Le Président Tebboune n'écarte pas l'organisation des élections législatives et locales à la même date    Barça : Bartomeu passera la nuit au commissariat    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Beldjoud préside l'installation du wali de Bordj Badji Mokhtar    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Création d'un groupe d'amitié parlementaire entre l'Ouganda et la RASD    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Un espace d'accompagnement pour les jeunes    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    En raison d'une faible pluviométrie, les appréhensions des agriculteurs    Plus d'un kilo de kif saisi à Terga    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Les principales décisions    Retour sur les transferts de fonds à destination de l'étranger    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    La démonstration de force d'Ennahdha    Le décret publié au "Journal officiel"    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Dar Abdellatif (AARC) : célébration de la journée de la femme    Accès à Internet à Tizi Ouzou : Raccordement de 38 nouvelles localités en fibre optique    L'impératif de former un front interne solide pour protéger le pays contre les ennemies    Grâce à l'augmentation programmée de la production de la station d'El Mactaâ: La SEOR revient à une alimentation en H/24    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Mise en oeuvre des décisions du gouvernement: Tebboune ordonne la création d'un outil de contrôle    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Prise en charge des maladies rares: Un «véritable parcours du combattant» pour les patients    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique
Ammar Belhimer, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement
Publié dans Le Midi Libre le 27 - 01 - 2021

Les prochaines échéances électorales seront une occasion pour l'Etat d'affirmer son attachement à "la moralisation de l'action politique et la promotion de la performance des élus du peuple, dans le cadre de la transparence et de la lutte contre la corruption", a affirmé lundi le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer.
Les prochaines échéances électorales seront une occasion pour l'Etat d'affirmer son attachement à "la moralisation de l'action politique et la promotion de la performance des élus du peuple, dans le cadre de la transparence et de la lutte contre la corruption", a affirmé lundi le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer.
Dans un entretien accordé au site "Sabq Press", M. Belhimer a indiqué que "les élections législatives et locales anticipées seront, le moment venu, une occasion pour l'Etat d'affirmer son attachement à la moralisation de l'action politique, la promotion de la performance des élus du peuple, dans le cadre de la transparence, de la lutte contre la corruption, de l'égalité des chances homme/femme et du renforcement de la participation des jeunes algériens sans exclusive". Après promulgation de la Constitution révisée, il est procédé à "l'enrichissement de la mouture du projet de loi électorale, en y associant les différentes parties prenantes, et à leur tête les partis politiques et la société civile", a-t-il souligné. Interrogé sur l'évaluation du bilan annuel de l'action du Gouvernement, le ministre a estimé qu"'il est tout a fait naturel de ne pas voir les bilans de tous les secteurs atteindre le même niveau et les mêmes résultats escomptés ou du moins attendus". "C'est pourquoi le Conseil des ministres oeuvre, lorsqu'il consacre une réunion à l'évaluation de la performance gouvernementale, à rattraper la situation en tentant de cerner les points faibles, les raisons ou les obstacles entravant l'avancement des choses, avant de proposer des solutions à même de renforcer le rendement du staff gouvernemental au service de la patrie et du peuple sans plus", a ajouté M. Belhimer.
Quant à la fermeture par Facebook de certains comptes qui s'attaquent à plusieurs pays, dont l'Algérie, M. Belhimer a relevé qu'une telle action "confirme la véracité des renseignements que l'Etat détient et partage avec les citoyens en vue de les sensibiliser quant aux dangers qui guettent l'Algérie", des dangers, a-t-il dit, qui se sont "avérés qui s'inscrivent dans la perspective d'un plan étranger, ourdi à de hauts niveaux, pour attenter à notre pays". "L'implication de parties françaises, de renseignements de l'entité sioniste et du Makhzen dans l'exécution de ce plan abject, appelle à redoubler de vigilance, consolider le front interne et à se dresser comme un seul Homme, en vue de préserver notre Patrie de tout mal, quel qu'en soit la nature, la source et l'étendue", a souligné le ministre. A ce propos, le ministre a mis en avant les efforts de l'Armée nationale populaire (ANP), "qui veille avec bravoure et professionnalisme à défendre le pays, à sécuriser ses frontières et à assurer la stabilité pour ses habitants". Assurant que "les frontières du pays sont sécurisées contre toute infiltration, grâce à la vigilance des forces de l'ANP", M. Belhimer a relevé que "les exercices tactiques et opérationnels, ainsi que les préparatifs au combat, menés par les différentes formations et composantes de l'armée, ont mis en évidence leurs capacités et aptitudes et le niveau précis et élevé de leur professionnalisme, pour faire face à toutes les éventualités, en toutes circonstances".
Le porte-parole du Gouvernement a abordé, par ailleurs, les principaux chantiers ouverts par le Secteur, affirmant que la création du Conseil national de l'information "est pris en charge dans le projet qui modifiera et complétera la Loi sur l'information". "La création ces derniers jours d'un Syndicat des éditeurs algériens par un groupe d'éditeurs et de représentants d'établissements médiatiques de presse écrite et électronique, se veut une mesure qui permet, à son tour, de constituer le Conseil", a-t-il ajouté. S'exprimant sur le dossier de la presse électronique, M. Belhimer a fait savoir que la direction des médias au ministère de la Communication a "entamé, début janvier, la délivrance des attestations d'enregistrement aux sites d'informations et poursuit sa mission jusqu'au parachèvement de l'étude de l'ensemble des dossiers déposés". Il a évoqué, par ailleurs, les préparatifs pour l'acquisition du vaccin anti Covid-19, à travers "la mise en oeuvre de la stratégie nationale de la lutte contre la pandémie pour laquelle une enveloppe de 20 milliards de DA a été consacrée. Un montant qui couvre également l'opération d'importation du vaccin avant fin janvier courant".
Le ministre de la Communication a fait état de la prise en charge en cours des différents aspects relatifs à la réception du vaccin et à l'opération de vaccination par la formation des formateurs, tout en assurant les moyens de conservation et de livraison, outre la mobilisation des équipes mobiles pour la vaccination des habitants des zones de l'ombre, ainsi que la mise au point "d'une plateforme numérique pour la prise des rendez-vous". Répondant à une question sur la cause sahraouie, M. Belhimer a rappeléla position constante de l'Algérie, indiquant, à ce propos, "tant que le Conseil de sécurité n'a pas encore nommé un représentant onusien au Sahara occidental, toutes les hypothèses sont envisageables". "Cette situation appelle à l'impératif d'accélérer l'application de la légalité internationale, une revendicationclaire de l'Algérie", a conclu M. Belhimer
Dans un entretien accordé au site "Sabq Press", M. Belhimer a indiqué que "les élections législatives et locales anticipées seront, le moment venu, une occasion pour l'Etat d'affirmer son attachement à la moralisation de l'action politique, la promotion de la performance des élus du peuple, dans le cadre de la transparence, de la lutte contre la corruption, de l'égalité des chances homme/femme et du renforcement de la participation des jeunes algériens sans exclusive". Après promulgation de la Constitution révisée, il est procédé à "l'enrichissement de la mouture du projet de loi électorale, en y associant les différentes parties prenantes, et à leur tête les partis politiques et la société civile", a-t-il souligné. Interrogé sur l'évaluation du bilan annuel de l'action du Gouvernement, le ministre a estimé qu"'il est tout a fait naturel de ne pas voir les bilans de tous les secteurs atteindre le même niveau et les mêmes résultats escomptés ou du moins attendus". "C'est pourquoi le Conseil des ministres oeuvre, lorsqu'il consacre une réunion à l'évaluation de la performance gouvernementale, à rattraper la situation en tentant de cerner les points faibles, les raisons ou les obstacles entravant l'avancement des choses, avant de proposer des solutions à même de renforcer le rendement du staff gouvernemental au service de la patrie et du peuple sans plus", a ajouté M. Belhimer.
Quant à la fermeture par Facebook de certains comptes qui s'attaquent à plusieurs pays, dont l'Algérie, M. Belhimer a relevé qu'une telle action "confirme la véracité des renseignements que l'Etat détient et partage avec les citoyens en vue de les sensibiliser quant aux dangers qui guettent l'Algérie", des dangers, a-t-il dit, qui se sont "avérés qui s'inscrivent dans la perspective d'un plan étranger, ourdi à de hauts niveaux, pour attenter à notre pays". "L'implication de parties françaises, de renseignements de l'entité sioniste et du Makhzen dans l'exécution de ce plan abject, appelle à redoubler de vigilance, consolider le front interne et à se dresser comme un seul Homme, en vue de préserver notre Patrie de tout mal, quel qu'en soit la nature, la source et l'étendue", a souligné le ministre. A ce propos, le ministre a mis en avant les efforts de l'Armée nationale populaire (ANP), "qui veille avec bravoure et professionnalisme à défendre le pays, à sécuriser ses frontières et à assurer la stabilité pour ses habitants". Assurant que "les frontières du pays sont sécurisées contre toute infiltration, grâce à la vigilance des forces de l'ANP", M. Belhimer a relevé que "les exercices tactiques et opérationnels, ainsi que les préparatifs au combat, menés par les différentes formations et composantes de l'armée, ont mis en évidence leurs capacités et aptitudes et le niveau précis et élevé de leur professionnalisme, pour faire face à toutes les éventualités, en toutes circonstances".
Le porte-parole du Gouvernement a abordé, par ailleurs, les principaux chantiers ouverts par le Secteur, affirmant que la création du Conseil national de l'information "est pris en charge dans le projet qui modifiera et complétera la Loi sur l'information". "La création ces derniers jours d'un Syndicat des éditeurs algériens par un groupe d'éditeurs et de représentants d'établissements médiatiques de presse écrite et électronique, se veut une mesure qui permet, à son tour, de constituer le Conseil", a-t-il ajouté. S'exprimant sur le dossier de la presse électronique, M. Belhimer a fait savoir que la direction des médias au ministère de la Communication a "entamé, début janvier, la délivrance des attestations d'enregistrement aux sites d'informations et poursuit sa mission jusqu'au parachèvement de l'étude de l'ensemble des dossiers déposés". Il a évoqué, par ailleurs, les préparatifs pour l'acquisition du vaccin anti Covid-19, à travers "la mise en oeuvre de la stratégie nationale de la lutte contre la pandémie pour laquelle une enveloppe de 20 milliards de DA a été consacrée. Un montant qui couvre également l'opération d'importation du vaccin avant fin janvier courant".
Le ministre de la Communication a fait état de la prise en charge en cours des différents aspects relatifs à la réception du vaccin et à l'opération de vaccination par la formation des formateurs, tout en assurant les moyens de conservation et de livraison, outre la mobilisation des équipes mobiles pour la vaccination des habitants des zones de l'ombre, ainsi que la mise au point "d'une plateforme numérique pour la prise des rendez-vous". Répondant à une question sur la cause sahraouie, M. Belhimer a rappeléla position constante de l'Algérie, indiquant, à ce propos, "tant que le Conseil de sécurité n'a pas encore nommé un représentant onusien au Sahara occidental, toutes les hypothèses sont envisageables". "Cette situation appelle à l'impératif d'accélérer l'application de la légalité internationale, une revendicationclaire de l'Algérie", a conclu M. Belhimer


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.