Nouvelle fonction pour le Général-major Kaidi    1.000 kits de dépistage rapide "prochainement" confectionnés    La Banque d'Algérie annonce une série de "mesures exceptionnelles"    L'Algérie cherche à acheter 500.000 lunettes de protection et 995.000 blouses médicales    20 nouveaux décès et 45 autres ca s confirmés    La Ligue 1 française trouve une formule pour la baisse des salaires    Liverpool : Klopp avait baissé les bras pour Coutinho    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les écoles privées aux abonnés absents    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    Le président du RAJ condamné à un an de prison    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tebboune les interdit
Sous-traitance avec l'étranger et octroi du foncier industriel aux 'aventuriers'
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 02 - 2020

Le recours à la sous-traitance avec l'étranger et l'octroi du foncier industriel aux "aventuriers" sont interdits. C'est ce qu'a annoncé, avanthier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, lors du Conseil des ministres.
Le recours à la sous-traitance avec l'étranger et l'octroi du foncier industriel aux "aventuriers" sont interdits. C'est ce qu'a annoncé, avanthier, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, lors du Conseil des ministres.
ntervenant au terme d'un exposé du ministre de l'Industrie et des Mines, le président de la République a instruit l ministère de la Micro-entreprise, des Startups et de l'Economie de la connaissanced'entamer immédiatement la réalisation de ses projets, d'investir le terrain en conciliant entre le possible et le faisable, selon le communiqué ayant sanctionné la réunion du Conseil des ministres.
Le Président Tebboune a exhorté ce département ministériel à tirer avantage des expériences des pays développés en la matière pour la création d'un maximum de startups, à mettre à profit les zones industrielles non-exploitées et à promouvoir les zones d'activité, étant les plus proches de la réalité des communes. Par ailleurs, Tebboune a mis l'accent sur l'impératif d'assainir le foncier industriel existant avant de réfléchir à la création de nouvelles zones industrielles. Le chef de l'Etat a souligné que le plus important est l'industrialisation qui crée la richesse et l'emploi, il a ordonné l'interdiction de l'octroi du foncier industriel à des "aventuriers" pour ne pas "reproduire les erreurs du passé et protéger le parc foncier national, précise le communiqué.
Le recours à la sous-traitance avec l'étranger est interdit sauf s'il s'agit de matériel développé non disponible en Algérie", a affirmé le Président, expliquant que l'objectif est la mise au point d'une technologie algérienne par de jeunes compétences algériennes. Il a appelé le ministère de tutelle à se libérer des pratiques bureaucratiques, à faire prévaloir le bon sens en matière de transactions commerciales, à faire preuve de renouveau et d'innovation et à initier l'organisation de salons.
Rattacher le parc technologique de Sidi-Abdellah au ministère de la Micro-entreprise
Selon le même communiqué, le Président Tebboune a instruit de rattacher le parc technologique de Sidi-Abdellah, relevant actuellement au ministère de la Poste et des Télécommunications, au ministère de la Micro-entreprise, des Startups et de l'Economie de la connaissance. Il a instruit également d'introduire, dans la loi des finances complémentaire (LFC), des mesures fiscales incitatives au profit des entreprises garantissant des postes d'emploi.
Vers la création d'une instance nationale chargée du foncier industriel
Lors de son exposé, le ministre de l'Industrie a évoqué la situation actuelle de zones industrielles et zones d'activités en ce qui concerne le nombre outre la multiplicité des instances en charge de la gestion du foncier industriel et l'existence d'un système juridique contradictoire. Le ministre a préconisé "plusieurs mesures pour traiter les dysfonctionnements, dont la création d'une instance nationale chargée du foncier industriel, la récupération des assiettes non exploitées et la mise en place d'un programme urgent de réhabilitation, outre l'adoption d'une approche différente et l'aménagement de nouveaux espaces pour le foncier industriel", lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.
En outre, selon la même source, "le ministre de l'Industrie a proposé un plan de révision de l'organisation des zones industrielles à travers la création de micro-zones industrielles dédiées à la micro-entreprise et à la startup, la mise à leur disposition des usines de l'Etat non exploitées et leur association à l'aménagement et à la gestion des zones industrielles (électricité, eau et pollution) ainsi que l'ouverture d'un guichet des Fonds de leur financement, le lancement d'activités intersectorielles pour favoriser l'émergence de l'économie de la connaissance, la création d'incubateurs publics et privés au niveau des zones industrielles et enfin confier aux micro-entreprises et startups la gestion progressive des zones industrielles à travers des systèmes informatisés".
ntervenant au terme d'un exposé du ministre de l'Industrie et des Mines, le président de la République a instruit l ministère de la Micro-entreprise, des Startups et de l'Economie de la connaissanced'entamer immédiatement la réalisation de ses projets, d'investir le terrain en conciliant entre le possible et le faisable, selon le communiqué ayant sanctionné la réunion du Conseil des ministres.
Le Président Tebboune a exhorté ce département ministériel à tirer avantage des expériences des pays développés en la matière pour la création d'un maximum de startups, à mettre à profit les zones industrielles non-exploitées et à promouvoir les zones d'activité, étant les plus proches de la réalité des communes. Par ailleurs, Tebboune a mis l'accent sur l'impératif d'assainir le foncier industriel existant avant de réfléchir à la création de nouvelles zones industrielles. Le chef de l'Etat a souligné que le plus important est l'industrialisation qui crée la richesse et l'emploi, il a ordonné l'interdiction de l'octroi du foncier industriel à des "aventuriers" pour ne pas "reproduire les erreurs du passé et protéger le parc foncier national, précise le communiqué.
Le recours à la sous-traitance avec l'étranger est interdit sauf s'il s'agit de matériel développé non disponible en Algérie", a affirmé le Président, expliquant que l'objectif est la mise au point d'une technologie algérienne par de jeunes compétences algériennes. Il a appelé le ministère de tutelle à se libérer des pratiques bureaucratiques, à faire prévaloir le bon sens en matière de transactions commerciales, à faire preuve de renouveau et d'innovation et à initier l'organisation de salons.
Rattacher le parc technologique de Sidi-Abdellah au ministère de la Micro-entreprise
Selon le même communiqué, le Président Tebboune a instruit de rattacher le parc technologique de Sidi-Abdellah, relevant actuellement au ministère de la Poste et des Télécommunications, au ministère de la Micro-entreprise, des Startups et de l'Economie de la connaissance. Il a instruit également d'introduire, dans la loi des finances complémentaire (LFC), des mesures fiscales incitatives au profit des entreprises garantissant des postes d'emploi.
Vers la création d'une instance nationale chargée du foncier industriel
Lors de son exposé, le ministre de l'Industrie a évoqué la situation actuelle de zones industrielles et zones d'activités en ce qui concerne le nombre outre la multiplicité des instances en charge de la gestion du foncier industriel et l'existence d'un système juridique contradictoire. Le ministre a préconisé "plusieurs mesures pour traiter les dysfonctionnements, dont la création d'une instance nationale chargée du foncier industriel, la récupération des assiettes non exploitées et la mise en place d'un programme urgent de réhabilitation, outre l'adoption d'une approche différente et l'aménagement de nouveaux espaces pour le foncier industriel", lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.
En outre, selon la même source, "le ministre de l'Industrie a proposé un plan de révision de l'organisation des zones industrielles à travers la création de micro-zones industrielles dédiées à la micro-entreprise et à la startup, la mise à leur disposition des usines de l'Etat non exploitées et leur association à l'aménagement et à la gestion des zones industrielles (électricité, eau et pollution) ainsi que l'ouverture d'un guichet des Fonds de leur financement, le lancement d'activités intersectorielles pour favoriser l'émergence de l'économie de la connaissance, la création d'incubateurs publics et privés au niveau des zones industrielles et enfin confier aux micro-entreprises et startups la gestion progressive des zones industrielles à travers des systèmes informatisés".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.