Feux de forêt: 37 morts, poursuite des efforts pour endiguer les flammes    Feux de forêt: le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue palestinien    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: l'Etat mobilise tous les moyens pour circonscrire les feux et prendre en charge les sinistrés    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les arts culinaires à l'honneur
Patrimoine et authenticité
Publié dans Le Midi Libre le 13 - 04 - 2011

La ville de Tizi-Ouzou vit depuis avant-hier lundi au rythme de la cuisine traditionnelle et authentique. Et ce, à l'occasion de la tenue de la troisième édition du salon des arts culinaires traditionnels.
Le salon se poursuivra jusqu'à demain. Il est organisé par l'association culturelle pour la sauvegarde du patrimoine et de l'authenticité de la wilaya de Tizi-Ouzou, l'association culturelle « Si Moh Ou Mhand » de Ain El Hammam avec la direction de la culture et il se tient à la maison de la culture « Mouloud-Mammeri ».
Le visiteur des différents stands pourra découvrir une exposition d'objets anciens de bijoux kabyles, de robes traditionnelles, de tapis, de métiers à tisser, poterie avec démonstrations sur place, des tableaux de peinture, des plantes médicinales, des billets de banques anciens et des plats traditionnels.
Au volet animation, plusieurs conférences sont au programme à l'instar de celle du docteur Mostapha Bouzidi et de Sid Ali Lahlou sur le thème « Pourquoi consommer bio ? ». Le salon prévoit un concours de la meilleure recette traditionnelle. Des animations artistiques sont au menu comme des galas avec Ait Mouloud et Ammad Mehdi, un monologue intitulé « Dialogue de géants, rencontre entre Si Moh Ou Mhand et Cheikh Mohand Ou Lhocine ».
Le salon accueille une projection de diapos : « Si mon village m'était conté », réalisé par l'ASPA en langue amazighe. Dans le même sillage, un concours de poésie avec des auteurs est au menu ainsi qu'un spectacle pour enfants animé par le prestidigitateur de la même association. Des chants et bendir animés par Bouabellah Abdennour, une chorale autour de la femme amazighe dans l'histoire, un défilé de mode de la meilleure tenue traditionnelle sont entre autres les activités qui enrichiront le troisième salon des arts culinaires traditionnels.
La ville de Tizi-Ouzou vit depuis avant-hier lundi au rythme de la cuisine traditionnelle et authentique. Et ce, à l'occasion de la tenue de la troisième édition du salon des arts culinaires traditionnels.
Le salon se poursuivra jusqu'à demain. Il est organisé par l'association culturelle pour la sauvegarde du patrimoine et de l'authenticité de la wilaya de Tizi-Ouzou, l'association culturelle « Si Moh Ou Mhand » de Ain El Hammam avec la direction de la culture et il se tient à la maison de la culture « Mouloud-Mammeri ».
Le visiteur des différents stands pourra découvrir une exposition d'objets anciens de bijoux kabyles, de robes traditionnelles, de tapis, de métiers à tisser, poterie avec démonstrations sur place, des tableaux de peinture, des plantes médicinales, des billets de banques anciens et des plats traditionnels.
Au volet animation, plusieurs conférences sont au programme à l'instar de celle du docteur Mostapha Bouzidi et de Sid Ali Lahlou sur le thème « Pourquoi consommer bio ? ». Le salon prévoit un concours de la meilleure recette traditionnelle. Des animations artistiques sont au menu comme des galas avec Ait Mouloud et Ammad Mehdi, un monologue intitulé « Dialogue de géants, rencontre entre Si Moh Ou Mhand et Cheikh Mohand Ou Lhocine ».
Le salon accueille une projection de diapos : « Si mon village m'était conté », réalisé par l'ASPA en langue amazighe. Dans le même sillage, un concours de poésie avec des auteurs est au menu ainsi qu'un spectacle pour enfants animé par le prestidigitateur de la même association. Des chants et bendir animés par Bouabellah Abdennour, une chorale autour de la femme amazighe dans l'histoire, un défilé de mode de la meilleure tenue traditionnelle sont entre autres les activités qui enrichiront le troisième salon des arts culinaires traditionnels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.