15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Premier League: Man City s'amuse contre Burnley    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Coup d'envoi d'une campagne de reboisement au niveau des structures universitaires    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    Accidents de la route : Six décès et 253 blessés durant les dernières 48 heures    Décès de Aissa Megari : le Premier ministre présente ses condoléances    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    Le Mouloudia décidé à relever le défi !    La dernière de Trump    Des membres du COA convoqués par la justice    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Saisie de 100 grammes de kif traité    7 personnes arrêtées pour des violences dans les quartiers    L'affaire de l'automobile sera rejugée    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Nul sur toute la ligne    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mauritanie : El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste
Publié dans Le Maghreb le 26 - 06 - 2019

Le candidat de la majorité pour la présidentielle en Mauritanie, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, a remporté la victoire dès le premier tour du scrutin, selon les résultats officiels, récusés par l'opposition alors que le gouvernement a appelé au calme et à la retenue.

Dimanche soir, la Commission nationale électorale indépendante (Céni) a confirmé la victoire de Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, dit Ould Ghazouani, qui a remporté 52,01% des suffrages sur l'ensemble des bureaux. Il est suivi par les quatre opposants: le militant Biram Ould Dah Ould Abeid (18,58%), l'ex-Premier ministre Sidi Mohamed Ould Boubacar (17,87%) le journaliste Baba Hamidou Kane (8,71%) et le professeur d'université Mohamed Ould Moloud (2,44%). Ces résultats doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel après examen d'éventuels recours, alors que les quatre candidats d'opposition ont annoncé, suite à l'annonce des résultats, d'utiliser tous les recours légaux. Les Mauritaniens ont voté samedi nombreux - 62,66% de participation, selon la Céni - pour désigner un successeur au président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, qui ne pouvait se représenter après deux mandats successifs. Selon les observateurs, la victoire de M. Ghazouani, un général à la retraite de 62 ans, ancien chef d'état-major et ex-ministre de la Défense, marque "une première transition entre deux présidents élus en Mauritanie".

Appel au calme et à la patience
Aussitôt annoncés, les résultats de la présidentielle ont été rejetés par l'opposition. Un des candidats malheureux Biram Ould Dah Ould Abeid a déclaré: "le pouvoir a perdu la bataille électorale", lors d'une conférence de presse conjointe des quatre candidats de l'opposition, qui se sont engagés avant le vote à se soutenir en cas de second tour le 6 juillet. Ould Abeid a également appelé les Mauritaniens à "résister dans les limites de la loi à ce énième coup d'Etat contre la volonté du peuple". "Nous allons organiser des manifestations de protestation, c'est notre droit constitutionnel", a déclaré de son côté, l'autre prétendant Mohamed Ould Moloud, insistant sur le caractère "pacifique" du mouvement de contestation, ont rapporté des médias locaux. Ces manifestations débuteront lundi après-midi, a précisé de son côté, Baba Hamidou Kane avant d'ajouter: "les quatre candidats de l'opposition iront demain (lundi) à la Céni porter officiellement leur protestation et le rejet des résultats".
Quant à Sidi Mohamed Ould Boubacar, il a dénoncé de "multiples irrégularités", exigeant la publication par la CENI des résultats "bureau par bureau".
Sur le terrain, des incidents ont été enregistrés lorsque El-Ghazouani a revendiqué la victoire dimanche matin, en plusieurs endroits de la capitale et à Nouadhibou, (nord-ouest), l'unique province où le candidat de la majorité n'est pas arrivé en tête, devancé par Ould Abeid.
Mohamed Ould Ghazouani a effectivement fait une déclaration au Palais des congrès de Nouakchott et en présence du chef de l'Etat sortant. Il s'est proclamé vainqueur, dès le premier tour, et avec une large avance. Le président de la Céni, Mohamed Vall Ould Bellal, a immédiatement réagi à cette auto-proclamation soulignant que "toute autre déclaration ou annonce qui ne viendrait pas de la Céni n'a pas raison d'être", ajoutant que la Céni "est la seule habilitée à annoncer des résultats provisoires qu'elle transmet et qu'elle soumet au Conseil constitutionnel". Les opposants ont dénoncé la manœuvre politique de Mohamed Ould Ghazouani. "Annoncer sa victoire, c'est mettre la Céni et la communauté internationale face au fait accompli", a ommenté Biram Dah Abeid. Dans un geste d'apaisement, le ministre mauritanien de l'Intérieur Mohamed Ould Mouldoud a convoqué d'urgence dimanche les quatre candidats de l'opposition qui rejettent la victoire du candidat du pouvoir au premier tour de la présidentielle du 22 juin, les appelant à "calmer la rue". En outre, par la voix de Mohamed Ibn Chambas, représentant du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (Unowas), l'ONU a félicité les Mauritaniens "pour la tenue paisible de l'élection présidentielle" et réitéré l'appel de M. Guterres "à résoudre tout litige éventuel" par la voie judiciaire. "Nous espérons que pour préserver la paix et la stabilité dans le pays et contribuer à la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance, toutes les parties prenantes doivent jouer leur rôle dans ce processus qui est toujours en cours", a dit M. Mohammed Ibn Chambas après avoir été reçu par le président sortant dimanche. Il a, en outre, exhorté tous les candidats à "faire preuve de patience en laissant la Commission électorale conduire le processus électoral à son terme dans le plein respect de la Constitution et des lois en vigueur en Mauritanie".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.