APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique
Publié dans Le Maghreb le 16 - 10 - 2019


Par Ammar Zitouni
Le gouvernement est convaincu des capacités de l'Etat à pouvoir répondre favorablement aux conséquences de la crise que traverse le pays, sa maîtrise sur le plan économique et social ainsi que l'identification des priorités majeures pour mieux conduire la gestion des affaires de la collectivité nationale à travers l'interactivité, et l'instantanéité engendrant des mutations sociales et économiques d'envergure.

Un remodelagede la sphère publique radicalement nouvelle déterminant les dynamiques socio-économiques qui peuvent potentiellement accélérer les mutations politiques et socio-économiques en cours en Algérie, en permettant à la société de les approprier, de réaliser des sauts majeurs dans son évolution politique et sociale.
Dans cette optique, le Premier ministre, Noureddine Bedoui lors du Conseil des ministres qui s'est tenu dimanche sous la présidence du chef de l'Etat, M. Abdelkader Bensalah a détaillé les principaux axes de l'action et des décisions du gouvernement. Selon lui ; " L'action du gouvernement se poursuit à un rythme plus soutenu pour garantir le fonctionnement ordinaire de tous les services et structures de l'Etat, offrir en permanence au citoyen un service public de qualité, et faire réussir tous les rendez-vous à caractère social, marqués par une intense activité et un fort intérêt des citoyens, telle la rentrée sociale ".
Une disponibilité pour répondre aux préoccupations de la population et en même temps assurer la cohérence de l'action du gouvernement en direction du pays profond qui est au cœur de la définition et des priorités de l'Exécutif gouvernemental dans sa recherche des meilleurs moyens de proximité avec le peuple, de développer sa visibilité et d'élargir son travail de terrain.
" L'action du gouvernement a été marquée, par une intensification du travail de terrain et des visites d'inspection des membres du gouvernement pour s'enquérir des préoccupations quotidiennes des citoyens et prendre les mesures urgentes pour leur prise en charge ", a affirmé M. Bedoui. Il a expliqué que "Cette méthode pragmatique a permis le rétablissement de la confiance des citoyens en les institutions de l'Etat et ses organes, notamment l'action du gouvernement, pour ce qu'ils ont perçu comme travail sincère et impacts palpables dans différents domaines, en particulier la solidarité nationale et la préservation des entreprises économiques nationales et des emplois ainsi que la levée des contraintes auxquelles se heurtent les jeunes investisseurs, en sus du lancement des projets structurants au niveau du Sud et des Hauts-Plateaux, notamment en matière de routes, de santé publique et autres ".
Le Premier ministre rappelle que " le gouvernement est toujours intervenu à temps pour éliminer tous les obstacles auxquels se heurtent les grandes entreprises nationales, à l'instar de Sonatrach et du Complexe sidérurgique d'El Hadjar, outre, le parachèvement des projets nationaux stratégiques ayant un impact majeur sur l'économie nationale et l'attachement aux engagements de notre pays avec ses partenaires ". Il a indiqué en outre que l'action du gouvernement avait été marquée par " la proximité et la prise en charge des préoccupations quotidiennes de nos citoyens en matière socio-économique, notamment la catégorie des jeunes et des franges fragiles aux besoins spécifiques ", affirmant que " les décisions ont été immédiatement prises à leur faveur en vue de répondre à leurs aspirations ".
Les engagements du gouvernement désignent donc une action ayant la même vision et poursuivant la même finalité : la garantie du fonctionnement ordinaire de tous les services et structures de l'Etat, l'offre aux citoyens d'un service public de qualité, une meilleure justice sociale, la recherche d'un travail palpable pour l'amélioration de la croissance économique, la préservation des postes de travail à travers la préservation des entreprises nationales économiques et un meilleur développement économique et social des régions du Sud et des Hauts-Plateaux
Le Premier ministre a rappelé que depuis la réunion du dernier Conseil des ministres en date du 9 septembre 2O19, les réunions interministérielles et du gouvernement se sont succédé : " Ces réunions portaient principalement sur le renforcement de l'attractivité de l'économie nationale et l'amélioration du climat des affaires, notamment dans le domaine des hydrocarbures, au profit des start-up et investissements réalisés dans le Sud, la diversification et l'élargissement des sources de financement de l'économie nationale, la promotion de la numérisation, la réforme de la gouvernance des banques publiques, le raffermissement de la solidarité nationale entre les différentes franges de la société surtout les personnes aux besoins spécifiques, l'habitat, la sécurité routière, la protection de l'environnement et la promotion de l'utilisation des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique par l'adoption du plan national du climat, la protection des institutions nationales et la promotion du produit local.
La démarche du gouvernement en cette phase cruciale que traverse le pays est démontrée par son action qui assure le pilotage et la coordination des stratégies économiques et sociales qui assurent et captent de nouveaux dividendes à l'économie nationale, à assurer un meilleur ancrage de la justice sociale et un déroulement apaisé de la prochaine élection présidentielle. Ces règles à la base de l'effacement total de l'Administration du cycle électoral au profit de l'Autorité nationale indépendante des élections incarnent la délégation de la souveraineté du peuple afin d'être cohérente, afin d'assurer la stabilité des institutions et une légitimité démocratique au futur président de la République., sur la base des principes de transparence et de crédibilité du consensualisme et en conformité des normes à la Constitution. Cela a fait dire au Premier ministre que " la judicieuse décision portant organisation de l'élection présidentielle dans les délais impartis a mis les points sur les ''I'', ce qui évitera, sans doute, à notre pays de tomber dans le vide institutionnel ", ajoutant que " l'histoire retiendra l'acte des vaillants enfants de ce pays qui lui ont fait éviter de tomber dans le chaos dès le début ".
"Ce que l'Algérie a accompli, à ce jour, n'aurait été possible n'étaient-ce ces hommes vaillants fidèles au serment des Chouhada, en tête desquels l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN) qui a eu l'honneur d'affirmer son attachement à ses missions constitutionnelles et son souci de protéger l'Etat et ses institutions qui étaient menacés, outre l'effusion du sang des citoyens qui ont opéré un sursaut pour la rupture et le changement ", a affirmé M. Bedoui rappelant " la sécurisation des personnes et leurs biens par l'ANP, un engagement pris par le général de corps d'armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'étatmajor de l'ANP, qui a prémuni notre pays et assuré sa sécurité ".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.