Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Un webinaire interactif pour la région Mena    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Manchester City : Mahrez victime d'un cambriolage à plus de 500 000 euros    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Des individus squattent des chalets au Figuier    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    EHS Canastel: Vingt-deux enfants atteints du Covid-19 pris en charge    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    Recul du tirage de 80 % en prés d'une décennie    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Tebboune décide de la décerner à la défunte Aïcha Barki    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le gouvernement annonce le gel des poursuites
Non remboursement des prêts ansej
Publié dans Le Midi Libre le 27 - 05 - 2019

Une bonne nouvelle pour les bénéficiairesdu dispositif ANSEJ.En effet, le ministre du Travail, TidjaniHassan Haddam, a annoncé hier sur soncompte Twitter, une décision prise par lePremier ministre Noureddine Bedoui, enfaveur des jeunes souscripteurs au dispositifde l'Ansej.
Une bonne nouvelle pour les bénéficiairesdu dispositif ANSEJ.En effet, le ministre du Travail, TidjaniHassan Haddam, a annoncé hier sur soncompte Twitter, une décision prise par lePremier ministre Noureddine Bedoui, enfaveur des jeunes souscripteurs au dispositifde l'Ansej.
Le gouvernement a décidé de surseoir à toutes les poursuites judiciairesengagées, à l'encontre des jeunes n'ayantpas remboursé leur prêt. Il en sera demême pour les procédures de saisie de leurmatériel. La décision ne concerne cependantpas ceux qui ont vendu le matériel obtenu, dans le cadre du dispositif. La lecturede l'annonce de M. Tidjani donne une impression de déjà-vu.
Le 14 février dernier,en pleine campagne pour le cinquièmemandat pour le président Bouteflika, Mourad Zemali, ministre duTravail, déclarait à partir de Tizi Ouzouaux jeunes de l'Ansej et de la Cnac,l'autre dispositif d'aide à l'emploi :"Aucune poursuite judiciaire ne sera engagéecontre eux. Le fonds de garantie a été spécialement créé pour ce genre de situation,afin de prendre en charge le remboursementdu crédit contracté auprès de labanque (…) Cette mesure ne concerne pasceux qui ont fait appel aux dispositifsd'aide à la création d'emploi, et qui ontensuite détourné les financements obtenusvers d'autres activités." Ce n'est d'ailleurspas la première mesure du genre, prise parle gouvernement Bedoui. Le 8 mai, leministre du Commerce avait annoncéqu'une interdiction, vieille de 14 ans,pourrait être levée. Il s'agit del'interdiction d'importer des véhicules d'occasion.
Les voitures de moins de troisans d'âge, interdites à l'importation depuis2005, pourraient faire leur retour du fait de la tentation populiste du gouvernementRAYAN NASSIM Une bonne nouvelle pour les bénéficiairesdu dispositif ANSEJ.En effet, le ministre du Travail, TidjaniHassan Haddam, a annoncé hier sur soncompte Twitter, une décision prise par lePremier ministre Noureddine Bedoui, enfaveur des jeunes souscripteurs au dispositifde l'Ansej. Le gouvernement a décidé de surseoir à toutes les poursuites judiciairesengagées, à l'encontre des jeunes n'ayantpas remboursé leur prêt. Il en sera demême pour les procédures de saisie de leurmatériel.
La décision ne concerne cependantpas ceux qui ont vendu le matériel obtenu, dans le cadre du dispositif. La lecturede l'annonce de M. Tidjani donne une impression de déjà-vu. Le 14 février dernier,en pleine campagne pour le cinquièmemandat pour le président Bouteflika, Mourad Zemali, ministre duTravail, déclarait à partir de Tizi Ouzouaux jeunes de l'Ansej et de la Cnac,l'autre dispositif d'aide à l'emploi :"Aucune poursuite judiciaire ne sera engagéecontre eux.
Le fonds de garantie a été spécialement créé pour ce genre de situation,afin de prendre en charge le remboursementdu crédit contracté auprès de labanque (…) Cette mesure ne concerne pasceux qui ont fait appel aux dispositifsd'aide à la création d'emploi, et qui ontensuite détourné les financements obtenusvers d'autres activités." Ce n'est d'ailleurspas la première mesure du genre, prise parle gouvernement Bedoui. Le 8 mai, leministre du Commerce avait annoncéqu'une interdiction, vieille de 14 ans,pourrait être levée. Il s'agit del'interdiction d'importer des véhicules d'occasion. Les voitures de moins de troisans d'âge, interdites à l'importation depuis2005, pourraient faire leur retour du fait de la tentation populiste du gouvernement
Le gouvernement a décidé de surseoir à toutes les poursuites judiciairesengagées, à l'encontre des jeunes n'ayantpas remboursé leur prêt. Il en sera demême pour les procédures de saisie de leurmatériel. La décision ne concerne cependantpas ceux qui ont vendu le matériel obtenu, dans le cadre du dispositif. La lecturede l'annonce de M. Tidjani donne une impression de déjà-vu.
Le 14 février dernier,en pleine campagne pour le cinquièmemandat pour le président Bouteflika, Mourad Zemali, ministre duTravail, déclarait à partir de Tizi Ouzouaux jeunes de l'Ansej et de la Cnac,l'autre dispositif d'aide à l'emploi :"Aucune poursuite judiciaire ne sera engagéecontre eux. Le fonds de garantie a été spécialement créé pour ce genre de situation,afin de prendre en charge le remboursementdu crédit contracté auprès de labanque (…) Cette mesure ne concerne pasceux qui ont fait appel aux dispositifsd'aide à la création d'emploi, et qui ontensuite détourné les financements obtenusvers d'autres activités." Ce n'est d'ailleurspas la première mesure du genre, prise parle gouvernement Bedoui. Le 8 mai, leministre du Commerce avait annoncéqu'une interdiction, vieille de 14 ans,pourrait être levée. Il s'agit del'interdiction d'importer des véhicules d'occasion.
Les voitures de moins de troisans d'âge, interdites à l'importation depuis2005, pourraient faire leur retour du fait de la tentation populiste du gouvernementRAYAN NASSIM Une bonne nouvelle pour les bénéficiairesdu dispositif ANSEJ.En effet, le ministre du Travail, TidjaniHassan Haddam, a annoncé hier sur soncompte Twitter, une décision prise par lePremier ministre Noureddine Bedoui, enfaveur des jeunes souscripteurs au dispositifde l'Ansej. Le gouvernement a décidé de surseoir à toutes les poursuites judiciairesengagées, à l'encontre des jeunes n'ayantpas remboursé leur prêt. Il en sera demême pour les procédures de saisie de leurmatériel.
La décision ne concerne cependantpas ceux qui ont vendu le matériel obtenu, dans le cadre du dispositif. La lecturede l'annonce de M. Tidjani donne une impression de déjà-vu. Le 14 février dernier,en pleine campagne pour le cinquièmemandat pour le président Bouteflika, Mourad Zemali, ministre duTravail, déclarait à partir de Tizi Ouzouaux jeunes de l'Ansej et de la Cnac,l'autre dispositif d'aide à l'emploi :"Aucune poursuite judiciaire ne sera engagéecontre eux.
Le fonds de garantie a été spécialement créé pour ce genre de situation,afin de prendre en charge le remboursementdu crédit contracté auprès de labanque (…) Cette mesure ne concerne pasceux qui ont fait appel aux dispositifsd'aide à la création d'emploi, et qui ontensuite détourné les financements obtenusvers d'autres activités." Ce n'est d'ailleurspas la première mesure du genre, prise parle gouvernement Bedoui. Le 8 mai, leministre du Commerce avait annoncéqu'une interdiction, vieille de 14 ans,pourrait être levée. Il s'agit del'interdiction d'importer des véhicules d'occasion. Les voitures de moins de troisans d'âge, interdites à l'importation depuis2005, pourraient faire leur retour du fait de la tentation populiste du gouvernement


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.