Abdallah Djaballah appelle au boycott des produits français    Trois anciens walis dans la tourmente    Les délires d'un haineux    Le Mouloudia se neutralise en amical avec les U20 (3-3)    Anthar Yahia satisfait des conditions du stage à Mostaganem    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Benbouzid ne cache plus ses inquiétudes    Plusieurs projets de raccordement au gaz et à l'électricité    Bordj Bou Arréridj : La SDE revient à la charge    Le projet de l'amendement constitutionnel "un défi dicté par les aspirations du peuple''    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Le projet accorde un "privilège constitutionnel" aux communes manquant de sources de financement    Convalescence    PSG: Mahrez ouvre la porte à Leonardo !    Suivre les consignes ou se tirer !    Samir Karim Chaouche nouveau président    GEST-IMMO (AADL) : Prestataire de service ou coquille vide ?    L'Algérie réitère son soutien "inconditionnel" à la cause palestinienne    Regagner sa position    Un fléau à Mostaganem    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Bibliothèque principale de lecture publique «Assia Djebar» à Tipasa : «Nous remercions Mme Sebbah Saâdia pour avoir fait aimer le livre à nos enfants»    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    10 décès et 250 nouveaux cas    Ni détecteur de température ni gel désinfectant    Exercice de simulation d'un séisme    Novembre qui rassemble, Novembre qui divise    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    L'élection présidentielle anticipée fixée au 10 janvier    L'Ethiopie dénonce des "menaces belliqueuses" de Trump    Le Soudan se rapproche d'Israël    La passion retrouvée    Les conséquences de la consommation des farines raffinées    Le foncier industriel sous la loupe    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    Et l'ennui naquit à l'université !    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Nouveaux bacheliers: Début des préinscriptions    L'ISSUE DES BRAVADES    Dernière ligne droite du mercato estival    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yasmine Moussous, 1re Algérienne à recevoir une dose
Vaccin russe anti-covid-19
Publié dans Le Midi Libre le 30 - 09 - 2020

La journaliste Yasmine Moussous, qui travaille pour la chaine d'informations Russia Today (RT), est la première algérienne à se voir administrer le vaccin russe conte coronavirus Covid-19.
La journaliste Yasmine Moussous, qui travaille pour la chaine d'informations Russia Today (RT), est la première algérienne à se voir administrer le vaccin russe conte coronavirus Covid-19.
Dans une vidéo postée, avant-hier, sur son compte Facebook, la journaliste qui est basée à Moscou, a donné des nouvelles après avoir reçu une dose de Spoutnik V. "Rien d'exceptionnel à signaler. Ma température est très normale. Je me trouve à mon lieu de travail (...)", a annoncé l'animatrice, qui remercie l'ensemble de ses abonnés qui ont eu à s'inquiéter pour elle. Le 11 août, le président russe Vladimir Poutine avait annoncé que la Russie a développé le premier vaccin contre le coronavirus, en précisant que sa fille a "participé à l'expérience" en recevant une dose. "Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré", avait déclaré M. Poutine.
"Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable", a-t-il ajouté. Le vaccin a été développé par l'Institut Nikolaï Gamaleïa, un centre de recherche d'Etat en épidémiologie et microbiologie situé à Moscou. Début septembre, une étude publiée dans la revue britannique The Lancet affirmait, que le vaccin russe contre le coronavirus donnait des résultats préliminaires encourageants. Après évaluation par un comité scientifique indépendant, l'étude a conclu que le vaccin baptisé Spoutnik V déclenche une réponse immunitaire et n'a pas entraîné d'effets indésirables graves. L'Algérie, pour sa part, se tient prête à acquérir le vaccin anti-Covid dès sa commercialisation. Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a, maintes fois, rappelé l'engagement du gouvernement à acquérir le vaccin, une fois qu'il aura prouvé son efficacité dans le pays de provenance
Dans une vidéo postée, avant-hier, sur son compte Facebook, la journaliste qui est basée à Moscou, a donné des nouvelles après avoir reçu une dose de Spoutnik V. "Rien d'exceptionnel à signaler. Ma température est très normale. Je me trouve à mon lieu de travail (...)", a annoncé l'animatrice, qui remercie l'ensemble de ses abonnés qui ont eu à s'inquiéter pour elle. Le 11 août, le président russe Vladimir Poutine avait annoncé que la Russie a développé le premier vaccin contre le coronavirus, en précisant que sa fille a "participé à l'expérience" en recevant une dose. "Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré", avait déclaré M. Poutine.
"Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable", a-t-il ajouté. Le vaccin a été développé par l'Institut Nikolaï Gamaleïa, un centre de recherche d'Etat en épidémiologie et microbiologie situé à Moscou. Début septembre, une étude publiée dans la revue britannique The Lancet affirmait, que le vaccin russe contre le coronavirus donnait des résultats préliminaires encourageants. Après évaluation par un comité scientifique indépendant, l'étude a conclu que le vaccin baptisé Spoutnik V déclenche une réponse immunitaire et n'a pas entraîné d'effets indésirables graves. L'Algérie, pour sa part, se tient prête à acquérir le vaccin anti-Covid dès sa commercialisation. Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a, maintes fois, rappelé l'engagement du gouvernement à acquérir le vaccin, une fois qu'il aura prouvé son efficacité dans le pays de provenance


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.