Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Les explications de l'association des distributeurs    DEVISE ET LOGIQUE DE DIGNITE    Pourquoi un étranger pour évaluer le potentiel de notre domaine minier ?    Football - Ligue 1: Oran, Béchar et Chlef, pôles d'attraction    Ligue des champions d'Afrique : MCA - Buffles du Borgou, vendredi à 15h00 - Finir le travail à domicile    Adieu et merci l'Artiste    Cacophonie au sein du Comité contre le Covid-19: «L'acquisition du vaccin, en janvier, est une rumeur»    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    LABYRINTHES    Les prévisions de Météo Algérie    Poursuite de la baisse des contaminations    Plus de 7 quintaux de kif traité saisis    L'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le gouvernement examine la création d'un comité d'évaluation    Boukadoum appelle l'UA à assumer sa responsabilité face aux graves développements de la situation au Sahara occidental    Accord Opep+: poursuite des discussions mercredi avant la prise de décision finale jeudi    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les bases militaires de l'occupation marocaine    Une convention entre l'AADL et l'ANSEJ pour la gestion des citées "AADL 2020"    ANSEJ : le dispositif élargi à d'autres catégories outre les chômeurs    Le sergent-chef Lelmaya Sifeddine tombe en martyr au champ d'honneur à Jijel    Résolution du PE : le président du Conseil consultatif de l'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    Sahara occidental : des partis politiques réitèrent leur soutien au peuple sahraoui    Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs    Houda Feraoun placée sous contrôle judiciaire    Décès de l'ancien archevêque d'Alger    Schalke : Bentaleb sort du silence au sujet de sa mise à l'écart    Foot / Ligue des champions : le CRB et le MCA pour finir le travail    «Pas d'avenir radieux en Afrique sans l'Algérie»    Bayon, un autre SUV en préparation    En effet..., que faire de la Ligue arabe ?    Culture: signature de contrats de performance avec les directeurs du TNA et huit théâtres    Le paludisme menace des dizaines de milliers de personnes    Les clubs de Ligue 1 soulagés    Les SG de 4 clubs convoqués devant la commission de discipline    Benrahma marque des points    Une contre-expertise indépendante bat en brèche la thèse de la police    L'opinion politique à l'appréciation des juges    "L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier primé    HENRI TEISSIER, UN SEIGNEUR DE PAIX    "Impossible de supprimer le ministère des Moudjahidine..."    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Palette du terroir
L'artiste peintre Yacine Kahal expose à l'hotel Aurassi
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 10 - 2008

Des tableaux du peintre Yacine Kahal et des objets d'artisanat réalisés par Seddik Benmazid et les fils Boumehdi, un label réputé pour l'art de la céramique, égayent l'espace de l'hôtel Aurassi et ce, jusqu'à la fin du mois en cours. Yacine Kahal, un récipiendaire dans le milieu de l'art plastique présente sa collection dont la tendance est déclinée dans le style du figuratif. Ses nombreuses œuvres qui convoquent, noyamment, les scènes du terroir et les paysages de contrées des différentes régions d'Algérie sont engoncées dans une palette colorée visant à mettre en exergue la beauté du patrimoine national. Le visiteur est invité jusqu'à la fin du mois en cours, à découvrir une quarantaine d'œuvres, dont une trentaine exécutée, selon la technique de la peinture à l'huile sur toile. Des compositions qui, bien que manquant d'une certaine technicité du trait, immortalisent dans une gamme chromatique des tons chauds et lumineux dominés par la couleur ocre. La beauté des sites et monuments tels que la séculaire Casbah d'Alger avec ses venelles et son ambiance conviviale, la Kabylie avec ses maisons en pisé et le Sud avec ses oasis et leurs points d'eau sont mis en relief par des touches de peinture réalisée à la spatule.
D'autres réalisations sont couchées sur des subjectiles dont l'expression picturale est la technique de l'aquarelle.
Les scènes sont autant d'escapades que d'univers différents proposées au regard : paysages, nature morte, trompe-l'œil… La beauté et la force de ses ciels et des étendues semi-arides ou sablonneuses résident dans l'omniprésence du clair-obscur qui nous rappelle l'œuvre rembranesque.
Aux côtés de ces réalisations puisant de l'école du réalisme, le spectateur défile du regard l'art exercé par les héritiers Boumehdi, celui de l'art appliqué sur la céramique.
De beaux motifs enjolivent des pièces. Chandeliers, vases, écrin, lampadaire sont autant d'objets exposés dans l'espace qui consacre une autre aile à un autre artisan des métiers d'art, Seddik Benmazid qui déroule sa collection d'œuvres en bois (coffres, coffrets, lutrin, encadrements de glace) que rehaussent des motifs floraux dont le graphisme d'enluminure est aussi raffiné qu'élégant. En somme, une exposition dans cet espace vaut le détour. F. B-H.
Des tableaux du peintre Yacine Kahal et des objets d'artisanat réalisés par Seddik Benmazid et les fils Boumehdi, un label réputé pour l'art de la céramique, égayent l'espace de l'hôtel Aurassi et ce, jusqu'à la fin du mois en cours. Yacine Kahal, un récipiendaire dans le milieu de l'art plastique présente sa collection dont la tendance est déclinée dans le style du figuratif. Ses nombreuses œuvres qui convoquent, noyamment, les scènes du terroir et les paysages de contrées des différentes régions d'Algérie sont engoncées dans une palette colorée visant à mettre en exergue la beauté du patrimoine national. Le visiteur est invité jusqu'à la fin du mois en cours, à découvrir une quarantaine d'œuvres, dont une trentaine exécutée, selon la technique de la peinture à l'huile sur toile. Des compositions qui, bien que manquant d'une certaine technicité du trait, immortalisent dans une gamme chromatique des tons chauds et lumineux dominés par la couleur ocre. La beauté des sites et monuments tels que la séculaire Casbah d'Alger avec ses venelles et son ambiance conviviale, la Kabylie avec ses maisons en pisé et le Sud avec ses oasis et leurs points d'eau sont mis en relief par des touches de peinture réalisée à la spatule.
D'autres réalisations sont couchées sur des subjectiles dont l'expression picturale est la technique de l'aquarelle.
Les scènes sont autant d'escapades que d'univers différents proposées au regard : paysages, nature morte, trompe-l'œil… La beauté et la force de ses ciels et des étendues semi-arides ou sablonneuses résident dans l'omniprésence du clair-obscur qui nous rappelle l'œuvre rembranesque.
Aux côtés de ces réalisations puisant de l'école du réalisme, le spectateur défile du regard l'art exercé par les héritiers Boumehdi, celui de l'art appliqué sur la céramique.
De beaux motifs enjolivent des pièces. Chandeliers, vases, écrin, lampadaire sont autant d'objets exposés dans l'espace qui consacre une autre aile à un autre artisan des métiers d'art, Seddik Benmazid qui déroule sa collection d'œuvres en bois (coffres, coffrets, lutrin, encadrements de glace) que rehaussent des motifs floraux dont le graphisme d'enluminure est aussi raffiné qu'élégant. En somme, une exposition dans cet espace vaut le détour. F. B-H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.