LDC : L'Atalanta réalise un exploit historique    OL : Marcelo veut partir. Il ne supporte plus sa situation    Naples : Ancelotti fait ses adieux    Le chef de l'Etat signe la loi de Finances 2020    Présidentielle: toutes les conditions réunies pour le bon déroulement du scrutin    Une grande marche en cours à Alger    Lutte contre la criminalité urbaine à Alger: près de 3.000 affaires traitées en novembre    Aucun "dépassement" enregistré lors du vote de la communauté nationale en Tunisie    Banques : installation du nouveau P-dg de la BEA    Un décret présidentiel portant création d'une agence nationale de développement du numérique (JO)    Les populations nomades de Laghouat et Béchar accomplissent leur devoir    LFP : une réunion "prochainement" avec les représentants des clubs pour solutionner les problèmes financiers    Le président annonce des mesures d'apaisement    Du renouveau pour C3 Aircross    Le père du «low cost» s'en va    Imposante mobilisation des campus    Des personnalités appellent à éviter les dépassements    Le bouleversement technologique, un facteur amplificateur    Les actes d'accusation votés au Congrès d'ici la fin de semaine    Un programme chargé pour les Canaris    Coupe d'Algérie de Football : JSM Béjaia - ES Sétif en 1/32es de finale    L'EN sacrée meilleure équipe, Mahrez meilleur joueur    Le capitaine Chammam finalement apte pour le rendez-vous de Doha    Subsistance de divergences    Centre Anti-Cancer : Le scanner en panne depuis plusieurs mois    Mobilisation de 150 000 hectares pour la céréaliculture    36 nouveaux bus affectés aux communes    Setif : le secteur de la formation accuse un déficit    Khatini, une nouvelle pièce sur les planches    ACTUCULT    La Maison de la culture de Aïn Témouchent rebaptisée    L'œuvre du ciseleur des mots revisitée    Ettiki !    Tribunal de Sidi M'hamed: le Parquet publie les jugements prononcés    Chlef: Du nouveau à la Caisse de retraite    Le tribunal de Sidi M'hamed rend son verdict: 15 ans de prison pour Ouyahia et 12 pour Sellal    Enième effondrement partiel au 1, Rue Mezouar Mohamed: Des familles en danger de mort interpellent le wali    Benflis dénonce une «cabale»    LA COULEE DE LAVE    Les conditions d'inscription fixées    Arabie-Saoudite : Quels enjeux concernant le plan Vision 2030 ?    Equipementier automobile : Valeo vise plus de 15% de marge avec l'électrification et les ADAS    Maroc : Visite du secrétaire d'état américain au Maroc    Ghardaïa: L'étude d'aménagement de la wilaya d'El-Menea présentée aux autorités locales    Selon Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité " Près de 900 000 bénéficiaires de micro-crédits jusqu'en octobre dernier"    A quoi s'attendre pour l'économie nationale en 2020 ?    La mosquée de Sidi Ghanem à Mila : Un centre de rayonnement de l'Islam et un haut lieu de la mémoire    Manifestations du 11 décembre 1960/Mouvement populaire 2019 : 59 ans après, la soif de l'indépendance est toujours vive    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Palette du terroir
L'artiste peintre Yacine Kahal expose à l'hotel Aurassi
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 10 - 2008

Des tableaux du peintre Yacine Kahal et des objets d'artisanat réalisés par Seddik Benmazid et les fils Boumehdi, un label réputé pour l'art de la céramique, égayent l'espace de l'hôtel Aurassi et ce, jusqu'à la fin du mois en cours. Yacine Kahal, un récipiendaire dans le milieu de l'art plastique présente sa collection dont la tendance est déclinée dans le style du figuratif. Ses nombreuses œuvres qui convoquent, noyamment, les scènes du terroir et les paysages de contrées des différentes régions d'Algérie sont engoncées dans une palette colorée visant à mettre en exergue la beauté du patrimoine national. Le visiteur est invité jusqu'à la fin du mois en cours, à découvrir une quarantaine d'œuvres, dont une trentaine exécutée, selon la technique de la peinture à l'huile sur toile. Des compositions qui, bien que manquant d'une certaine technicité du trait, immortalisent dans une gamme chromatique des tons chauds et lumineux dominés par la couleur ocre. La beauté des sites et monuments tels que la séculaire Casbah d'Alger avec ses venelles et son ambiance conviviale, la Kabylie avec ses maisons en pisé et le Sud avec ses oasis et leurs points d'eau sont mis en relief par des touches de peinture réalisée à la spatule.
D'autres réalisations sont couchées sur des subjectiles dont l'expression picturale est la technique de l'aquarelle.
Les scènes sont autant d'escapades que d'univers différents proposées au regard : paysages, nature morte, trompe-l'œil… La beauté et la force de ses ciels et des étendues semi-arides ou sablonneuses résident dans l'omniprésence du clair-obscur qui nous rappelle l'œuvre rembranesque.
Aux côtés de ces réalisations puisant de l'école du réalisme, le spectateur défile du regard l'art exercé par les héritiers Boumehdi, celui de l'art appliqué sur la céramique.
De beaux motifs enjolivent des pièces. Chandeliers, vases, écrin, lampadaire sont autant d'objets exposés dans l'espace qui consacre une autre aile à un autre artisan des métiers d'art, Seddik Benmazid qui déroule sa collection d'œuvres en bois (coffres, coffrets, lutrin, encadrements de glace) que rehaussent des motifs floraux dont le graphisme d'enluminure est aussi raffiné qu'élégant. En somme, une exposition dans cet espace vaut le détour. F. B-H.
Des tableaux du peintre Yacine Kahal et des objets d'artisanat réalisés par Seddik Benmazid et les fils Boumehdi, un label réputé pour l'art de la céramique, égayent l'espace de l'hôtel Aurassi et ce, jusqu'à la fin du mois en cours. Yacine Kahal, un récipiendaire dans le milieu de l'art plastique présente sa collection dont la tendance est déclinée dans le style du figuratif. Ses nombreuses œuvres qui convoquent, noyamment, les scènes du terroir et les paysages de contrées des différentes régions d'Algérie sont engoncées dans une palette colorée visant à mettre en exergue la beauté du patrimoine national. Le visiteur est invité jusqu'à la fin du mois en cours, à découvrir une quarantaine d'œuvres, dont une trentaine exécutée, selon la technique de la peinture à l'huile sur toile. Des compositions qui, bien que manquant d'une certaine technicité du trait, immortalisent dans une gamme chromatique des tons chauds et lumineux dominés par la couleur ocre. La beauté des sites et monuments tels que la séculaire Casbah d'Alger avec ses venelles et son ambiance conviviale, la Kabylie avec ses maisons en pisé et le Sud avec ses oasis et leurs points d'eau sont mis en relief par des touches de peinture réalisée à la spatule.
D'autres réalisations sont couchées sur des subjectiles dont l'expression picturale est la technique de l'aquarelle.
Les scènes sont autant d'escapades que d'univers différents proposées au regard : paysages, nature morte, trompe-l'œil… La beauté et la force de ses ciels et des étendues semi-arides ou sablonneuses résident dans l'omniprésence du clair-obscur qui nous rappelle l'œuvre rembranesque.
Aux côtés de ces réalisations puisant de l'école du réalisme, le spectateur défile du regard l'art exercé par les héritiers Boumehdi, celui de l'art appliqué sur la céramique.
De beaux motifs enjolivent des pièces. Chandeliers, vases, écrin, lampadaire sont autant d'objets exposés dans l'espace qui consacre une autre aile à un autre artisan des métiers d'art, Seddik Benmazid qui déroule sa collection d'œuvres en bois (coffres, coffrets, lutrin, encadrements de glace) que rehaussent des motifs floraux dont le graphisme d'enluminure est aussi raffiné qu'élégant. En somme, une exposition dans cet espace vaut le détour. F. B-H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.