Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Défilé de VIP devant les juges
Cour suprême, tribunaux de Sidi-M'hamed et Blida
Publié dans Le Midi Libre le 17 - 06 - 2019

Le tribunal de Sidi-Mhamed a connu hier une effervescence inhabituelle avec des badauds en grand nombre sous les voûtes et sur le boulevard où on pouvait voir égalementalignés en enfilade plusieurs fourgons cellulaires de labgendarmerie.
Le tribunal de Sidi-Mhamed a connu hier une effervescence inhabituelle avec des badauds en grand nombre sous les voûtes et sur le boulevard où on pouvait voir égalementalignés en enfilade plusieurs fourgons cellulaires de labgendarmerie.
Des gendarmes sur les dents s'affairant à disperser ces badaudscurieux de voir le ballet des accusésdans l'affaire Sovac, un des gros dossiersde corruption sur le bureau du juged'instruction. Avant-hier les frères Oulmi, propriétaires de la marque allemande ont été entendustoute la journée par la brigade de recherchede Bab-Jdid. Hier ils sont arrivés dans despaniers à salade.S'ensuivra après un défilé de personnalitésimpliquées dans ce dossier emblématiquede la corruption épidémique qui a marqué la gouvernance "bouteflikienne".
AhmedOuyahia, après deux nuits passées à la prisond'El-Harrach est revenu au tribunalAbane-Ramdane pour être entendu danscette affaire.Pareil pour l'ancien ministre de l'IndustrieYoucef Yousfi et plusieurs cadres de ceministère. L'ancien directeur du CPA a faitpartie de ce beau monde convoqué par le juge instructeur du tribunal de Sidi- Mhamed qui devait s'expliquer sur les"crédits faramineux" accordés au patron de Sovac dont pas moins de 50 cadres ontattendu à la queue leu leu devant le bureau du juge
Karim Djoudi et Amar Tou placés sous contrôle judiciaire
L'ancien ministre des Transports, Amar Tou, a également comparu hier après-mididevant le juge d'instruction près la Coursuprême à Alger et a été placé souscontrôle judiciaire.Amar Tou était auditionné dans des affairesliées à la dilapidation de deniers publics, abus de fonction et attribution d'indus privilèges.Le juge d'instruction près la Coursuprême a ordonné, hier, la mise souscontrôle judiciaire de l'ancien ministre desFinances Karim Djoudi, après son auditiondans le cadre d'une enquête liée à desaffaires de corruption.Karim
Djoudi a comparu ce dimanchedevant le juge d'instruction près la Coursuprême pour être auditionné concernantdes affaires liées à la dilapidation des dernierspublics, d'abus de fonction et d'octroid'indus privilèges.Le juge d'instruction près la Cour suprêmeavait ordonné, la semaine dernière, le placementdes deux anciens Premier ministres,Ahmed Ouyahia et AbdelmalekSellal, ainsi que l'ancien ministre du commerceet des travaux publics, AmaraBenyounès en détention provisoire à laprison d'El-Harrach à Alger pour lesmêmes chefs d'accusation.L'ex-ministre des Travaux publics,Abdelghani Zaâlane, a été également placésous contrôle judiciaire après avoir étéauditionné dans des affaires liées à la corruption. Il est attendu en outre la comparution,dans la journée de ce dimanche, del'ancien ministre des Transports,
Amar Tou, devant le juge d'instruction près laCour suprême. Pour rappel et en applicationdes dispositions de l'article 573 duCode de procédure pénale, le parquet généralprès la cour d'Alger avait transmis auprocureur général près la cour suprême, ledossier d'enquête préliminaire instruite parla police judiciaire de la Gendarmerie nationale d'Alger, pour des faits à caractèrepénal, à l'encontre des ex-Premiers ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia,des anciens ministres Abdelghani Zaâlane,Amar Tou, Boudjemaa Talaï, Amar Ghoul,Abdelkader Bouazgui, Karim Djoudi,Abdesslam Bouchouareb et des ex-walis,notamment Abdelkader Zoukh etMohamed Djamel Khanfar."Compte tenu de leurs fonctions au moment des faits, les susnommés bénéficientde la règle du privilège de juridictionconsacrée par le texte de cette loi", avaitexpliqué le parquet général près la Courd'Alger.
Affaire El Bouchi, El Hamel auditionné comme témoin
L'ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général- major à laretraite Abdelghani Hamel , a comparu,hier, devant le juge d'instruction, près le tribunal de Blida.Selon une source proche du dossier, l'ancien chef de la police a été auditionné,en tant que témoin, dans l'affaire de l'exchef de Sûreté de Wilaya d'Alger, lecontrôleur de Police au sujet d'une partiedes activités de Kamel Chikhi alias -
ElBouchi - principal accusé dans l'affaire desaisie de 701 kilogrammes de cocaïne.L'ex chef SW d'Alger est poursuivi d'abus de fonction et d'abus de pouvoir
Des gendarmes sur les dents s'affairant à disperser ces badaudscurieux de voir le ballet des accusésdans l'affaire Sovac, un des gros dossiersde corruption sur le bureau du juged'instruction. Avant-hier les frères Oulmi, propriétaires de la marque allemande ont été entendustoute la journée par la brigade de recherchede Bab-Jdid. Hier ils sont arrivés dans despaniers à salade.S'ensuivra après un défilé de personnalitésimpliquées dans ce dossier emblématiquede la corruption épidémique qui a marqué la gouvernance "bouteflikienne".
AhmedOuyahia, après deux nuits passées à la prisond'El-Harrach est revenu au tribunalAbane-Ramdane pour être entendu danscette affaire.Pareil pour l'ancien ministre de l'IndustrieYoucef Yousfi et plusieurs cadres de ceministère. L'ancien directeur du CPA a faitpartie de ce beau monde convoqué par le juge instructeur du tribunal de Sidi- Mhamed qui devait s'expliquer sur les"crédits faramineux" accordés au patron de Sovac dont pas moins de 50 cadres ontattendu à la queue leu leu devant le bureau du juge
Karim Djoudi et Amar Tou placés sous contrôle judiciaire
L'ancien ministre des Transports, Amar Tou, a également comparu hier après-mididevant le juge d'instruction près la Coursuprême à Alger et a été placé souscontrôle judiciaire.Amar Tou était auditionné dans des affairesliées à la dilapidation de deniers publics, abus de fonction et attribution d'indus privilèges.Le juge d'instruction près la Coursuprême a ordonné, hier, la mise souscontrôle judiciaire de l'ancien ministre desFinances Karim Djoudi, après son auditiondans le cadre d'une enquête liée à desaffaires de corruption.Karim
Djoudi a comparu ce dimanchedevant le juge d'instruction près la Coursuprême pour être auditionné concernantdes affaires liées à la dilapidation des dernierspublics, d'abus de fonction et d'octroid'indus privilèges.Le juge d'instruction près la Cour suprêmeavait ordonné, la semaine dernière, le placementdes deux anciens Premier ministres,Ahmed Ouyahia et AbdelmalekSellal, ainsi que l'ancien ministre du commerceet des travaux publics, AmaraBenyounès en détention provisoire à laprison d'El-Harrach à Alger pour lesmêmes chefs d'accusation.L'ex-ministre des Travaux publics,Abdelghani Zaâlane, a été également placésous contrôle judiciaire après avoir étéauditionné dans des affaires liées à la corruption. Il est attendu en outre la comparution,dans la journée de ce dimanche, del'ancien ministre des Transports,
Amar Tou, devant le juge d'instruction près laCour suprême. Pour rappel et en applicationdes dispositions de l'article 573 duCode de procédure pénale, le parquet généralprès la cour d'Alger avait transmis auprocureur général près la cour suprême, ledossier d'enquête préliminaire instruite parla police judiciaire de la Gendarmerie nationale d'Alger, pour des faits à caractèrepénal, à l'encontre des ex-Premiers ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia,des anciens ministres Abdelghani Zaâlane,Amar Tou, Boudjemaa Talaï, Amar Ghoul,Abdelkader Bouazgui, Karim Djoudi,Abdesslam Bouchouareb et des ex-walis,notamment Abdelkader Zoukh etMohamed Djamel Khanfar."Compte tenu de leurs fonctions au moment des faits, les susnommés bénéficientde la règle du privilège de juridictionconsacrée par le texte de cette loi", avaitexpliqué le parquet général près la Courd'Alger.
Affaire El Bouchi, El Hamel auditionné comme témoin
L'ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général- major à laretraite Abdelghani Hamel , a comparu,hier, devant le juge d'instruction, près le tribunal de Blida.Selon une source proche du dossier, l'ancien chef de la police a été auditionné,en tant que témoin, dans l'affaire de l'exchef de Sûreté de Wilaya d'Alger, lecontrôleur de Police au sujet d'une partiedes activités de Kamel Chikhi alias -
ElBouchi - principal accusé dans l'affaire desaisie de 701 kilogrammes de cocaïne.L'ex chef SW d'Alger est poursuivi d'abus de fonction et d'abus de pouvoir


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.