Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le procès de Hamel reporté
Tribunal de Sidi-m'Hamed
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 02 - 2020

Le procès de l'ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, a été reporté hier, au 11 mars prochain à la demande de la défense, quelques minutes après son ouverture au tribunal de Sidi-M'Hamed, a constaté une journaliste de l'APS.
Le procès de l'ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, a été reporté hier, au 11 mars prochain à la demande de la défense, quelques minutes après son ouverture au tribunal de Sidi-M'Hamed, a constaté une journaliste de l'APS.
Le procès a été reporté au 11 mars à la demande de la défense des accusés pour "consulter les documents du dossier de l'affaire". La défense a également sollicité la programmation du procès en "audience spéciale". Abdelghani Hamel est mis en détention provisoire à la prison d'El-Harrach depuis le mois de juillet 2019 pour des affaires liées, notamment, au "détournement de foncier et d'enrichissement illicite".
Deux fils de l'ancien DGSN se trouvent aussi en détention préventive à la prisond'El-Harrach pour la même affaire, alors que son épouse et sa fille ont été placées sous contrôle judiciaire. Hamel avait comparu, début mai, devant le procureur de la République près dudit tribunal pour audition dans le cadre de l'affaire de tentative d'introduction de 701 kg de cocaïne au port d'Oran. Il avait été également auditionné, fin avril, par le juge d'instruction près le tribunal de Tipasa dans le cadre des enquêtes ouvertes sur des affaires relatives à des "activités illégales et trafic d'influence". Parmiles témoins qui devaient se présenter à la barre ce mercredi, figuraient l'ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, les anciens walis de Chlef et d'Oran, respectivement Mohamed Ghazi et Abdelmalek Boudiaf, et l'ancien ministre des Travaux publics, Abdelghani Zaalane.
Le procès a été reporté au 11 mars à la demande de la défense des accusés pour "consulter les documents du dossier de l'affaire". La défense a également sollicité la programmation du procès en "audience spéciale". Abdelghani Hamel est mis en détention provisoire à la prison d'El-Harrach depuis le mois de juillet 2019 pour des affaires liées, notamment, au "détournement de foncier et d'enrichissement illicite".
Deux fils de l'ancien DGSN se trouvent aussi en détention préventive à la prisond'El-Harrach pour la même affaire, alors que son épouse et sa fille ont été placées sous contrôle judiciaire. Hamel avait comparu, début mai, devant le procureur de la République près dudit tribunal pour audition dans le cadre de l'affaire de tentative d'introduction de 701 kg de cocaïne au port d'Oran. Il avait été également auditionné, fin avril, par le juge d'instruction près le tribunal de Tipasa dans le cadre des enquêtes ouvertes sur des affaires relatives à des "activités illégales et trafic d'influence". Parmiles témoins qui devaient se présenter à la barre ce mercredi, figuraient l'ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, les anciens walis de Chlef et d'Oran, respectivement Mohamed Ghazi et Abdelmalek Boudiaf, et l'ancien ministre des Travaux publics, Abdelghani Zaalane.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.