La fierté du Hirak!    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Mohammed VI désavoue    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    La semaine de Dame justice    19 mai 1956-2019 : Les étudiants toujours à l'avant-garde    La nouvelle scène de la chanson chaâbie au rendez-vous    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Un quartier "chic" sans eau    Wilaya d'Alger : La dernière opération de relogement à la Casbah "entachée de plusieurs dépassements"    G5 Sahel : Washington s'oppose à la proposition de conférer un mandat onusien    Sit-in pour exiger la libération de Louisa Hanoune    Les scorpions redoublent de férocité    Il y a 38 ans, les lycéens manifestaient    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Gaïd Salah reprend les inspections    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    La force tranquille du Hirak    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    El Bahia prépare la saison estivale    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





OUYAHIA, pour la satisfaction des revendications
Manifestations populaires
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 03 - 2019

A la veille de la réunion du Bureau nationaldu parti, qui s'est tenue hier au siège national a Alger, Ahmed Ouyahia aadressé une lettre aux militants duRassemblement national démocratique(RND),
A la veille de la réunion du Bureau nationaldu parti, qui s'est tenue hier au siège national a Alger, Ahmed Ouyahia aadressé une lettre aux militants duRassemblement national démocratique(RND),
où il évoque la nécessité de "satisfaire"les revendications exprimées lors desmanifestations populaires, "dans les plusbrefs délais". Une lettre qui intervient unedizaine de jours après sa démission de son poste de Premier ministre, intervenue plusexactement le lundi 11 mars.Dans cette missive, le désormais ex-Premier ministre revient sur son travail"au service" du pays, et son soutien auprésident de la République "dans toutes lessituations". Ahmed Ouyahia parle égalementde la "situation difficile"du pays, qui"exige qu'on se consacre avec toutes nosforces et l'unité de nos rangs, pour participerà aider l'Algérie à dépasser cette criseactuelle".
"Lors de sa participation aux consultationset au dialogue, le RND défendra uneconviction essentielle: la nécessité d'acceptertoutes les concessions, pourconvaincre les citoyens de la crédibilité dela transition démocratique proposée parMonsieur le président de la République",a-t-il assuré. Ouyahia fait certainementallusion à la Conférence nationale inclusive,proposée par le Président Bouteflikadans son dernier message à la nation.L'ancien Premier ministre évoque "desconcessions qui peuvent convaincre toutes les parties de la classe politique, notamment l'opposition, à participer à la Conférence nationale et à travailler en toute souveraineté et démocrati,e à réviser la Constitution (…)". Pour Ouyahia, il "n'y a rien de plus cher que de sauver l'Algérie" de l'impasse ou crise.
"Il n'y a ni pouvoir, ni gouvernement plus cher que l'Algérie", a-t-il estimé. "Tout le monde salue les revendications pacifiques du peuple. Il est nécessaire de les satisfaire dans les plus brefs délais, pour éviter à notre pays tout dépassement et pour que l'Algérie reprenne son souffle et poursuive son chemin vers le développement et social", a-t-il dit en guise de conclusioin. Par ailleurs, Ahmed Ouyahia n'a finalement pas démissionné de son poste de secrétaire général du RND, contrairement aux rumeurs propagées ca et là avec insistances ces derniers jours. Il a ainsi presidé une réunion du Bureau national du parti et n'a pas annoncé cette supposée démission. En effet, le porte-parole du RND, Seddik Chihab, a démenti hier ces rumeurs.
où il évoque la nécessité de "satisfaire"les revendications exprimées lors desmanifestations populaires, "dans les plusbrefs délais". Une lettre qui intervient unedizaine de jours après sa démission de son poste de Premier ministre, intervenue plusexactement le lundi 11 mars.Dans cette missive, le désormais ex-Premier ministre revient sur son travail"au service" du pays, et son soutien auprésident de la République "dans toutes lessituations". Ahmed Ouyahia parle égalementde la "situation difficile"du pays, qui"exige qu'on se consacre avec toutes nosforces et l'unité de nos rangs, pour participerà aider l'Algérie à dépasser cette criseactuelle".
"Lors de sa participation aux consultationset au dialogue, le RND défendra uneconviction essentielle: la nécessité d'acceptertoutes les concessions, pourconvaincre les citoyens de la crédibilité dela transition démocratique proposée parMonsieur le président de la République",a-t-il assuré. Ouyahia fait certainementallusion à la Conférence nationale inclusive,proposée par le Président Bouteflikadans son dernier message à la nation.L'ancien Premier ministre évoque "desconcessions qui peuvent convaincre toutes les parties de la classe politique, notamment l'opposition, à participer à la Conférence nationale et à travailler en toute souveraineté et démocrati,e à réviser la Constitution (…)". Pour Ouyahia, il "n'y a rien de plus cher que de sauver l'Algérie" de l'impasse ou crise.
"Il n'y a ni pouvoir, ni gouvernement plus cher que l'Algérie", a-t-il estimé. "Tout le monde salue les revendications pacifiques du peuple. Il est nécessaire de les satisfaire dans les plus brefs délais, pour éviter à notre pays tout dépassement et pour que l'Algérie reprenne son souffle et poursuive son chemin vers le développement et social", a-t-il dit en guise de conclusioin. Par ailleurs, Ahmed Ouyahia n'a finalement pas démissionné de son poste de secrétaire général du RND, contrairement aux rumeurs propagées ca et là avec insistances ces derniers jours. Il a ainsi presidé une réunion du Bureau national du parti et n'a pas annoncé cette supposée démission. En effet, le porte-parole du RND, Seddik Chihab, a démenti hier ces rumeurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.