Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présidentielle 2019 : Six (6) candidats déposent leurs dossiers à quelques heures de l'expiration du délai
Publié dans Le Maghreb le 04 - 03 - 2019

Six candidats à la présidentielle du 18 avril prochain ont déposé jusqu'à l'heure où nous mettions sous presse leurs dossiers de candidature auprès du Conseil constitutionnel, à quelques heures du délai de dépôt des dossiers, qui expire ce dimanche à minuit.
Le président du parti du Rassemblement algérien (RA), Ali Zeghdoud et le candidat indépendant Abdelhakim Hamadi étaient les premiers à confirmer leur participation à cette élection présidentielle. Ces deux candidats ont remis jeudi dernier leurs dossiers de candidature au Conseil constitutionnel. Samedi, le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le président du Parti de la victoire nationale (PVN), Adoul Mahfoudh et le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina ont déposé leurs dossiers de candidature auprès du Conseil constitutionnel.
Le général à la retraite, Ali Ghediri a déposé dimanche, en tant qu'indépendant, son dossier de candidature à la présidence de la République. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika qui a annoncé le 10 février dernier sa décision de briguer un nouveau mandat, devrait déposer sa déclaration de candidature auprès du Conseil constitutionnel ce dimanche, selon sa direction de campagne.
Le délai pour le dépôt des dossiers de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril prochain, s'achève, en effet, ce dimanche 03 mars 2019 à minuit, conformément à l'article 140 de la loi organique portant régime électoral et au décret présidentiel portant convocation du corps électoral.
Le dossier de candidature doit être déposé, après rendez-vous convenu auprès du secrétariat général du Conseil constitutionnel, selon la disposition de la loi organique n 16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral. L'article 139 de la loi organique adoptée à l'été 2016 stipule que "la déclaration de candidature à la Présidence de la République résulte du dépôt d'une demande d'enregistrement auprès du Conseil constitutionnel contre remise d'un récépissé".
La Constitution qui énonce les pouvoirs du président de la République et les conditions d'éligibilité à ce poste, ne précise pas les modalités et les conditions de dépôt du dossier de candidature à l'élection présidentielle.
La demande de candidature doit comporter les nom, prénoms, émargement, profession et adresse de l'intéressé.
Outre le dossier administratif contenant les renseignements du postulant, ce dernier doit notamment présenter soit une liste comportant au moins 600 signatures individuelles de membres élus d'assemblées populaires communales, de wilayas ou parlementaires et réparties, au moins, à travers 25 wilayas, ou bien une liste comportant 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeurs inscrits sur une liste électorale.
La demande est aussi accompagnée d'un dossier comportant plusieurs pièces notamment une déclaration sur l'honneur attestant que l'intéressé possède uniquement la nationalité algérienne d'origine et qu'il n'a jamais possédé une autre nationalité, une déclaration sur l'honneur attestant de sa confession musulmane, un certificat de nationalité algérienne d'origine du conjoint de l'intéressé et une déclaration sur l'honneur attestant que le conjoint jouit uniquement de la nationalité algérienne.
Elle doit comporter également un certificat de nationalité algérienne d'origine du père et de la mère de l'intéressé, une déclaration sur l'honneur attestant la résidence exclusive, en Algérie, pendant 10 ans, au moins, sans interruption, précédant immédiatement le dépôt de candidature de l'intéressé, une attestation de participation à la révolution du 1er novembre 1954 pour les candidats nés avant le 1er juillet 1942 et une attestation de non implication des parents du candidat, né après le 1er juillet 1942, dans des actes hostiles à la révolution. Par ailleurs, le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis qui avait retiré les formulaires de souscription de signatures individuelles au niveau du ministère de l'Intérieur, devrait trancher ce dimanche après-midi la question de sa participation à l'élection présidentielle du 18 avril. Le président et candidat déclaré du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Makri, a annoncé qu'il ne participerait pas à cette élection présidentielle en cas de candidature du président sortant, Abdelaziz Bouteflika. Le Parti des travailleurs (PT), qui avait aussi retiré les formulaires de souscription de signatures individuelles au ministère de l'Intérieur, a décidé, pour sa part, de ne pas participer à l'élection présidentielle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.