LOURDE CHARGE    Lentement ou sans précipitation ?    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    USM Bel-Abbès: L'équipe montre le chemin à la direction    Secousse tellurique de 3,5 degrés à Oran: Peur panique et quelques dégâts matériels    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Grands corps «malades»    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    Réveil de la classe politique    Mellal lâché par ses proches collaborateurs    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    En attente du feu vert des autorités pour la reprise    Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Système ou pratiques ?    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Le Care pointe l'absence de données économiques    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Verts pour terminer premiers
Handball, can-2020 ; Maroc-Algérie
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 01 - 2020

La sélection algérienne de handball tentera de l'emporter aujourd'hui face à son homologue marocaine, pour terminer première de son groupe D de la Coupe d'Afrique des nations (Can- 2020), qui se déroule actuellement en Tunisie.
La sélection algérienne de handball tentera de l'emporter aujourd'hui face à son homologue marocaine, pour terminer première de son groupe D de la Coupe d'Afrique des nations (Can- 2020), qui se déroule actuellement en Tunisie.
Cette mission s'annonce a priori difficile mais pas impossible pour les coéquipiers de Messaoud Berkous qui ont déjà réussi leurs deux premières sorties face à la Zambie (34-9) et le Congo (31-25). Le sélectionneur du Sept national, le Français Alain Portes, refuse de s'affoler en appelant ses hommes à rester concentrés. Dans une analyse des deux premières rencontres, le technicien des Verts avoue que ses hommes auraient pu gagner facilement, si ce n'est le relâchement lors des dernières minutes, ce qui a permis aux adversaires de reprendre confiance et de réduire l'écart. Même si la victoire n'a pas échappé à ses protégés, l'entraîneur n'est pas pleinement satisfait du rendement de son équipe.
"Face au Congo, on a fait 20 minutes en première mi-temps excellentes, après les joueurs se sont relâchés. Ils ont manqué de rigueur, ils étaient moins agressifs en défense et moins précis en attaque. Ils ont également perdu des ballons de manière un peu stupide ce qui a permis à l'adversaire de reprendre confiance", a regretté le premier responsable à la barre technique des Verts, Alain Portes. Face au Maroc, ça sera une toute autre paire de manches pour les coéquipiers de Berriah. C'est un derby maghrébin qui s'annonce très disputé, en vue de son grand enjeu. Chaque équipe veut terminer première de son groupe pour éviter de tomber sur le premier de l'autre groupe. "D'abord, je tiens à insister sur la concentration. Le comportement des joueurs peut être acceptable face au Congo, mais face au Maroc, il ne faudra pas rééditer les mêmes erreurs. C'est un adversaire d'un autre calibre. Notre mission ne consiste pas à terminer en tête du groupe, mais aller le plus loin possible dans cette édition.
Nous sommes ambitieux, nous avons envie de faire de belles choses à la Can-2020, après il faudra bien jouer pour bien réussir le premier tour. Si mon équipe présente un bon visage lors de la phase des groupes, elle est capable de battre tout le monde", a-til déclaré. Le staff technique national, à sa tête Alain Portes, a bien profité de la journée de repos d'hier pour recharger les batteries et corriger les lacunes. En face, le Maroc a remporté ses deux premiers matchs face au Congo et à la Zambie et se qualifie aussi au prochain tour. Certes, le match d'aujourd'hui entre l'Algérie et le Maroc est une simple formalité, mais il est attendu à être de bon niveau technique entre deux pays habitués à ce genre de rendez-vous. La sélection marocaine est à sa 14e participation à la phase finale de la Can. Face à l'Algérie, le sept marocain ne compte qu'une seule victoire (31-30) obtenue en 2006, contre 13 défaites, dont deux demi-finales en 1996 (16-24) et 2002 (18-19). Les Algériens et les Marocains vont s retrouver pour la cinquième fois dans le même groupe en 1991, 2000, 201 et en 2014, qui ont souvent souri auxVerts.
Cette mission s'annonce a priori difficile mais pas impossible pour les coéquipiers de Messaoud Berkous qui ont déjà réussi leurs deux premières sorties face à la Zambie (34-9) et le Congo (31-25). Le sélectionneur du Sept national, le Français Alain Portes, refuse de s'affoler en appelant ses hommes à rester concentrés. Dans une analyse des deux premières rencontres, le technicien des Verts avoue que ses hommes auraient pu gagner facilement, si ce n'est le relâchement lors des dernières minutes, ce qui a permis aux adversaires de reprendre confiance et de réduire l'écart. Même si la victoire n'a pas échappé à ses protégés, l'entraîneur n'est pas pleinement satisfait du rendement de son équipe.
"Face au Congo, on a fait 20 minutes en première mi-temps excellentes, après les joueurs se sont relâchés. Ils ont manqué de rigueur, ils étaient moins agressifs en défense et moins précis en attaque. Ils ont également perdu des ballons de manière un peu stupide ce qui a permis à l'adversaire de reprendre confiance", a regretté le premier responsable à la barre technique des Verts, Alain Portes. Face au Maroc, ça sera une toute autre paire de manches pour les coéquipiers de Berriah. C'est un derby maghrébin qui s'annonce très disputé, en vue de son grand enjeu. Chaque équipe veut terminer première de son groupe pour éviter de tomber sur le premier de l'autre groupe. "D'abord, je tiens à insister sur la concentration. Le comportement des joueurs peut être acceptable face au Congo, mais face au Maroc, il ne faudra pas rééditer les mêmes erreurs. C'est un adversaire d'un autre calibre. Notre mission ne consiste pas à terminer en tête du groupe, mais aller le plus loin possible dans cette édition.
Nous sommes ambitieux, nous avons envie de faire de belles choses à la Can-2020, après il faudra bien jouer pour bien réussir le premier tour. Si mon équipe présente un bon visage lors de la phase des groupes, elle est capable de battre tout le monde", a-til déclaré. Le staff technique national, à sa tête Alain Portes, a bien profité de la journée de repos d'hier pour recharger les batteries et corriger les lacunes. En face, le Maroc a remporté ses deux premiers matchs face au Congo et à la Zambie et se qualifie aussi au prochain tour. Certes, le match d'aujourd'hui entre l'Algérie et le Maroc est une simple formalité, mais il est attendu à être de bon niveau technique entre deux pays habitués à ce genre de rendez-vous. La sélection marocaine est à sa 14e participation à la phase finale de la Can. Face à l'Algérie, le sept marocain ne compte qu'une seule victoire (31-30) obtenue en 2006, contre 13 défaites, dont deux demi-finales en 1996 (16-24) et 2002 (18-19). Les Algériens et les Marocains vont s retrouver pour la cinquième fois dans le même groupe en 1991, 2000, 201 et en 2014, qui ont souvent souri auxVerts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.