Belhimer : consacrer la place de leader de la Télévision publique dans le secteur audiovisuel    Algérie-Emirats arabes unis : nécessité de renforcer la coopération bilatérale et de poursuivre les concertations    Douanes: réduire le temps de stationnement des conteneurs dans les ports    Cour suprême: poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Djerad reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères    Robert Moreno évoque le cas Slimani    Cinq pays au 10eme Festival international du théâtre de Bejaia    Une force africaine en Libye garantira le respect du cessez-le-feu    Les consommateurs dénoncent    HADJADJ : Arrestation de 2 vendeurs illicites de boissons alcoolisées    L'EHU d'Oran au chevet des malades de Tiaret    TIZI-OUZOU : Destruction d'une casemate pour terroristes    BECHAR : Un dealer condamné à 3 ans de prison pour trafic de drogues    L'APN LUI DONNE UN DELAI DE 10 JOURS : Abdelkader Ouali refuse de renoncer à son immunité parlementaire    Découverte d'un bain romain    Nomination de Ahmed Bensebbane à la tête de l'EPTV    Visite d'Erdogan à Alger: le caractère stratégique des relations entre les deux pays réaffirmé    Amitié entre les peuples: Ghlamallah prendra part à une conférence en Croatie    Coupe de la CAF : Le Paradou hypothèque ses chances de qualification    Hand/Tournois de qualification olympique: l'Algérie dans le groupe de l'Allemagne    Sit-in de solidarité avec Ilyas Lahouazi    Les efforts de lutte contre la corruption stagnent dans les pays du g7    Un "terminus" brutal pour la JSK    Le WA Tlemcen rejoint l'O Médéa en tête du classement    Casoni pose ses conditions    Les Algériennes en regroupement à Alger    La défaillance de l'EGSA    Enquêtes sur les biens immobiliers des hommes d'affaires    "Le hirak n'a pas vocation à conquérir le pouvoir"    Lahouazi, Alloune, Khallil et Ferhani sous contrôle judiciaire    5 morts et 32 blessés dans un accident de la circulation    Biscuits roulés à la cannelle    Le ministère de la Santé recommande de reporter les voyages prévus en Chine    Convergence de vues entre Tebboune et Erdogan    L'Algérie condamne avec "force"    Liban : le nouveau gouvernement rejeté par la rue    Hirak : discuter pour être indiscutable    Sortir ...Sortir ...Sortir ...    Deux moi ou la comédie romantique réinventée    Hommage et recueillement à la mémoire de matoub lounès    Au Louvre, une œuvre cinétique de l'artiste vénézuélien Elias Crespin    Serie A : La Juventus chute face à Naples    Crise libyenne: Un conflit naît dans les laboratoires américains ?    SEOR: Perturbation de l'alimentation en eau dans 12 communes    Tunisie: Vers un nouveau gouvernement ?    Assemblage de tramways: Alstom n'a pas respecté le contenu de l'accord    Mouvement dans le corps des walis    La présidente par intérim candidate à la présidentielle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





France: Après 6 jours de grève, la réforme des retraites va être enfin dévoilée
Publié dans Le Maghreb le 14 - 12 - 2019

Après deux années de concertations, six jours de grève et de manifestations en France, le Premier ministre dévoile ce mercredi 11 décembre sa réforme des retraites - et les compromis que l'exécutif est prêt, ou non, à accorder pour tenter de calmer la colère. Édouard Philippe présentera à la mi-journée les grandes lignes de la réforme des retraites. Un moment très attendu avant lequel les syndicats ont essayé de maintenir la pression, en organisant hier une deuxième journée de manifestation. La mobilisation reste forte, même si elle a été moins importante que la semaine dernière, et la grève continue à paralyser les transports.

" Pas d'annonces magiques ", prévient Édouard Philippe
Édouard Philippe l'a reconnu ce mardi, il n'y aura pas " d'annonces magiques " dans le discours qu'il prononcera à midi. Une ultime réunion a eu lieu dans la soirée à l'Élysée, où Emmanuel Macron a reçu ministres et responsables de la majorité pour faire le point sur les annonces à venir. " Quoi que dise le Premier ministre, ça ne sera pas de nature à désamorcer la grève totalement, confie l'un des participants à RFI. Ça va traîner jusqu'à Noël. "
Pour l'exécutif, l'enjeu n'est pas de convaincre les irréductibles de la SNCF et de la RATP, analyse Valérie Gas, cheffe adjointe du service politique de RFI. Eux l'ont déjà dit : ils veulent le retrait de la réforme. L'objectif d'Emmanuel Macron est de rassurer les Français qui soutiennent encore majoritairement le mouvement, et de convaincre au moins une partie d'entre eux du bien-fondé de la réforme. Même si, dans la majorité, on refuse de dire qu'on attend le " pourrissement " du mouvement, il s'agit bien de faire basculer l'opinion publique.

À quelles concessions s'attendre ?
Une première piste envisagée est le report de la mise en œuvre de la réforme. Elle devait s'appliquer aux salariés âgés aujourd'hui de 56 ans : ils seraient finalement épargnés. Le nouveau système concernerait les générations nées en 1975 ou après. Des actifs qui ont aujourd'hui 44 ans au maximum, et qui ont donc plus de temps pour se préparer à cette échéance.
Deuxième piste, proposée dès maintenant : une revalorisation des salaires des enseignants, les fonctionnaires les plus pénalisés par le nouveau calcul de la retraite. La transition serait également aménagée pour les régimes spéciaux, qui ont le plus à perdre dans ce système universel. Enfin, le Premier ministre pourrait renoncer au report de l'âge légal de la retraite, qui est aujourd'hui fixé à 62 ans. Ce serait une abdication pour Édouard Philippe, mais aussi le mot magique attendu par la CFDT, analyse Dominique Baillard, du service économie de RFI. Le seul syndicat au départ acquis à cette réforme est devenu très méfiant et muet, en raison du flou persistant entourant cette réforme majeure du quinquennat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.