Ligue 1: ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Real Madrid : Les conditions sont fixées pour ce flop de Zidane !    La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    Placé sur liste noire par les Etats-Unis, le Chinois Xiaomi répond    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Relance des travaux    Le lait en sachet, une denrée rare    La Juventus et l'Inter, deux visions du mercato    La Lazio se relance en corrigeant la Roma dans le derby    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    La Lamborghini des bourdes !    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Les avocats plaident l'innocence    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    Le schiste américain remonte la pente    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    300 millions de centimes dérobés    La rue fait monter la pression au Soudan    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Situation politique et questions régionales au menu    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Lentement ou sans précipitation ?    LOURDE CHARGE    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le RCD fustige le gouvernement    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Election présidentielle du 12 décembre Le scrutin constitue l'étape pour l'édification de l'Etat de Droit
Publié dans Le Maghreb le 11 - 12 - 2019


Par: Ammar Zitouni
Quelques heures seulement nous séparent, dans le tumulte, de la fin de la crise politique que traverse le pays. Le moment est propice, pour les Algériens de vaincre la crise ensemble et poussant le peuple algérien à se projeter déjà vers l'Etat de droit qui verra la crise politico-constitutionnelle dépassée.
Mais à quel prix ? On peine à comprendre que certains persistent dans leur hostilité à cheminer dans une direction inverse sans le moindre gène. Des sirènes créées autour de la stratégie de sortie de crise et son objectif : l'élection présidentielle visant à déboussoler le peuple qui aspire et persiste pour le changement, à plus de démocratie, de justice et d'équité sur les plans aussi bien social qu'économique. Un peuple qui voit d'un mauvais œil comment sont provoquées en cette phase cruciale pour l'avenir de la nation tant de manœuvres et d'agitations pour tenter de freiner le processus électoral et ainsi vouloir replacer l'Algérie dans une période " creuse " qui profiterait à ses ennemis. Au cœur de la mobilisation populaire et depuis le début de la crise, chaque citoyen semble avoir identifié son devoir politique et d'avoir identifié les voies qui lui paraissent toxiques et celles qui défendent son intérêt et celui de la Patrie. Et plus d'Algériens ne peuvent s'exclure de ce constat. Dans ce cadre, il est opportun de rappeler les instructions du vice-ministre de la Défense nationale adressées à l'ensemble des composantes de l'ANP et des Services de sécurité portant sur la nécessité de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de disponibilités, et de veiller à garantir une sécurisation totale des élections présidentielles afin de permettre aux citoyens, à travers tout le pays, d'accomplir leur droit et devoir électoral dans un climat de sérénité et de quiétude et de faire face, avec la force de la loi, à quiconque tenterait de perturber ou troubler cet important rendez-vous électoral. Le temps est cependant venu pour tous de consolider la marche de l'histoire qui a été abandonnée pendant une vingtaine d'années.
C'est pourquoi il n'y a pas d'autre voie de rénovation politique que celle de l'élection présidentielle et qui ne peut-être qu'un moment décisif pour la nation et son avenir. Tout digne citoyen, qui manifeste la volonté de mettre fin à l'impasse d'un quart de siècle, ne peut être que concerné par cette sortie de crise. Peut-être est-ce, le moment qui marquera le début de l'édification d'un véritable Etat de droit aux racines populaires : ramener l'Algérie vers une nouvelle " aire " de repos politique, économique et social aux horizons prometteurs, où le peuple jouira et disposera des richesses nationales et réalisera ses ambitions légitimes de progrès et de prospérité. C'est le moment pour tous de faire advenir cette métamorphose générale et la faire naître en allant massivement aux urnes jeudi pour élire un président qui conduira légitiment le pays. L'élection présidentielle de ce jeudi constituent une étape d'une extrême importance sur la voie de l'édification de l'Etat de droit et pour amener le pays vers une nouvelle étape aux horizons prometteurs, où le peuple algérien jouira des richesses nationales et réalisera ses ambitions légitimes avec une vie digne et dans un Etat dont les gloires seront façonnées par ses fils dévoués et fidèles au message de leurs vaillants ancêtres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.