LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommage à Farid Ferragui
Tizi-Ouzou
Publié dans Le Midi Libre le 02 - 05 - 2012

La ville de Tizi-Ouzou vivra jeudi et vendredi prochains au rythme d'un hommage appuyé qui sera rendu à l'un des chanteurs les plus connus en Kabylie, Farid Ferragui. C'est à l'initiative d'un groupe d'amis et de fans de l'artiste de Taka de Tizi Ghennif que cet hommage pourra être concrétisé. Tout est fin prêt, selon les organisateurs, pour faire de ces deux journées un événement qui sera à la hauteur du parcours riche de Farid Ferragui.
La ville de Tizi-Ouzou vivra jeudi et vendredi prochains au rythme d'un hommage appuyé qui sera rendu à l'un des chanteurs les plus connus en Kabylie, Farid Ferragui. C'est à l'initiative d'un groupe d'amis et de fans de l'artiste de Taka de Tizi Ghennif que cet hommage pourra être concrétisé. Tout est fin prêt, selon les organisateurs, pour faire de ces deux journées un événement qui sera à la hauteur du parcours riche de Farid Ferragui.
À cet effet, les organisateurs qui agissent à titre individuel ont concocté un programme qui s'étalera sur les deux journées. Il y aura notamment une exposition qui permettra aux visiteurs de découvrir une exposition de tous les articles parus dans la presse sur Farid Ferragui ainsi que les interviews que ce dernier a accordé aux journalistes tout au long de son parcours. Des photos de Farid Ferragui, prises dans plusieurs occasions, seront également exposées, nous confie l'un des initiateurs de l'événement.
Les activités auront lieu aussi bien à la maison de la culture Mouloud-Mammeri qu'au théâtre régional Kateb-Yacine. C'est dans ce dernier qu'aura lieu samedi à partir de 14 he un gala artistique qui clôturera les festivités en présence de pas moins de cent chanteurs algériens, qui ont accepté avec plaisir, d'être présent à l'hommage qui sera rendu à leur ami et confrère Farid Ferragui. Les organisateurs n'ont pas précisé si Farid Ferragui sera appelé à monter sur scène pour se produire à cette occasion. Mais il sera tout de même sur scène pour répondre aux questions qui lui seront posées par les invités concernant sa carrière, son parcours et sa vie d'artiste, de poète et d'interprète.
On apprend également que l'hommage sera marqué par l'animation de deux conférences débats sur la poésie de Farid Ferragui et son apport à la langue amazighe. Elle seront animées par Youcef Merahi, poète et secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité ainsi que par Saïd Chemakh, docteur en littérature amazighe et enseignant au département de langue et culture amazighes de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou.
Farid Ferragui auquel sera rendu hommage ce week-end est un chanteur kabyle qui s'est imposé grâce à sa belle et mélancolique voix mais aussi grâce à sa production artistique de qualité et prolifique. Il a commencé sa carrière en 1982 avec la sortie à Paris et en Algérie de son premier album, A yul ig bghan tulas. Puis, il poursuit son travail de titan et produit régulièrement des albums où aucune place n'est laissée au hasard ou au bricolage. Il a enregistré des chansons, devenues de vrais chefs d'œuvres et des hymnes à l'amour.
Ses chansons ont bercé des générations, Farid Ferragui est surtout apprécié pour ses chansons d'amour qui sont très profondes. Durant toute sa carrière, Farid Ferragui, qui s'est beaucoup inspiré de Farid El-Atrache, notamment sur les plans vocal et musical, n'a pas cessé d'animer des spectacles dans plusieurs wilaya du pays et en France où il compte aussi des milliers de fans parmi notre émigration.
En plus de l'amour, Farid Ferragui a chanté sur une multitude d'autres sujets dont l'Algérie, la société kabyle, les droits de la femme, les parents, la vie, la souffrance…
À cet effet, les organisateurs qui agissent à titre individuel ont concocté un programme qui s'étalera sur les deux journées. Il y aura notamment une exposition qui permettra aux visiteurs de découvrir une exposition de tous les articles parus dans la presse sur Farid Ferragui ainsi que les interviews que ce dernier a accordé aux journalistes tout au long de son parcours. Des photos de Farid Ferragui, prises dans plusieurs occasions, seront également exposées, nous confie l'un des initiateurs de l'événement.
Les activités auront lieu aussi bien à la maison de la culture Mouloud-Mammeri qu'au théâtre régional Kateb-Yacine. C'est dans ce dernier qu'aura lieu samedi à partir de 14 he un gala artistique qui clôturera les festivités en présence de pas moins de cent chanteurs algériens, qui ont accepté avec plaisir, d'être présent à l'hommage qui sera rendu à leur ami et confrère Farid Ferragui. Les organisateurs n'ont pas précisé si Farid Ferragui sera appelé à monter sur scène pour se produire à cette occasion. Mais il sera tout de même sur scène pour répondre aux questions qui lui seront posées par les invités concernant sa carrière, son parcours et sa vie d'artiste, de poète et d'interprète.
On apprend également que l'hommage sera marqué par l'animation de deux conférences débats sur la poésie de Farid Ferragui et son apport à la langue amazighe. Elle seront animées par Youcef Merahi, poète et secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité ainsi que par Saïd Chemakh, docteur en littérature amazighe et enseignant au département de langue et culture amazighes de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou.
Farid Ferragui auquel sera rendu hommage ce week-end est un chanteur kabyle qui s'est imposé grâce à sa belle et mélancolique voix mais aussi grâce à sa production artistique de qualité et prolifique. Il a commencé sa carrière en 1982 avec la sortie à Paris et en Algérie de son premier album, A yul ig bghan tulas. Puis, il poursuit son travail de titan et produit régulièrement des albums où aucune place n'est laissée au hasard ou au bricolage. Il a enregistré des chansons, devenues de vrais chefs d'œuvres et des hymnes à l'amour.
Ses chansons ont bercé des générations, Farid Ferragui est surtout apprécié pour ses chansons d'amour qui sont très profondes. Durant toute sa carrière, Farid Ferragui, qui s'est beaucoup inspiré de Farid El-Atrache, notamment sur les plans vocal et musical, n'a pas cessé d'animer des spectacles dans plusieurs wilaya du pays et en France où il compte aussi des milliers de fans parmi notre émigration.
En plus de l'amour, Farid Ferragui a chanté sur une multitude d'autres sujets dont l'Algérie, la société kabyle, les droits de la femme, les parents, la vie, la souffrance…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.