Coronavirus: 104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès    Général-major Chanegriha : l'ANP prête à soutenir le système sanitaire national dans la lutte contre le coronavirus    104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès en Algérie    REHABILITATION DU RESEAU ROUTIER A ORAN : 46 milliards de centimes pour la maintenance technique    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Liverpool: Sadio Mané prêt à tous les sacrifices pour le Ballon d'or    Réunion Opep-non Opep : garantir les conditions d'équilibre pour une reprise du marché    BOUMERDES : Démantèlement d'un réseau criminel    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    On vous le dit    Chlef : L'APC envisage de fermer le marché des fruits et légumes    Barça : Ca chauffre entre les dirigeants !    Journées virtuelles du court métrage: audience appréciable, organisateurs satisfaits    Covid 19: proposition d'un revenu au profit des travailleurs privés affectés par la crise    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Monopolisation des produits et augmentation des prix, des "péchés" blâmables    La "citoyenne du monde" revisitée en pleine crise sanitaire    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    La Banque d'Algérie annonce des mesures de soutien    Les avocats appellent à la libération de Brahim Laâlami    La communauté médicale retient son souffle    Un vaccin contre le coronavirus pour l'été    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Bourebbou reconnaît : "Je suis fils de harki"    Après la pandémie, gouverner autrement    Enseignement à distance : Les cours basculent sur le Net    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    ASO Chlef : Les joueurs en contact avec le préparateur physique    Biskra : Des cours on-line pour les élèves du primaire    AGE des Ligues de Wilaya : Les experts et la loi    Royaume-Uni : Transféré en soins intensifs, Boris Johnson lutte pour sa survie    Pandémie du nouveau coronavirus : La France toujours en «phase d'aggravation»    Pandémie de coronavirus en Afrique : L'appel à l'aide de Moussa Faki Mahamat    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    Riche programme culturel sur le web    Mahmoud Aroua. Médecin anesthésiste-réanimateur et auteur : «L'exercice de la médecine enrichit l'imagination»    Tiaret: Reprise des cours à distance à l'université    L'Algérie cherche à acheter 500.000 lunettes de protection et 995.000 blouses médicales    Entrèe en vigueur des sanctions pènales et pècuniaires    1.000 kits de dépistage rapide "prochainement" confectionnés    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quatre ministres au chevet du projet
LA GRANDE MOSQUEE D'ALGER POUR FIN 2019
Publié dans L'Expression le 13 - 11 - 2017


Les travaux avancent
Djamâa El Djazair se veut un pôle attractif à caractère religieux, culturel et scientifique conjuguant authenticité et modernité, à travers son style architectural exceptionnel.
Le chantier bat son plein à la Grande mosquée d'Alger, un projet dont la livraison est annoncée pour «avant fin 2019», a indiqué le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abelwahid Temmar. Et ce dernier de préciser que toutes les entraves techniques ont été levées ce qui permet d'accélérer la cadence de réalisation.
Le ministre s'est ainsi exprimé alors qu'il était accompagné du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, du ministre du Tourisme, Hacène Mermouri, et du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh. Autant d'officiels qui dont la seule présence rappelle l'urgence de parachever cette grande réalisation à l'échelle continentale et régionale. Temmar a d'ailleurs précisé que cette mosquée sera un chef-d'oeuvre architectural qui apportera une touche esthétique à la capitale. Ainsi, c'est la course contre la montre qui est engagée sur le site de Mohammadia, à Alger. Il s'agira donc, avance-t-on, de procéder par priorité, notamment afin d'offrir aux fidèles la grande salle de prière. Le chantier de la Grande mosquée d'Alger, situé dans la commune de Mohammadia, au coeur de la baie d'Alger a eu ainsi la visite d'une authentique délégation ministérielle. Ils sont désormais quatre ministres et un wali à inspecter l'avancement des travaux de ce joyau architectural, supervisé, détaillé et suivi au détail près par le chef de l'Etat lui-même. La phase de décoration et d'ornement a été amorcée en concertation avec des architectes décorateurs et des calligraphes et en coordination avec les responsables compétents des trois secteurs ministériels concernés, à savoir celui des affaires religieuses et celui de la culture et du tourisme, a fait savoir le ministre. «Les travaux de décoration sont très importants, a affirmé Temmar ajoutant que la Grande mosquée d'Alger doit être un chef-d'oeuvre et un lieu de rayonnement pour la capitale et l'ensemble du territoire national». Le ministre a également inspecté l'avancement des travaux au niveau de la salle de prière, de la cour, du minaret et de différentes autres parties de la mosquée où les travaux vont bon train. Abordant les solutions devant garantir une circulation fluide des personnes et des véhicules, le ministre a affirmé qu'il s'agit là d'un «défi» pour l'entreprise en charge de la réalisation de la mosquée, sachant que la capacité d'accueil de cette structure atteindra 120.000 fidèles. Rappelons que le président Bouteflika veut donner une âme à ce lieu de culte, qui se veut le «symbole de l'Algérie indépendante et un centre de rayonnement intellectuel et culturel», relève-t-on.
Outre la volonté d'en faire un lieu de culte, le président veut à la fois faire de ce bastion de la foi un lieu de réflexion et une université islamique de renom, où les grands penseurs islamiques convergeront, le but du président Bouteflika étant de créer un lieu de rencontre prestigieux pour les fidèles, les chercheurs en théologie et les islamologues.
Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa a d'ailleurs indiqué, à la faveur de l'escale d'avant-hier, que les difficultés liées à l'architecture et à l'aspect technique ont été surmontées, relevant que le chantier de la mosquée entamait sa phase esthétique inspirée, a-t-il dit, de notre culture islamique.
La Grande mosquée sera un pôle culturel, a affirmé le ministre, relevant qu'il est procédé actuellement à la formation du staff chargé de la gestion de la mosquée. S'agissant du tapis de la mosquée, le même ministre a affirmé que jusqu'à présent il n'y a pas d'enveloppe financière pour son acquisition, précisant qu'aucun pays n'a offert de tapis à l'Algérie. Réalisée sur une superficie dépassant 27 hectares, la Grande mosquée d'Alger compte une salle de prière d'une superficie de 20.000 m2, un minaret long de 267 M,une bibliothèque, un centre culturel, une maison du Coran, ainsi que des jardins, un parking, des blocs administratifs et des postes de protection civile et de sûreté, et des espaces de restauration. Dans la partie sud du site, est prévu un centre culturel composé d`une grande bibliothèque, de salles de cinéma et de conférence pouvant accueillir 1500 participants.
Lancé début 2012, le projet de réalisation de la Grande mosquée l'Alger, a été confié à l'Entreprise chinoise. Concernant les deux niveaux du sous-sol comportant des systèmes antisismiques, leur réalisation est achevée à 100%. Les salles d'ablutions et de prière ont une capacité d'accueil de 3500 personnes.
La bibliothèque compte un million de livres, le centre culturel peut accueillir 3000 personnes, la maison du Coran 300 étudiants et le parking automobile 4000 véhicules.
La Grande mosquée d'Alger qui sera livrée fin 2019, est la plus grande mosquée d'Afrique et la troisième plus grande mosquée au monde après Masdjid Al-Haram de La Mecque et Masdjid Al-Nabawi de Médine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.