Ihsane placé sous contrôle judiciaire, Khattou jugée le 25 mai    Haut Conseil de Sécurité : Rachad et MAK classés «organisations terroristes»    Eau : la poursuite de la distribution durant plusieurs mois tributaire de la disponibilité des ressources    Coronavirus: 208 nouveaux cas, 133 guérisons et 7 décès    EdF: Benzema, Di Meco comprend Deschamps    Paix en Libye: Boukadoum appelle le CPS de l'UA à unir ses efforts avec l'ONU    Médiateur de la République: fin de fonction de Karim Younes, nomination de Brahim Merad    JSMB - RCA, duel entre le leader et son dauphin    MCO-WAT en vedette    "Nous ne sommes pas encore qualifiés"    Algérie-Egypte: pour une coopération dans le domaine des micro-entreprises    Sous le sceau de la pandémie    La normalisation avec l'Etat d'Israël cautionne les crimes de l'occupant sioniste    Des directives pour parer à l'urgence    L'AC Milan freinée dans sa course à la LDC    Dimanche de penalties et d'accusations    Education: La révision des statuts des travailleurs débattue    «La prévention reste le meilleur moyen», selon le Pr Yacine Kitouni    Campagne de contrôle des motocyclistes    C'est parti pour les épreuves d'éducation physique et de sport (EPS)    Sous le thème «Musée et Mémoire. Les objets racontent votre histoire»    Pierre Augier, Mouloud Mammeri, Frantz Fanon, Germaine Tillon et beaucoup d'autres    Les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Une autre nuit d'horreur à Ghaza    Un fonds spécial pour l'argent détourné    "Des labos d'analyses seront installés dans les aéroports"    Un vrai casse-tête    Découverte de la galère portugaise    Qui part, qui reste ?    L'EXAMEN DU DOSSIER DE LOUNÈS HAMZI DE NOUVEAU REPORTE    38 hirakistes condamnés de 6 à 18 mois de prison ferme    "Faire obstacle aux discours haineux"    Les pays normalisateurs devraient avoir honte de leur position face aux crimes de l'occupant sioniste    Le parti de "Sawt Echaâb" plaide pour une solidarité mondiale avec la Palestine    Inauguration de l'exposition "expressions artistiques de terre et de feu"    Le dénuement du portemonnaie    Hydrocarbures: Sonatrach signe avec le norvégien Equinor    Une solution pour Ghaza !    Samir Hadjaoui est décédé    Une loi «spécifique et exhaustive»    La communication fait défaut    Les indépendants chez Charfi    Les mercenaires de la politique    Début des vaccinations à grande échelle en Afrique du Sud    Cinq terroristes présumés tués près de la frontière algérienne    De quoi sera fait l'après-Covid?    Frida à l'affiche    Boudjima renoue avec le Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Reconduit pour une quinzaine de jours dans 19 wilayas
Confinement partiel à domicile contre le covid-19
Publié dans Le Midi Libre le 02 - 03 - 2021

Le gouvernement a décidé, sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de proroger de 15 jours le confinement partiel à domicile de 22h à 5 h le lendemain dans 19 wilayas du pays à compter de mardi 2 mars, dans le cadre du dispositifde gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus (Covid-19), indique un communiqué des services du Premier ministre.
Le gouvernement a décidé, sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de proroger de 15 jours le confinement partiel à domicile de 22h à 5 h le lendemain dans 19 wilayas du pays à compter de mardi 2 mars, dans le cadre du dispositifde gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus (Covid-19), indique un communiqué des services du Premier ministre.
En application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune et au terme des consultations avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus et l'autorité sanitaire, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a décidé des mesures à mettre en oeuvre au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire. S'inscrivant toujours dans l'objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque du virus et soutenue par la démarche basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité, ces mesures visent la reconduction du dispositif actuel de protection et de prévention au regard de l'évolution de la situation épidémiologique et en prenant en compte la mise en place des nouvelles wilayas. La mesure de confinement partiel à domicile est prorogée, pendant une durée de 15 jours de 22h jusqu'au lendemain à 5 h du matin est applicable dans les 19 wilayas suivantes : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel-Abbès, Constantine, Mostaganem, M'sila, Oran, Boumerdès, El-Tarf, Tissemsilt, Aïn-Témouchent et Relizane. Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu'exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l'instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d'une ou de plusieurs communes, localités ou quartiersconnaissant des foyers de contamination.
La prorogation de la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières. Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l'application des sanctions réglementaires à l'encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements. Enfin, le gouvernement réitère ses appels de prudence en direction des citoyens notamment devant le risque actuel de circulation de nouveaux variants du Covid-19 à travers le monde et en appelle à la responsabilité individuelle et collective de tous pour poursuivre, avec autant de détermination, la mobilisation et la discipline qui ont permis, jusque là, d'aboutir à la stabilisation de la situation épidémiologique dans notre pays. Les citoyens sont appelés à agir de sorte à éviter de faire annihiler les efforts consentis et à sauvegarder ce qui a été réalisé à ce jour, grâce justement à la discipline et aux sacrifices consentis par nos citoyens. Il s'agira d'éviter, en toute responsabilité, les situations d'attroupement et de contacts physiques qui favorisent la propagation de cette épidémie et à continuer à observer scrupuleusement les mesures barrières préconisées, telles que la distanciation physique, le port du masque obligatoire et le lavage fréquent des mains.
En application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune et au terme des consultations avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus et l'autorité sanitaire, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a décidé des mesures à mettre en oeuvre au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire. S'inscrivant toujours dans l'objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque du virus et soutenue par la démarche basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité, ces mesures visent la reconduction du dispositif actuel de protection et de prévention au regard de l'évolution de la situation épidémiologique et en prenant en compte la mise en place des nouvelles wilayas. La mesure de confinement partiel à domicile est prorogée, pendant une durée de 15 jours de 22h jusqu'au lendemain à 5 h du matin est applicable dans les 19 wilayas suivantes : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel-Abbès, Constantine, Mostaganem, M'sila, Oran, Boumerdès, El-Tarf, Tissemsilt, Aïn-Témouchent et Relizane. Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu'exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l'instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d'une ou de plusieurs communes, localités ou quartiersconnaissant des foyers de contamination.
La prorogation de la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières. Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l'application des sanctions réglementaires à l'encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements. Enfin, le gouvernement réitère ses appels de prudence en direction des citoyens notamment devant le risque actuel de circulation de nouveaux variants du Covid-19 à travers le monde et en appelle à la responsabilité individuelle et collective de tous pour poursuivre, avec autant de détermination, la mobilisation et la discipline qui ont permis, jusque là, d'aboutir à la stabilisation de la situation épidémiologique dans notre pays. Les citoyens sont appelés à agir de sorte à éviter de faire annihiler les efforts consentis et à sauvegarder ce qui a été réalisé à ce jour, grâce justement à la discipline et aux sacrifices consentis par nos citoyens. Il s'agira d'éviter, en toute responsabilité, les situations d'attroupement et de contacts physiques qui favorisent la propagation de cette épidémie et à continuer à observer scrupuleusement les mesures barrières préconisées, telles que la distanciation physique, le port du masque obligatoire et le lavage fréquent des mains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.