FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Numérisation en cours    Déjà en phase de modernisation    Un scooter propre et innovant    Escapade dans le monde des SUV    Le moudjahid et ancien président de l'APN Said Bouhadja n'est plus    Le Bayern et Liverpool visent les 8es, Inter-Real sous pression    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Covid-19 : tout sur les tests de dépistage    Les écoles renouent avec la grève    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    "Ciccolini a eu la sanction qu'il mérite"    Des agriculteurs bloquent le lancement des travaux    Qualification de huit nouvelles recrues    énième report du procès Boumala    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Les civils piégés à l'approche de la bataille de Mekele    Une grande bataille à mener par tous    Les Témouchentois passeront l'hiver au chaud    Pierre Buyoya démissionne    Moscou accuse Washington de violer ses eaux territoriales    Les banques publiques difficilement vendables    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    USMBA – RCR : Treize joueurs qualifiés par la LFP    EN U20 : Un stage d'une semaine à Sidi Moussa    Timimoun : Des chercheurs préparent un sommet des oasis en 2021    Le Mouloudia d'Alger à pied d'œuvre au Bénin    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Faute de bus depuis le début de l'épidémie : Les habitants de Belouta et Bouchaoui pénalisés    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Les facteurs dopants    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Blida: Trois trafiquants de psychotropes sous les verrous    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Le tourisme grand perdant    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    Macron provoque la tempête !    Le report de plusieurs affaires pénales intervient à "la demande de la défense des accusés"    Le juge demande un complément d'enquête    Tergiversations au Conseil de la Nation    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une activité de proximité à Alger
Abdelkader bengrina
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 11 - 2019

Le candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina, a entamé sa campagne électorale par une activité de proximité à Alger.
Le candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina, a entamé sa campagne électorale par une activité de proximité à Alger.
Partant de la Grande poste où il a rencontré des citoyens, Bengrina a indiqué avoir choisi cette place pour sa symbolique, qualifiant celle-ci de "place de la liberté et de la dignité et un symbole de la chute des empires de la corruption politique et financière".
A cette occasion, Bengrina s'est engagé, s'il venait à être élu président de la République, à faire de la Grande poste un musée de la liberté et à "construire une Algérie nouvelle, forte par son passé". Par la suite, le candidat à la Présidentielle, accompagné de partisans, a traversé le Boulevard Mustapha Ben Boulaïd, pour se rendre à l'entrée principale du port d'Alger près de la stèle commémorative de l'attentat perpétré par l'OAS, le 2 mai 1962, contre les dockers faisant quelque 200 martyrs. Dans une brève allocution prononcée sur place, Bengrina a évoqué l'aspect économique de son programme électoral, notamment en ce qui concerne le développement du secteur du tourisme et l'encouragement de l'exportation des produits nationaux, notamment agricoles et industriels pour réduite la facture des importations
Partant de la Grande poste où il a rencontré des citoyens, Bengrina a indiqué avoir choisi cette place pour sa symbolique, qualifiant celle-ci de "place de la liberté et de la dignité et un symbole de la chute des empires de la corruption politique et financière".
A cette occasion, Bengrina s'est engagé, s'il venait à être élu président de la République, à faire de la Grande poste un musée de la liberté et à "construire une Algérie nouvelle, forte par son passé". Par la suite, le candidat à la Présidentielle, accompagné de partisans, a traversé le Boulevard Mustapha Ben Boulaïd, pour se rendre à l'entrée principale du port d'Alger près de la stèle commémorative de l'attentat perpétré par l'OAS, le 2 mai 1962, contre les dockers faisant quelque 200 martyrs. Dans une brève allocution prononcée sur place, Bengrina a évoqué l'aspect économique de son programme électoral, notamment en ce qui concerne le développement du secteur du tourisme et l'encouragement de l'exportation des produits nationaux, notamment agricoles et industriels pour réduite la facture des importations


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.