Début de l'opération de la révision exceptionnelle des listes électorales    Le procès historique attendu par les Algériens    Report du procès en appel de Kamel Chikhi    «Le marché pétrolier est resté équilibré»    Frais d'engagement des clubs    Le GSP au championnat arabe    Aarab Elyes nouvel entraîneur-adjoint    Real Madrid: Le clan Zidane fait une grande annonce pour son avenir !    Quelles leçons tirer du fort taux d'abstention aux dernières législatives ?    C'est fait à Annaba    Lancement à partir de Batna de la campagne nationale de prévention des risques des inondations    Espace pour préserver son histoire    Un roman inédit de Françoise Sagan en librairie    Djaballah sera-t-il candidat à la présidentielle ?    PROTECTION CIVILE : 12 accidents font 10 blessés à Mostaganem    Plus de 250 nouveaux professeurs en renfort    Un trafiquant de psychotropes condamné à 18 mois de prison    La FAF reçoit l'ambassadeur d'Argentine    Réforme ou manœuvre électoraliste ?    Vers la fermeture de l'usine Renault    Vers l'interpellation des chefs de parti sur le "hirak"    Le pirate qui avait sillonné le ciel algérien arrêté    Plus de 2,6 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence    Et maintenant ?    Un vendredi sur son 31    3 remèdes au miel pour traiter naturellement la grippe    Un incendie détruit une école primaire    L'indépendance de la justice, parent pauvre du système    Imminent changement à la tête des médias publics    La prophétie de Benflis    Pour la mise en place de stratégies d'enseignement de l'art dramatique et de traduction des textes théâtraux    Les Misérables de Ladj Ly, candidat de la France pour les Oscars    Le gouvernement français veut jouer la transparence    Karoui autorisé lors du deuxième tour    Indices    Béjaïa : Les manifs continuent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    JS Kabylie : Le CRB et Horaya en ligne de mire    Berraf réagit aux accusations    Sonatrach: Des contrats gaziers à long terme renouvelés dans les prochains mois    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Au 1er semestre 2019 : Hausse de près de 5% de la production industrielle publique    Y a-t-il une vie en dehors des GAFAM? Episode I : les réseaux sociaux    Lutte contre le changement climatique: L'ONU salue les efforts de l'Algérie    Côte d'Ivoire : La profanation de la tombe de DJ Arafat ne restera pas impunie    Un rapport de l'IGF pointe un risque de faillite    Le chef de la Minurso visite les camps de réfugiés sahraouis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Energie : L'Algérie exportera le carburant vers l'Afrique et l'Europe dès 2022
Publié dans Le Maghreb le 19 - 02 - 2019

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a affirmé dimanche en fin d'après-midi à Skikda que "l'Algérie exportera l'essence vers les marchés d'Afrique et d'Europe dès 2022".
Au cours de sa visite de travail dans cette wilaya, le ministre a souligné qu'"avec l'avènement de 2022, l'Algérie parviendra à l'autosuffisance en cette matière par la production de 15 millions tonnes qui correspondent à la qualité annuellement consommée par le pays". M. Guitouni a souligné que l'Algérie importe actuellement pour 2 milliards dollars pour couvrir le déficit en ce domaine, assurant que la mise en service, dans un mois, de la raffinerie de Sidi Rezine (Alger) qui s'ajoutera à celles de Skikda et Arzew portera la production nationale de carburants à 13 millions tonnes. Le ministre a aussi annoncé le lancement "prochainement" de la réalisation des raffineries de Hassi Messaoud (Ouargla) et Tiaret appelées à couvrir le déficit du marché national en essence et exporter l'excédent dès 2022 vers les marchés européens et africains.
Répondant à une question de l'APS sur l'énergie solaire, le ministre a affirmé que "l'Algérie œuvre à produire 22.000 mégawatts d'énergie solaire dès 2030", indiquant que depuis 2011, l'Algérie a produit 400 mégawatts de cette énergie. M. Guitouni a ajouté que la commission de régulation du ministère de l'Energie a lancé un appel d'offres pour la production de 200 mégawatts, dont 50 mégawatts seront produits par Sonelgaz pour réduire l'utilisation de diesel dans le Sahara, tandis que 150 mégawatts seront produits par des entreprises nationales.
Le ministre a également révélé, dans ce contexte, que 70 entreprises nationales ont retiré, à cet effet, le cahier des charges considérant qu'"il est inadmissible que l'Algérie continue d'importer les panneaux solaires", surtout que cette activité, a-t-il ajouté, permettra de générer pas moins de 700.000 emplois d'ici 2030. Lors de son inspection du complexe de liquéfaction de gaz naturel dans la zone pétrochimique de Skikda du groupe Sonatrach, M. Guitouni a indiqué que l'Algérie assure 10 % de la production mondiale de gaz chargé enrichi en hélium se plaçant ainsi à la 3ème place, après les Etats-Unis et le Qatar avec 163 millions normo m3 de cette matière/an. Il a également assuré que l'Algérie possède "de grandes potentialités" d'exportation de gaz et compte quatre navires gaziers acquis dans le cadre de la politique avisée du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Des instructions fermes ont été données pour engager les travaux de réalisation de quatre stations de dessalement d'eau de mer à Zeralda avec une capacité de 300.000 m3/jour, El Tarf (300.000 m3/jour), Béjaïa (70.000 m3/jour extensible à 100.000 m3/jour) et Guerbes (Skikda) avec une capacité de 70.000 m3/jour dont 20.000 m3 destinés au complexe de phosphate situé à l'est de la wilaya et les 50.000 m3 restants vers l'alimentation en eau potable. Ces futures stations s'ajouteront aux 11 stations déjà opérationnelles. Le ministre a inauguré, dans la petite zone industrielle, le projet de rénovation et d'extension du centre d'enfutage de bonbonnes de gaz butane de Naftal, proie en janvier 2016 d'un incendie. L'opération, d'un coût de 1,7 milliard de dinars, porte la capacité du centre à 17.000 bonbonnes/jour dont l'excédent sera exporté vers la Tunisie, selon les explications données sur site.
M. Guitouni a également inspecté la centrale et la raffinerie de pétrole de la zone pétrochimique, après avoir présidé la mise en service du projet de raccordement de 721 foyers du village Zaouïa, dans la commune de Benazouz, au réseau de gaz naturel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.