A quand «la ruée vers l'or» ?    Bloqué en Espagne: Levée des réserves sur le navire «Tinziren»    Incendie de la raffinerie de Skikda: L'un des blessés décède    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    Traité du Quirinal: Italiens et Français se préparent pour le jour d'après    Football - Ligue 1: Le WAT et le RCR dos au mur    MC Oran: Tayeb Mehiaoui poussé vers la sortie ?    Pass sanitaire aux frontières, vaccination: Le gouvernement serre la vis    Bd Hammou Boutlelis: Découverte d'un corps sans vie d'un ressortissant africain    L'ennemi aux sept têtes    AU NOM DE LA LOI !    Les partis à l'épreuve des alliances    Le naufrage islamiste    Les talibans exhortent les Etats-Unis à débloquer les fonds gelés    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis à Roch Kaboré    La périlleuse ligne droite vers les élections    Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique : arrivée à Oran du vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères de l'Ethiopie    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    La clause libératoire Haaland dévoilée    Grealish fait son autocritique    Chelsea veut Chiesa    L'Algérie confirme son statut de favori    Le train n'a pas sifflé à Alger    Le réquisitoire d'un expert    Le Cnapeste toujours sur le pied de guerre    1.700 cas et 150 décès en 2021    Entre soulagement et désagréments    Le ministère apporte des précisions    L'armée saisit plus de 3 quintaux de cannabis    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Ramtane Lamamra tacle la France    Le FMI affiche sa satisfaction    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Le FLN conserve son leadership, percée des indépendants    Semaine du court métrage    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    La mairie d'Oran change de couleur    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    Vers la révision des textes juridiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie : Halte aux arrestations, intimidations des militants des droits humains et des syndicalistes!
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 28 - 06 - 2012

Algérie : Halte aux arrestations, intimidations des militants des droits humains et des syndicalistes!
La machine répressive du régime s'emballe. Pas un jour ne passe sans nous apprendre de nouvelles arrestations et intimidations des militants et défenseurs des droits humains.
Ces arrestations et ces intimidations répétées de la part du régime ne sont pas le fait du hasard. Après avoir réussi à imposer ses pseudo-réformes sans aucune forme de concertation crédible et plurielle, ni de volonté d'ouverture démocratique – des pseudo-réformes qui ont fini par achever tout espoir dans la capacité de ce régime à se réformer lui-même et qui ont consacré l'encadrement administratif et autoritaire de la société dans tous les domaines –, après des élections législatives qui n'ont suscité aucune adhésion populaire remarquée, aujourd'hui le pouvoir tente de mener à son terme la normalisation autoritaire de la société, en s'attaquant aux militants des droits de l'homme et aux syndicalistes pour les isoler de la société et pour empêcher l'émergence de toute alternative politique démocratique. Il utilise l'appareil judiciaire – censé être indépendant et impartial – dans sa politique de harcèlement et d'intimidation contre des militants actifs de la société civile.
Le pouvoir, qui présente sur sa façade internationale un “bilan positif” en matière de libertés fondamentales, s'acharne à étouffer toutes protestations pacifiques, en réprimant sur le terrain les actions de contestation non violentes – des actions qui ne relèvent que des droits reconnus par la Constitution et par les conventions internationales ratifiées par l'Algérie sur la liberté d'expression et de réunion.
Le régime s'apprête à dépenser des fortunes pour célébrer le cinquantième anniversaire de l'indépendance pour encore essayer de nous enfermer dans le piège des mémoires écrans. Celles qui cachent, la soif de justice et de liberté de notre peuple qui s'est soulevé contre le colonialisme pour jouir de sa citoyenneté et de sa liberté.
Nous refusons le huis clos dans lequel le régime tente de nous enfermer.
Nous appelons toutes les organisations, politiques, associatives, des droits de l'homme, et les individus à exprimer leur solidarité et leur condamnation de ces attaques répétées contre les syndicalistes autonomes, les militants et défenseurs des droits humains en Algérie.
Soyons nombreux pour un :
Rassemblement devant l'ambassade d'Algérie en France,
50 rue de Lisbonne 75008 Paris – Métro Monceau (ligne 2)
Mercredi 04 Juillet 2012 à partir de 18h.
Nous exigeons:
- La libération immédiate et inconditionnelle de Mohamed Smain, membre de la LADDH, ligue algérienne des droits de l'homme de Relizane ;
- L'arrêt des poursuites judiciaires à l'encontre de tous les militants et défenseurs des droits Humains ;
- L'ouverture d'un dialogue de la part des autorités du pays avec les greffiers grévistes de la faim ;
Premiers signataires :
Agir pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA), Vérité et Justice pour l'Algérie (VJPA), Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA), Collectif des Jeunes Algériens en France (COJAF), Front du changement national (FCN), Ligue algérienne des droits de l'homme (LADDH), Mouvement des jeunes indépendants pour le c (MJIC), Union des étudiants algériens de France (UEAF), Agence de promotion cultures et voyages (APCV), Association marocaine des droits humains (AMDH Paris), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Comité pour le respect des libertés et des droits de l'homme en Tunisie (CRLDHT), Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), Forum Citoyen du monde a (FCMA), Forum Palestine Citoyenneté, Inter-collectif de solidarité avec les luttes des peuples du monde arabe (Inter-co), Manifeste des libertés, Parti de Gauche (PG), Parti communiste de France (PCF), Parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.