Chanegriha: Mettre en échec tous les «desseins hostiles»    LA TRITURE    Direction générale des impôts: Nouvelles modalités de radiation du registre de commerce    Pénétrante portuaire: Des instructions pour accélérer le projet et le livrer par tronçons    Principes et autres considérations    Troubles nocturnes, pillage et arrestations: Nuit chaotique en Tunisie    MC Oran: Le Mouloudia méritait mieux    JS Saoura: Une efficacité à améliorer    Volleyball - Ligue de wilaya de Sidi Bel-Abbès: Sekrane Lahcene réélu à l'unanimité    Covid-19: Des dispositions trop lourdes pourraient entraver l'opération de vaccination    Indemnisation de l'expérience professionnelle des enseignants: Vers un nouveau bras de fer entre le Snapest et l'Académie    Un homme retrouvé pendu à un olivier    Est-ce la bonne statue?    La colère de la classe démunie    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    Ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Ligue 1: ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Trois morts et une blessée dans un accident    La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Relance des travaux    Le lait en sachet, une denrée rare    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Situation politique et questions régionales au menu    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    300 millions de centimes dérobés    Le MCA met fin à la longue invincibilité de l'ESS    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Le schiste américain remonte la pente    Les avocats plaident l'innocence    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    LOURDE CHARGE    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Opep examine son accord de limitationde production
Ouverture de la 180e rèunion de la confèrence sous la prèsidence de l'Algèrie
Publié dans Le Midi Libre le 01 - 12 - 2020

visioconférence, sous la présidence du ministre de l'Energie et président en exercice de la conférencede l'Opep, AbdelmadjidAttar.
visioconférence, sous la présidence du ministre de l'Energie et président en exercice de la conférencede l'Opep, AbdelmadjidAttar.
Cette réunion, qui se tient dans un contexte difficilecaractérisé par les effets de la Covid-19 surl'économie mondiale, devrait se pencher sur la possibilité de prolonger, au-delà de 2020, le seuil actuel de baisse de production appliqué depuis le mois d'août dernier, à savoir 7,7 mb/j pour trois mois supplémentaires, c'est-à-dire jusqu'à la finmars prochain. Cette option a été examinéedimanche lors d'une réunion technique qui aregroupée les membres de l'Opep, a indiqué lundiàAlger M. Attar, peu avant le début des travaux dela réunion de l'Opep. Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole(Opep) reconduiront-ils leur accord de limitationde production? C'est au coeur du premier jour dusommet ministériel des pays membres du 30novembre pour tenter de s'entendre sur leurs quotasde coupe de production d'or noir, dans un marchétoujours déprimé par la pandémie de coronavirus
.Les treize membres du cartel seront rejointsaujourd'hui par leurs dix alliés de l'Opep+, au premier rang desquels la Russie. L'objectif communde l'alliance des pays producteurs est de maintenirà flot un marché dubrut dévasté par la pandémie duCovid-19 et qui se remet doucement des abîmesdans lesquels avaient plongé les prix à la fin dumois d'avril. Pour ce faire, le groupe s'astreint àdes coupes drastiques dans sa production afin del'adapter à un niveau de demande qui a fondu, uneffort pénible pour ses recettes même si ces réductionsont contribué à faire repartir les prix à lahausse.
Possible report de trois à six mois
Selon l'accorden vigueur décidé en avril, le retrait actuel dumarché de 7,7 millions de barils par jourdoit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier2021, mais la plupart des observateurstablent sur un report de trois, voire six mois, ladeuxième vague de Covid-19 n'ayant pas àl'époque été anticipée.
Les ministres influents ducartel ont d'ailleurs envoyé ces dernièressemaines des signaux en ce sens. Mais la récenteremontée des prix, portée par les annonces de laboratoires pharmaceutiques commeAstraZeneca, Pfizer/BioNTech ouModerna à proposd'un prochain vaccin contre le Covid-19,ramène une dose d'incertitude qui n'est pas sansrappeler les précédents sommets
Cette réunion, qui se tient dans un contexte difficilecaractérisé par les effets de la Covid-19 surl'économie mondiale, devrait se pencher sur la possibilité de prolonger, au-delà de 2020, le seuil actuel de baisse de production appliqué depuis le mois d'août dernier, à savoir 7,7 mb/j pour trois mois supplémentaires, c'est-à-dire jusqu'à la finmars prochain. Cette option a été examinéedimanche lors d'une réunion technique qui aregroupée les membres de l'Opep, a indiqué lundiàAlger M. Attar, peu avant le début des travaux dela réunion de l'Opep. Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole(Opep) reconduiront-ils leur accord de limitationde production? C'est au coeur du premier jour dusommet ministériel des pays membres du 30novembre pour tenter de s'entendre sur leurs quotasde coupe de production d'or noir, dans un marchétoujours déprimé par la pandémie de coronavirus
.Les treize membres du cartel seront rejointsaujourd'hui par leurs dix alliés de l'Opep+, au premier rang desquels la Russie. L'objectif communde l'alliance des pays producteurs est de maintenirà flot un marché dubrut dévasté par la pandémie duCovid-19 et qui se remet doucement des abîmesdans lesquels avaient plongé les prix à la fin dumois d'avril. Pour ce faire, le groupe s'astreint àdes coupes drastiques dans sa production afin del'adapter à un niveau de demande qui a fondu, uneffort pénible pour ses recettes même si ces réductionsont contribué à faire repartir les prix à lahausse.
Possible report de trois à six mois
Selon l'accorden vigueur décidé en avril, le retrait actuel dumarché de 7,7 millions de barils par jourdoit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier2021, mais la plupart des observateurstablent sur un report de trois, voire six mois, ladeuxième vague de Covid-19 n'ayant pas àl'époque été anticipée.
Les ministres influents ducartel ont d'ailleurs envoyé ces dernièressemaines des signaux en ce sens. Mais la récenteremontée des prix, portée par les annonces de laboratoires pharmaceutiques commeAstraZeneca, Pfizer/BioNTech ouModerna à proposd'un prochain vaccin contre le Covid-19,ramène une dose d'incertitude qui n'est pas sansrappeler les précédents sommets


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.