Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet livré avant fin 2019
Grande mosquée d'Alger:
Publié dans Le Midi Libre le 13 - 11 - 2017

Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abelwahid Temmar, a indiqué samedi lors de l'inspection des travaux de réalisation de la Grande mosquée d'Alger que le projet sera livré dans son intégralité avant fin 2019, précisant que toutes les entraves techniques ont été levées ce qui permet d'accélérer la cadence de réalisation.
Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abelwahid Temmar, a indiqué samedi lors de l'inspection des travaux de réalisation de la Grande mosquée d'Alger que le projet sera livré dans son intégralité avant fin 2019, précisant que toutes les entraves techniques ont été levées ce qui permet d'accélérer la cadence de réalisation.
En marge de cette visite d'inspection en compagnie du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, du ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aïssa, du ministre du Tourisme, Hacène Mermouri, et du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, M. Temmar a précisé que cette mosquée sera un chef-d'oeuvre architectural qui apportera une touche esthétique à la capitale. La phase de décoration et d'ornement a été amorcée en concertation avec des architectes décorateurs et des calligraphes et en coordination avec les responsables compétents des trois secteurs ministériels concernés (Affaires religieuses, Culture et Tourisme), a fait savoir le ministre.
"Les travaux de décoration sont très importants, a affirmé M. Temmar précisant que la Grande mosquée d'Alger doit être un chef-d'oeuvre et un lieu de rayonnement pour la capitale et l'ensemble du territoire national". Le ministre a également inspecté l'avancement des travaux au niveau de la salle de prière, de la cour, du minaret et de différentes autres parties de la mosquée où les travaux vont bon train.
Abordant les solutions devant garantirune circulation fluide des personnes et des véhicules, le ministre a affirmé qu'il s'agit là d'un "défi" pour l'entreprise en charge de la réalisation de la mosquée, sachant que la capacité d'accueil de cette structure atteindra 120.000 fidèles. Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aissa a indiqué que les difficultés liées à l'architecture et à l'aspect technique ont été surmontées, relevant que le chantier de la mosquée entamait sa phase esthétiqueinspirée, a-t-il dit, de notre culture islamique. La Grande mosquée sera un pôle culturel, a affirmé le ministre, relevant qu'il est procédé actuellement à la formation du staff chargé de la gestion de la mosquée. S'agissant du tapis de la mosquée, M.
Aissa a affirmé que jusqu'à présent il n'y a pas d'enveloppe financière pour son acquisition, précisant qu'aucun pays n'a offert de tapis à l'Algérie. Réalisée sur une superficie dépassant 27 hectares, la Grande mosquée d'Alger compte une salle de prièred'une superficie de 20.000 M2, unminaret long de 267 M, une bibliothèque, un centre culturel, une maisondu Coran, ainsi que des jardins, unparking, des blocs administratifs et des postes de protection civile et desûreté, et des espaces de restauration. Dans la partie sud du site, est prévu un centre culturel composé d`unegrande bibliothèque, de salles de cinéma et de conférence pouvant accueillir1.500 participants
Lancé début 2012, le projet de réalisation de la Grande mosquée d`Alger, aété confié à l`Entreprise chinoise"CSCEC". Le minaret de la grandemosquée d'Alger est le plus haut minaret du monde.Concernant les deux niveaux du soussolcomportant des systèmes antisismiques (qui permettront d'atténuer la puissance d'un séisme de 2,5 à 4 fois, leur réalisation est achevée à 100%. Les salles d'ablution et de prière ont une capacité d'accueil de 3500 personnes.
La bibliothèque compte un millionde livre, le centre culturel peut accueillir 3000 personnes, la maison du Coran 300 étudiants et le parking automobile 4.000 véhicules.La grande mosquée d`Alger qui sera livrée fin 2019, est la plus grandemosquée d'Afrique et de la troisièmeplus grande mosquée du monde aprèsMasdjid Al-Haram de la Mecque e MasdjidAl-Nabawi de Médine.
En marge de cette visite d'inspection en compagnie du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, du ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aïssa, du ministre du Tourisme, Hacène Mermouri, et du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, M. Temmar a précisé que cette mosquée sera un chef-d'oeuvre architectural qui apportera une touche esthétique à la capitale. La phase de décoration et d'ornement a été amorcée en concertation avec des architectes décorateurs et des calligraphes et en coordination avec les responsables compétents des trois secteurs ministériels concernés (Affaires religieuses, Culture et Tourisme), a fait savoir le ministre.
"Les travaux de décoration sont très importants, a affirmé M. Temmar précisant que la Grande mosquée d'Alger doit être un chef-d'oeuvre et un lieu de rayonnement pour la capitale et l'ensemble du territoire national". Le ministre a également inspecté l'avancement des travaux au niveau de la salle de prière, de la cour, du minaret et de différentes autres parties de la mosquée où les travaux vont bon train.
Abordant les solutions devant garantirune circulation fluide des personnes et des véhicules, le ministre a affirmé qu'il s'agit là d'un "défi" pour l'entreprise en charge de la réalisation de la mosquée, sachant que la capacité d'accueil de cette structure atteindra 120.000 fidèles. Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aissa a indiqué que les difficultés liées à l'architecture et à l'aspect technique ont été surmontées, relevant que le chantier de la mosquée entamait sa phase esthétiqueinspirée, a-t-il dit, de notre culture islamique. La Grande mosquée sera un pôle culturel, a affirmé le ministre, relevant qu'il est procédé actuellement à la formation du staff chargé de la gestion de la mosquée. S'agissant du tapis de la mosquée, M.
Aissa a affirmé que jusqu'à présent il n'y a pas d'enveloppe financière pour son acquisition, précisant qu'aucun pays n'a offert de tapis à l'Algérie. Réalisée sur une superficie dépassant 27 hectares, la Grande mosquée d'Alger compte une salle de prièred'une superficie de 20.000 M2, unminaret long de 267 M, une bibliothèque, un centre culturel, une maisondu Coran, ainsi que des jardins, unparking, des blocs administratifs et des postes de protection civile et desûreté, et des espaces de restauration. Dans la partie sud du site, est prévu un centre culturel composé d`unegrande bibliothèque, de salles de cinéma et de conférence pouvant accueillir1.500 participants
Lancé début 2012, le projet de réalisation de la Grande mosquée d`Alger, aété confié à l`Entreprise chinoise"CSCEC". Le minaret de la grandemosquée d'Alger est le plus haut minaret du monde.Concernant les deux niveaux du soussolcomportant des systèmes antisismiques (qui permettront d'atténuer la puissance d'un séisme de 2,5 à 4 fois, leur réalisation est achevée à 100%. Les salles d'ablution et de prière ont une capacité d'accueil de 3500 personnes.
La bibliothèque compte un millionde livre, le centre culturel peut accueillir 3000 personnes, la maison du Coran 300 étudiants et le parking automobile 4.000 véhicules.La grande mosquée d`Alger qui sera livrée fin 2019, est la plus grandemosquée d'Afrique et de la troisièmeplus grande mosquée du monde aprèsMasdjid Al-Haram de la Mecque e MasdjidAl-Nabawi de Médine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.