7 astuces pour brûler des graisses et gagner en muscles avec l'alimentation    PSG-OM : Neymar accusé à son tour de propos racistes    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    Entretiens marathons de Boukadoum à Bamako: L'Algérie au chevet du Mali    Retrouver la grandeur américaine    COLERES ET ENTORSES    Les importateurs face à leur destin    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Ain El Kerma: Découverte d'un troisième cadavre rejeté par la mer    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Tébessa: Trois morts dans une collision    «Khayrek sbaq»    Communiqué du Conseil des ministres    Tebboune annonce des législatives anticipées    "Si le peuple veut le changement, il est temps de l'opérer"    L'Algérie a opté pour "la protection du citoyen"    Les contaminations sous la barre des 200    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    L'ange blanc du malouf s'est envolé a jamais!    Un ramassis de clichés et de mensonges    La société civile devenue un "partenaire essentiel et permanent" dans le développement local    LE PRESIDENT TEBBOUNE AFFIRME : ‘'Il est temps d'opérer le changement''    Le procès en appel d'Ali Haddad reporté au 27 septembre    ILLIZI : Installation du commissaire d'Etat près le tribunal administratif    La Fondation Matoub Lounes este en justice Noureddine Khettal    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES DES RESISTANTS : L'Algérie ne renoncera point à la question    La chaîne française M6 interdite d'opérer en Algérie    Lutte contre l'imigration clandestine: 485 personnes sauvées dans les eaux territoriales algériennes    Mines: La production nationale d 'or ne dépassera pas 58 kg en 2020    Mali: le médiateur de la Cédéao en visite à Bamako ce mercredi    Hamdi Bennani, un des meilleurs ambassadeurs de la chanson Malouf sur la scène internationale    Al Ahli a pris sa décision finale pour Belaili    Ighil prolonge d'une année    Le timing se précise    Un terroriste abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    Timide reprise des cours    La colère des transporteurs    Une opportunité de relance économique du secteur    La production pétrolière reprend sur plusieurs sites en Libye    La répression israélienne s'intensifie    La pénurie de liquidités en Algérie : Un défi macroéconomique qui requiert un plan global et cohérent de mesures    Le plan de relance en quête de mode d'emploi et de moyens : Entre les urgences de l'heure et les défis de la transformation économique    Boukaroum exclu de l'AG    Un espace de coworking ouvre ses portes à Tizi Ouzou    USM Bel Abbès : Le club de la Mekerra peine à garder ses cadres    Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à l'investissement privé
Prise en Charge des catégories vulnérables
Publié dans Le Midi Libre le 22 - 08 - 2019

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme,Ghania Eddalia, a déclaré mardi à Mila que "les portes de l'investissement sont ouvertes au privé en matière de prise en charge des catégories vulnérables, les personnes âgées et les personnes aux besoins spécifiques".
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme,Ghania Eddalia, a déclaré mardi à Mila que "les portes de l'investissement sont ouvertes au privé en matière de prise en charge des catégories vulnérables, les personnes âgées et les personnes aux besoins spécifiques".
L'ouverture de "l'investissement au privé dans ce domaine est dictée par l'augmentation, à l'échelle nationale du nombre d'handicaps notamment mentaux et l'autisme" a en effet précisé la ministre lors d'un point de presse tenue au siège de la wilaya de Mila à l'issue d'une visite de travail et d'inspection dans cette wilaya. La ministre a dans ce sens ajouté que "l'appel à l'investissement privé dans ce domaine a été également décidé par la conjoncture financière difficile que vit le
pays et la nécessité de renforcer les établissements d'accueil de cette frange sociale par des centres privés spécialisés dans la prise en charge d'une partie de ces personnes, de manière à ce que les structures publiques puissent se consacrer au mieux à la prise en charge des catégories vulnérables", a fait savoir la même responsable, rappelant que "la prise en charge de cette tranche sociale est un droit constitutionnel que l'Etat s'est engagé à garantir". L'investissement dans le omaine est régi par un décret exécutif, publié l'année dernière au journal officiel, accordant à ceux qui y adhérent des avantages fiscaux" a encore détaillé la ministre assurant de l'accompagnement de toute initiative. Lors de la présentation du bilan de l'Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem),
la ministre a révélé que ce dispositif a, depuis sa création en 2005, octroyé, à l'échelle nationale, plus de 18.974 micro-crédits aux jeunes diplômés pour un montant de 1,21 milliard de dinars, ajoutant que ces aides financières allouées à 886.000 bénéficiaires ont permis de créer plus de 28.000 postes d'emploi. La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, a également encouragé les jeunes diplômés et les promus des centres de formation professionnelle à financer leurs projets de prise en charge sociale grâce au dispositif de l'Angem, notamment les porteurs de projets issus des localités enclavées du fait "qu'ils peuvent contribuer à la lutte contre l'exode rurale". Mme Eddalia, a aussi rappelé aux jeunes la possibilité d'élargir leurs projets conformément au décret exécutif fixant les conditions d'octroi du crédit et qui ouvre droit à un nouveau prêt pour ceux qui ont remboursé leur premier crédit.
En prévision de la prochaine rentrée scolaire, la même responsable a indiqué que son ministère oeuvre à améliorer en permanence les actions de solidarité concernant ce volet, dévoilant que son département ambitionne de distribuer cette année 146.000 trousseaux scolaires au profit des enfants issus de familles démunies et nécessiteuses, et de fournir également des vêtements à tous les enfants des centres relevant de son secteur
L'ouverture de "l'investissement au privé dans ce domaine est dictée par l'augmentation, à l'échelle nationale du nombre d'handicaps notamment mentaux et l'autisme" a en effet précisé la ministre lors d'un point de presse tenue au siège de la wilaya de Mila à l'issue d'une visite de travail et d'inspection dans cette wilaya. La ministre a dans ce sens ajouté que "l'appel à l'investissement privé dans ce domaine a été également décidé par la conjoncture financière difficile que vit le
pays et la nécessité de renforcer les établissements d'accueil de cette frange sociale par des centres privés spécialisés dans la prise en charge d'une partie de ces personnes, de manière à ce que les structures publiques puissent se consacrer au mieux à la prise en charge des catégories vulnérables", a fait savoir la même responsable, rappelant que "la prise en charge de cette tranche sociale est un droit constitutionnel que l'Etat s'est engagé à garantir". L'investissement dans le omaine est régi par un décret exécutif, publié l'année dernière au journal officiel, accordant à ceux qui y adhérent des avantages fiscaux" a encore détaillé la ministre assurant de l'accompagnement de toute initiative. Lors de la présentation du bilan de l'Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem),
la ministre a révélé que ce dispositif a, depuis sa création en 2005, octroyé, à l'échelle nationale, plus de 18.974 micro-crédits aux jeunes diplômés pour un montant de 1,21 milliard de dinars, ajoutant que ces aides financières allouées à 886.000 bénéficiaires ont permis de créer plus de 28.000 postes d'emploi. La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, a également encouragé les jeunes diplômés et les promus des centres de formation professionnelle à financer leurs projets de prise en charge sociale grâce au dispositif de l'Angem, notamment les porteurs de projets issus des localités enclavées du fait "qu'ils peuvent contribuer à la lutte contre l'exode rurale". Mme Eddalia, a aussi rappelé aux jeunes la possibilité d'élargir leurs projets conformément au décret exécutif fixant les conditions d'octroi du crédit et qui ouvre droit à un nouveau prêt pour ceux qui ont remboursé leur premier crédit.
En prévision de la prochaine rentrée scolaire, la même responsable a indiqué que son ministère oeuvre à améliorer en permanence les actions de solidarité concernant ce volet, dévoilant que son département ambitionne de distribuer cette année 146.000 trousseaux scolaires au profit des enfants issus de familles démunies et nécessiteuses, et de fournir également des vêtements à tous les enfants des centres relevant de son secteur


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.