West Ham : Moyes fixe l'objectif du club en Europa League    Real : Comment Ancelotti motive Vinicius Jr à rester concentré    Pomme de terre et huile de table: Les éclaircissements du ministère du commerce    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Le Premier ministre installe le Conseil national des Statistiques: «Le classement international de l'Algérie ne reflète pas la réalité»    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Ligue 1 - Mercato estival: En fonction des moyens et des objectifs    Ligue 1 - Match avancé: Une avant-première très attendue    Tiaret - Ecoles de football: La Coupe d'Algérie en décembre    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Aïn El Beïda: Les travaux de réhabilitation de la voirie et des trottoirs achevés    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    Les enjeux complexes de la sécurité    L'armée syrienne bombarde Idlib    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Report du procès en appel de Said Djabelkhir    La guerre des spéculateurs    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    L'Algérie tablera sur "les ressources domestiques"    L'expert Mourad Preure livre son analyse    Renvoi de l'audience au 17 novembre    Le FFS emboîte le pas au MSP    Quatre éléments arrêtés en une semaine    Benbouzid n'écarte pas une 4e vague    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Nouveau tir d'un missile balistique    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Branle-bas de combat chez les partis    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    Virée au Palais de justice    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La répression comme moyen de gestion politique d'une voyoucratie en fin de régne
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 14 - 07 - 2012

Depuis quelques semaines nous assistons à une répression sauvage de toute forme de contestation pacifique. Des jeunes et des moins jeunes (à l'image d'un Hadj Smaïn âgé de 70 ans) font les frais de cette politique d'intimidation d'un régime en fin de régne qui pense, par ces méthodes éculées, pouvoir maintenir la chape de plomb sur un peuple meurtri mais décidé à se libérer, à l'instar des autres peuples de la région, de ce régime honni, antinational qui a mené le pays vers cette faillite sanglante. En réalité en décuplant de férocité, il ne fait que précipiter sa chute.
Quelques cas d'intimidations gratuites de citoyens qui refusent de se taire :
1. Hadj Smaïn Mohamed, militant des droits de l'Homme âgé de 70 ans, atteint d'une longue maladie, a été incarcéré à la prison de Relizane le 19 juin 2012 après avoir été condamné à 2 mois de prison sur plainte pour diffamation d'une bande de miliciens de la région auteurs de disparitions forcées et d'exécutions sommaires. Libéré après 18 jours de détention.
2. Fouad HASSAM, syndicaliste autonome, affilié à la SNAPAP a été refoulé jeudi à la frontière algéro-tunisienne par la PAF, alors qu'il allait assister à un forum social international à Tunis.
3. Zaïd Yacine, syndicaliste autonome et militant des droits de l'homme a fait l'objet jeudi d'une fouille minutieuse et d'un long interrogatoire à la frontière algéro- tunisienne de la part de la police algérienne. Il allait lui aussi participer au forum social international de Tunis.
4. Ishaq Marzouk, 23 ans, étudiant à l'université de Batna et membre de l'association du 8 mai 45, a reçu le 13 juillet 2012, une convocation de la police. Il avait participé le 5 juillet dernier à un rassemblement pacifique organisé par le comité de défense des droits des chômeurs.
5. Rachedi Belkacem de Relizane, incarcéré durant 14 jours avant d'être acquitté, sur la base d'un faux dossier l'accusant de coups et blessures et délit de fuite, suite à un accident de circulation où un enfant avait été renversé par un véhicule dont le conducteur avait pris la fuite. La police l'avait soupçonné d'être l'auteur de l'accident alors qu'aucune preuve matérielle ou témoignage ne plaidaient en faveur de sa culpabilité. Selon ses proches, cette cabale fut montée contre lui par un officier de police car Mr Rachedi est membre du collectif des familles de disparus et qu'il avait refusé de toucher les indemnités offertes par le pouvoir aux familles des disparus. Avec Hadj Smaïn, il a toujours lutté pour qu'éclate la vérité sur les disparitions forcées de la région de Relizane.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.