Sous pression    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'Exécutif pris dans une spirale dépensière    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    L'OAIC confirme et précise    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    Ce que risquent les clubs récalcitrants    L'héritage    Les non-dits    "15 wilayas connaissent une saturation de 50%"    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Tizi Ouzou : 2500 décharges sauvages éradiquées    Tizi Ouzou : Grogne des transporteurs    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Real : Zidane perd et gagne avec ses joueurs    Issers (Boumerdès) : Insalubrité au chef-lieu    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    La main de l'étranger à géométrie variable    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    SE VOILER LA FACE    Tlemcen: Deux personnes succombent après un incendie    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    Football - Ligue 1: Une entame timide    Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne référendaire s'achève aujourd'hui à minuit. Place au silence électoral
Publié dans Le Midi Libre le 28 - 10 - 2020

La campagne d'explication et de sensibilisation sur le projet de révision de la Constitution s'achève mercredi à minuit après trois semaines marquées par une intense activité pour mobiliser les foules.
La campagne d'explication et de sensibilisation sur le projet de révision de la Constitution s'achève mercredi à minuit après trois semaines marquées par une intense activité pour mobiliser les foules.
Dès mercredi minuit, la période de réserve va commencer et toute activité de campagne doit cesser conformément aux dispositions de la loi organique numéro 16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral. En effet, selon cet article, "la campagne électorale est déclarée ouverte, vingt-cinq (25) jours avant la date du scrutin. Elle s'achève trois (3) jours avant la date du scrutin". Le silence sera ainsi imposé à tous les animateurs de la campagne qui ont sillonné le pays et multiplié les actions pour inciter les Algériens, notamment les jeunes à utiliser leur droit de vote. Durant trois semaines, chefs de partis politiques, acteurs de la société civile, responsables d'organisations patronales ou syndicales, membres du gouvernement, députés et personnalités politiques ont déployé différents modes d'actions: rassemblements, meetings et rencontres de sensibilisation, pour exhorter les Algériens à voter en faveur de la nouvelle Constitution.
Des membres de l'Exécutif dont les ministres de l'Energie, du Commerce, de la Jeunesse et des Sports, de la Solidarité nationale, de la Communication, de la Famille et de la Condition de la femme et desAffaires religieuses se sont impliqués activement dans la campagne. Mardi, c'est le chef de l'Exécutif, Abdelaziz Djerad, qui va organiser dans l'après-midi une rencontre à l'université Houari-Boumédiène à Bab-Ezzouar(Alger) dans le cadre de cette campagne référendaire. Dimanche dernier, M. Djerad a estimé que le référendum sur la révision de la Constitution est une "réponse aux revendications exprimées par le Hirak populaire authentique en faveur de l'application des articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent que +le peuple est la source de tout pouvoir+ et que +la souveraineté nationale appartient exclusivement au peuple+".
Dès mercredi minuit, la période de réserve va commencer et toute activité de campagne doit cesser conformément aux dispositions de la loi organique numéro 16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral. En effet, selon cet article, "la campagne électorale est déclarée ouverte, vingt-cinq (25) jours avant la date du scrutin. Elle s'achève trois (3) jours avant la date du scrutin". Le silence sera ainsi imposé à tous les animateurs de la campagne qui ont sillonné le pays et multiplié les actions pour inciter les Algériens, notamment les jeunes à utiliser leur droit de vote. Durant trois semaines, chefs de partis politiques, acteurs de la société civile, responsables d'organisations patronales ou syndicales, membres du gouvernement, députés et personnalités politiques ont déployé différents modes d'actions: rassemblements, meetings et rencontres de sensibilisation, pour exhorter les Algériens à voter en faveur de la nouvelle Constitution.
Des membres de l'Exécutif dont les ministres de l'Energie, du Commerce, de la Jeunesse et des Sports, de la Solidarité nationale, de la Communication, de la Famille et de la Condition de la femme et desAffaires religieuses se sont impliqués activement dans la campagne. Mardi, c'est le chef de l'Exécutif, Abdelaziz Djerad, qui va organiser dans l'après-midi une rencontre à l'université Houari-Boumédiène à Bab-Ezzouar(Alger) dans le cadre de cette campagne référendaire. Dimanche dernier, M. Djerad a estimé que le référendum sur la révision de la Constitution est une "réponse aux revendications exprimées par le Hirak populaire authentique en faveur de l'application des articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent que +le peuple est la source de tout pouvoir+ et que +la souveraineté nationale appartient exclusivement au peuple+".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.