L'AS Roma vise un jeune buteur brésilien    Tournoi international ITF juniors-Tableau double: le Chypriote Chapides et l'Espagnol Salmeron sacrés    Le conteur Mahi Seddik au 3e Festival du conte de Larache (Maroc)    TSA nous menace de poursuites judiciaires pour avoir publié l'interview de Mr Hadj Nacer sans “autorisation”.    Foot/Coupe arabe des nations U20: l'Algérie bat la Palestine 1-0    Un 53e vendredi grandiose à Alger    AIR ALGERIE : Le PNC décide la suspension de la grève    L'AVICULTURE EN CRISE : Le poussin ne trouve pas preneur à Tiaret    L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales    MOSTAGANEM : Le chef de cabinet de la wilaya placé sous mandat de dépôt    LE 22 FEVRIER DECRETE JOURNEE NATIONALE : 1er anniversaire du hirak, tout a changé    REVISION DE LA CONSTITUTION : Le projet prêt d'ici le début de l'été    MASCARA : La BRI arrête 4 dealers à Tighennif    MASCARA : Un mort sur la RN 14    TIARET : Saisie de 195 kg de viande congelée impropre à la consommation    EX-MINISTRES ET WALIS CITES DANS DES AFFAIRES DE CORRUPTION : La justice retient des charges contre d'anciens responsables    M'sila: inhumation du poète et chercheur Ayache Yahiaoui à Ain Khadra    Boxe/Tournoi pré-olympique: élimination de Sara Kali en 8es de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    La réponse du clan Neymar à la déclaration de Messi    Slimane Laïchour. officier de l'ALN, messager de Krim Belkacem, Mohamedi Saïd et le colonel Amirouche : «Le maquis est une leçon de courage, d'humilité, une leçon de la mort, mais aussi une leçon de la vie»    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital à Alger    Bendouda s'entretient avec l'ambassadeur de Russie sur l'ouverture de centres culturels    Psychotropes: impératif de revoir la loi de 2004    Journée nationale de la fraternité: instances et partis valorisent la décision du Président Tebboune    CRAAG: Secousse de magnitude 4.3 degrés enregistrée à Jijel    Promotion du dialogue social: une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    2020, an II de la nouvelle Algérie    Président Tebboune: l'Algérie peut jouer le rôle d'un arbitre "impartial" dans la crise libyenne    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Une expulsion et des interrogations    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les Rouge et Noir renouent avec le derby    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Pour faire face à la grève: Air Algérie affrète deux avions et recrute de nouveaux personnels navigants    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un dispositif de surveillance déclenché en Algérie
Faut-il trembler face au coronavirus Chinois?
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 01 - 2020

ContenuLa Chine a confirmé hier vendredi, un deuxième mort du nouveau coronavirus en dehors de la zone à l'épicentre de l'épidémie, qui a tué au total 26 malades.
ContenuLa Chine a confirmé hier vendredi, un deuxième mort du nouveau coronavirus en dehors de la zone à l'épicentre de l'épidémie, qui a tué au total 26 malades.
Cette personne est décédée dans le Heilongjiang (Nord-est), une province frontalière de la Russie, ont annoncé les autorités locales sans fournir plus de détails. L'Algérie a décidé de réactiver, depuis jeudi, le dispositif de surveillance et de contrôle face au nouveau coronavirus apparu en Chine, a annoncé la direction de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.
Le dispositif de prévention en question sera déclenché au niveau des différents aéroports internationaux, notamment sur les vols en provenance de Chine, selon la même source. Le Dr Djamel Fourar, directeur général de la prévention au ministère de la Santé, a déclaré au quotidien que : "A notre niveau, le comité d'experts et les membres du Règlement sanitaire international, qui a ses représentants au niveau du ministère de la Santé, se sont réunis mardi et ont décidé de suivre quotidiennement l'évolution de ce virus, de mettre en place le plan de veille à partir d'aujourd'hui, tout en prenant en compte les décisions de l'OMS qui pourraient porter sur les restrictions aux voyageurs et autres mesures de prévention". Par ailleurs, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a convoqué avant-hier une réunion pour prendre des décisions qui pourront aller jusqu'à décréter "une urgence internationale", pour la mise en place des mesures nécessaires de prévention et de contrôle, afin d'éviter les contaminations.
Un vaccin pourrait être prêt dans trois mois
Un vaccin pour le nouveau coronavirus (2019-nCoV) pourrait être prêt pour des essais cliniques humains dans trois mois, ont annoncé avant-hier des scientifiques américains, dans le Journal de l'Association médicale américaine (JAMA). Dans leur article, le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), et le Pr Catharine Paules, spécialiste des maladies infectieuses à l'Université de Penn State, disent noter que les progrès technologiques depuis l'épidémie de SRAS en 2003, ont considérablement accéléré le calendrier de développement des vaccins. L'ensemble du processus - de l'obtention de la séquence génomique du virus du SRAS à un essai clinique de phase 1 d'un vaccin à base d'ADN - a nécessité 20 mois, un délai depuis compressé par les chercheurs à 3,25 mois pour d'autres maladies virales.
Les scientifiques espèrent aller encore plus vite aujourd'hui pour le vaccin contre le 2019- nCoV, en employant la technologie du vaccin à base d'ARN messager (ARNm), selon les deux auteurs. Le récepteur humain prédominant pour la glycoprotéine du SRAS, est l'enzyme de conversion de l'angiotensine humaine 2 (ECA2). Des analyses préliminaires indiquent que le 2019-nCoV présente une certaine homologie des acides aminés avec le virus du SRAS et pourrait utiliser l'ECA2 comme récepteur. Cela pourrait influencer considérablement les prédictions sur la progression potentielle de la pandémie à l'avenir, ont noté Anthony Fauci et Catharine Paules. Par ailleurs, cette émergence d'une nouvelle maladie humaine causée par un agent pathogène appartenant à une famille virale considérée auparavant comme relativement bénigne illustre le défi perpétuel que font peser les maladies infectieuses émergentes, et l'importance d'une préparation durable, ont souligné les auteurs.
Les institutions médicales américaines et chinoises, travaillent actuellement de concert au développement d'un vaccin contre ce nouveau coronavirus, qui est déjà responsable en Chine de 830 cas confirmés de pneumonie, en date de jeudi. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi qu'il était encore "trop tôt", pour affirmer que cette épidémie en Chine constituait une Urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), tout en avertissant que le nombre de cas pourrait augmenter d'autant que ce virus reste encore peu familier.
Cette personne est décédée dans le Heilongjiang (Nord-est), une province frontalière de la Russie, ont annoncé les autorités locales sans fournir plus de détails. L'Algérie a décidé de réactiver, depuis jeudi, le dispositif de surveillance et de contrôle face au nouveau coronavirus apparu en Chine, a annoncé la direction de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.
Le dispositif de prévention en question sera déclenché au niveau des différents aéroports internationaux, notamment sur les vols en provenance de Chine, selon la même source. Le Dr Djamel Fourar, directeur général de la prévention au ministère de la Santé, a déclaré au quotidien que : "A notre niveau, le comité d'experts et les membres du Règlement sanitaire international, qui a ses représentants au niveau du ministère de la Santé, se sont réunis mardi et ont décidé de suivre quotidiennement l'évolution de ce virus, de mettre en place le plan de veille à partir d'aujourd'hui, tout en prenant en compte les décisions de l'OMS qui pourraient porter sur les restrictions aux voyageurs et autres mesures de prévention". Par ailleurs, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a convoqué avant-hier une réunion pour prendre des décisions qui pourront aller jusqu'à décréter "une urgence internationale", pour la mise en place des mesures nécessaires de prévention et de contrôle, afin d'éviter les contaminations.
Un vaccin pourrait être prêt dans trois mois
Un vaccin pour le nouveau coronavirus (2019-nCoV) pourrait être prêt pour des essais cliniques humains dans trois mois, ont annoncé avant-hier des scientifiques américains, dans le Journal de l'Association médicale américaine (JAMA). Dans leur article, le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), et le Pr Catharine Paules, spécialiste des maladies infectieuses à l'Université de Penn State, disent noter que les progrès technologiques depuis l'épidémie de SRAS en 2003, ont considérablement accéléré le calendrier de développement des vaccins. L'ensemble du processus - de l'obtention de la séquence génomique du virus du SRAS à un essai clinique de phase 1 d'un vaccin à base d'ADN - a nécessité 20 mois, un délai depuis compressé par les chercheurs à 3,25 mois pour d'autres maladies virales.
Les scientifiques espèrent aller encore plus vite aujourd'hui pour le vaccin contre le 2019- nCoV, en employant la technologie du vaccin à base d'ARN messager (ARNm), selon les deux auteurs. Le récepteur humain prédominant pour la glycoprotéine du SRAS, est l'enzyme de conversion de l'angiotensine humaine 2 (ECA2). Des analyses préliminaires indiquent que le 2019-nCoV présente une certaine homologie des acides aminés avec le virus du SRAS et pourrait utiliser l'ECA2 comme récepteur. Cela pourrait influencer considérablement les prédictions sur la progression potentielle de la pandémie à l'avenir, ont noté Anthony Fauci et Catharine Paules. Par ailleurs, cette émergence d'une nouvelle maladie humaine causée par un agent pathogène appartenant à une famille virale considérée auparavant comme relativement bénigne illustre le défi perpétuel que font peser les maladies infectieuses émergentes, et l'importance d'une préparation durable, ont souligné les auteurs.
Les institutions médicales américaines et chinoises, travaillent actuellement de concert au développement d'un vaccin contre ce nouveau coronavirus, qui est déjà responsable en Chine de 830 cas confirmés de pneumonie, en date de jeudi. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi qu'il était encore "trop tôt", pour affirmer que cette épidémie en Chine constituait une Urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), tout en avertissant que le nombre de cas pourrait augmenter d'autant que ce virus reste encore peu familier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.