises en décembre, notamment du fait du conflit commercial avec les Etats-Unis.
Face à l'accumulation des signes de ralentissement de la deuxième économie mondiale, les investisseurs espèrent un réglement du conflit entre Washington et Pékin à l'occasion de la venue à Washington du vice-Premier ministre chinois Liu He pour des discussions avec deux hauts responsables de l'administration Trump, le représentant au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.
"A voir l'économie chinoise à la peine et son impact sur les résultats de sociétés, Washington commence aussi à se rendre compte qu'il y a de bonnes raisons pour parvenir à un accord. Ce n'est qu'une question de temps", a ajouté Ryan Nauman.
La Maison blanche a annoncé en fin de séance que Donald Trump recevrait jeudi le vice-premier ministre chinois, Liu He, qui entame demain une visite à Washington, où il doit notamment rencontrer le représentant au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Valeurs
Plus forte baisse du Dow, Caterpillar a chuté de 9,13%, son plus net repli en un jour depuis 2011. Le numéro un mondial des engins de terrassement et de travaux publics a présenté des résultats et des prévisions de bénéfice pour 2019 nettement inférieures aux attentes, notamment en raison du marché chinois.
Autre baisse spectaculaire: le fabricant de semi-conducteurs Nvidia a cédé 13,82%, plus forte baisse du S&P, après avoir averti les investisseurs que son chiffre d'affaires trimestriel serait inférieur de 500 millions de dollars à sa prévision en raison notamment de la dégradation du contexte économique, en particulier en Chine.
Dans son sillage, Intel a abandonné 0,70% et Advanced Micro Devices 7,98%. L'indice des semiconducteurs de Philadelphie a perdu 2,02% et le S&P sectoriel des technologiques a reculé de 1,4%.
Amazon.com, Apple et Microsoft - qui doivent toutes trois publier leurs résultats cette semaine - ont perdu respectivement 1,96%, 0,93% et 1,95%.
Whirlpool (-0,47%) a annoncé après la clôture un objectif de bénéfice annuel inférieur aux attentes du marché.
Bien que les résultats aient dans l'ensemble largement dépassé les attentes de Wall Street, ce qui a contribué à la hausse d'environ 12% du S&P-500 depuis ses plus bas de décembre, les inquiétudes face au ralentissement de la croissance mondiale limitent les perspectives et freinent le rebond du marché.
Sur les 113 sociétés du S&P ayant déjà publié leurs comptes trimestriels, 72,6% d'entre elles ont annoncé un bénéfice meilleur que prévu, selon les données IBES de Refinitiv.
Depuis le début de la saison des résultats il y a deux semaines, les analystes ont laissé leurs estimations de croissance des résultats du quatrième trimestre inchangées à environ 14% en moyenne, mais leurs perspectives de croissance pour 2019 ont été revues en baisse, de 6,3% à 5,6% en moyenne.
Du côté de la dette souveraine, le rendement des Treasuries à dix ans recule en peu, autour de 2,7458%.
En Europe, le rendement du Bund allemand a gagné pour sa part un peu de terrain pour repasser 0,2%.

Changes
Sur le front des devises, le dollar recule très légèrement face à un panier de devises de référence après avoir reculé sur des anticipations de prudence de la Fed sur la voie du resserrement monétaire. La banque centrale américaine devrait redire jeudi qu'elle surveille attentivement les indicateurs et saura fera preuve de patience avant de relever de nouveau. L'euro est remonté près de son plus haut niveaux depuis deux semaines de 1,1438 dollar. La monnaie unique a peu réagi aux propos du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, qui a répété que l'incertitude ambiante pesait sur le climat économique dans la zone euro.
La livre sterling a reculé pour sa part de 0,3% face au dollar et de près de 0,55% face à l'euro à la veille d'un vote de la Chambre des communes sur une série d'amendements au projet de Brexit rejeté massivement le 15 janvier.
La devise britannique a grimpé de 2,5% face au billet vert la semaine dernière, sa plus forte hausse hebdomadaire en 15 mois, portée par des espoirs d'un Brexit négocié.

Marchés émergents
La Bourse de Salo Paulo a accusé son plus net recul sur un jour en sept semaines lundi, de 2,29%, sous le coup d'un plongeon de près de 25% de Vale à la suite de la rupture d'une digue sur une exploitation minière de la compagnie, qui a fait 65 morts et 279 disparus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.