Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Vendredi de la mobilisation    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Création d'un comité de surveillance    Vendredi puissance 14    Facebook supprime trois milliards de comptes    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Une balle de match pour un titre    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Le trip de l'amour et ses revers    Une révolution «personnalisée»    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaz : L'Algérie abritera ce lundi la 1ère réunion du Comité scientifique
Publié dans Le Maghreb le 04 - 03 - 2019

L'Algérie abritera lundi à Boumerdès la première réunion du Comité scientifique de l'Institut de Recherche sur le Gaz, relevant du Forum des pays exportateurs de gaz, a annoncé dimanche à Alger le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni.

Intervenant lors d'un "workshop" sur la digitalisation du secteur des hydrocarbures, M. Guitouni a rappelé que les pays membres du GECF (Gas Exporting Countries Forum) avaient décidé, il y a plus d'une année d'étendre leur collaboration à la recherche scientifique et à la technique dans le domaine du gaz.
Le Forum avait adopté à l'unanimité la décision de créer, en Algérie, un Institut de recherche sur le Gaz (GRI), lors du 4ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement du GECF, tenu le 24 novembre 2017 à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, a-t-il précisé. Le GECF est une organisation intergouvernementale créée lors de la 8ème session du Forum informel des mêmes pays, tenue à Moscou en décembre 2008.
Il est actuellement composé de 12 pays: l'Algérie, Bolivie, Egypte, Guinée équatoriale, Iran, Libye, Nigeria, Qatar, Russie, Trinité-et-Tobago, Emirats arabes unis et le Venezuela, alors que l'Azerbaïdjan, l'Irak, le Kazakhstan, la Norvège, Oman, le Pérou et l'Angola ont le statut de membres observateurs.
M. Guitouni a, par ailleurs, fait savoir que le workshop autour de la digitalisation dans le secteur des hydrocarbures, organisé par le groupe Sonatrach, s'inscrivait dans le cadre des préparatifs de la tenue de la la première réunion du Comité scientifique de l'Institut de Recherche sur le Gaz. A ce titre, M. Guitouni a indiqué que le choix du thème de la numérisation pour ce séminaire était tout à fait "judicieux", d'autant que la numérisation est en train de modifier profondément le paysage énergétique.
Se référant à l'Agence internationale de l'énergie (AIE), le ministre a fait savoir que l'utilisation des technologies digitales existantes et émergeantes pourrait augmenter les réserves mondiales techniquement récupérables de 3 % pour le pétrole et le gaz non conventionnel.
M. Guitouni a rappelé que l'étude de faisabilité qui fut à la base de la création de l'Institut de recherche du gaz avait également démontré que la numérisation des processus, l'analyse avancée des données, la robotique, l'automatisation et la connectivité peuvent conduire à dégager des plus-values substantielles.
Pour sa part, le P-DG du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour a indiqué que le groupe travaillait actuellement sur le déploiement d'une infrastructure HT (haute technologie) moderne avec la mise en place d'une application digitale, dont les effets seront mesurés au cours des prochaines années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.