La fierté du Hirak!    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Mohammed VI désavoue    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    La semaine de Dame justice    19 mai 1956-2019 : Les étudiants toujours à l'avant-garde    La nouvelle scène de la chanson chaâbie au rendez-vous    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Un quartier "chic" sans eau    Wilaya d'Alger : La dernière opération de relogement à la Casbah "entachée de plusieurs dépassements"    G5 Sahel : Washington s'oppose à la proposition de conférer un mandat onusien    Sit-in pour exiger la libération de Louisa Hanoune    Les scorpions redoublent de férocité    Il y a 38 ans, les lycéens manifestaient    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Gaïd Salah reprend les inspections    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    La force tranquille du Hirak    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    El Bahia prépare la saison estivale    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Micro-entreprise : Examen de la possibilité de lever le gel sur certaines activités demandées
Publié dans Le Maghreb le 23 - 04 - 2019

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, a indiqué, dimanche à Alger, avoir instruit les responsables de la Caisse nationale d'assurance chômage (CNAC) et de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ) d'examiner la possibilité de lever le gel sur certaines activités demandées par les porteurs de projets "suivant les besoins locaux".
Intervenant à l'ouverture d'une session de formation des cadres de la CNAC, le ministre a affirmé avoir instruit les responsables de cette caisse et de l'ANSEJ "d'examiner la possibilité de lever le gel sur certaines activités demandées par les porteurs de projets suivant les besoins locaux et dans les secteurs d'activité à même de garantir la pérennité de la micro-entreprise". Le ministre a fait état également de la demande faite à ces responsables de procéder à "l'évaluation des dispositifs de soutien à la création d'activités afin de consolider les points positifs et faire le point sur les lacunes à corriger.
Assurant qu'il "ne ménagera aucun effort pour aider les chefs des micro-entreprises qui ont des difficultés à rembourser leurs crédits bancaires à travers un rééchelonnement grâce à des mécanismes plus favorables à la micro-entreprise, M. Haddam a ajouté avoir donné "les instructions nécessaires" aux cadres de la CNAC et de l'ANSEJ "pour revoir les mesures de saisie du matériel de manière à permettre au porteur de projet une relance de son activité".
Par ailleurs, le ministre a insisté sur l'impératif de "renforcer et d'intensifier les opérations d'information et de vulgarisation des services et des opportunités offertes par les dispositifs d'emploi en faveur des jeunes porteurs de projets", préconisant "la poursuite des efforts visant à améliorer le service public et à simplifier les mesures administratives, notamment à travers l'introduction et la généralisation des services à distance et l'organisation de rencontres de proximité en direction des chefs de ces entreprises en vue de définir les entraves et difficultés auxquelles ils sont confrontés".
M. Haddam a mis l'accent également sur l'importance de la coordination entre les différents intervenants au niveau local pour s'enquérir des programmes d'investissements, définir les besoins locaux et les ressources disponibles afin de promouvoir la micro-entreprise et consentir davantage d'efforts en matière d'accompagnement en aval des porteurs de projets", soulignant sa volonté de voir les services décentralisés relevant du secteur travailler de concert pour atteindre les objectifs escomptés".
Estimant que la micro entreprise "est un outil de développement local et de création de la richesse et de l'emploi, notamment dans les régions intérieures et frontalières, qui nécessitent davantage d'efforts de développement", le ministre a indiqué que "les programmes de son secteur assurent les ressources financières nécessaires pour soutenir la création de 8.000 micro-entreprises dans le cadre de la CNAC et de 12.000 autres au titre de l'ANSEJ". Ce programme offre aux jeunes porteurs de projets des opportunités d'accès à l'entrepreneuriat pour la contribution au développement de l'économie nationale, a-t-il affirmé appelant au diagnostic des entraves que rencontrent ces jeunes et à la prise de mesures nécessaires, en collaboration, avec les départements ministériels concernés, pour insuffler une dynamique à la création et à la promotion de la micro-entreprise.
Par ailleurs, M. Haddam a exhorté les cadres en charge de la communication et de l'écoute au niveau des structures locales relevant des organismes d'emploi à améliorer les conditions d'accueil et d'écoute des jeunes, notamment les porteurs de projets et à œuvrer à leur orientation de manière efficace".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.