Le nombre de cas de COVID-19 a doublé au cours des six dernières semaines    Wilaya d'Alger : les taxis autorisés à poursuivre leur activité    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Crise libyenne: Entre ingérences étrangères et hypocrisie    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Covid-19: Durcissement des mesures de confinement    AVEU    La maladie et le mal inné    Les questions de mémoire, la situation en Libye et au Sahel: Tebboune reçoit un appel de Macron    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    434 nouveaux cas et 8 décés en 24 h    Les Algériens non concernés    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Le coup de gueule du Dr Bekkat Berkani !    Affaire Hannachi/Mellal : Le président de la JSK écope de 2 mois de prison ferme    Afrique: la Covid-19 aggrave la situation des réfugiés menacés par la faim et la malnutrition    Congrès extraordinaire du FFS: élection des nouveaux membres de l'Instance présidentielle du parti    FAF-ANEF: quatre conférences en ligne au programme en juillet    FMI: la dette publique mondiale atteindra un pic historique en 2020    Alger: interdiction du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends    Covid-19: plus de 2.700 artistes ont bénéficié d'une aide financière    PRODUITS PHARMACEUTIQUES : L'ARAV prescrit l'arrêt immédiat des campagnes publicitaires    MASCARA : Des terres agricoles détournées de leur vocation    TISSEMSILT : La CNAC à l'écoute des citoyens    MONTAGE AUTOMOBILE EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie apporte des précisions    DEFENSE : Le général-major Tlemçani à la tête de la 4ème région militaire    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES : Un pas vers la reconnaissance par la France de ses crimes    Cheb Khaled rêve d'un Maghreb Uni !    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    Algérie/France: des avancées sur les questions mémorielles, en dépit de la persistance des voix des nostalgiques de la colonisation    Syrie: l'aide transfrontalière de l'ONU suspendue à une décision russe    La Bourse de Tokyo ouvre en baisse, la résurgence du Covid-19 inquiète    Sétif : protestation des agents de la direction de réalisation des projets de l'ERGR Aurès pour des salaires impayés    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Rachad, les harragas et la décennie noire    Se sauver ou sombrer    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    "J'ai fait l'objet d'une méchanceté gratuite"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    La FAF tranchera le 15 juillet    Libye : Le chef de l'ONU dénonce une «interférence étrangère» sans précédent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel d'intellectuels et d'universitaires algériens établis à l'étranger
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 07 - 03 - 2019


07 Mars 2019 à 18:00
Ayant émigré pour des raisons liées à l'histoire, nous, universitaires et intellectuels établis à l'étranger, suivons avec inquiétude l'évolution récente de
la situation politique du pays. Nous appelons les fonctionnaires des forces de l'ordre et les membres de l'armée nationale à être lucides devant les risques qui menacent l'Algérie.
Ni le personnel des forces de sécurité ni la population n'ont intérêt à revivre les affres de la tragédie nationale des années 1990. Les officiers ne doivent jamais oublier qu'ils appartiennent à une armée issue de la valeureuse ALN qui, avec le soutien de son peuple, a défait les forces d'occupation coloniale pour libérer le pays. Une armée n'est pas forte seulement avec la puissance de feu de ses armes ; elle l'est avec le soutien de son peuple. Face à la tourmente qui s'annonce et qu'il faut à tout prix éviter, l'unité de l'ANP est à sauvegarder comme la prunelle des yeux. En même temps, la solidarité de corps ne doit pas prévaloir au prix de tirer sur les civils. Si l'ordre de tirer était donné, il faut se rappeler que les armes de l'ANP auront tiré sur les petits-enfants des glorieux colonels BenBoulaid, Amirouche et Lotfi.
Nous voulons croire que l'armée algérienne n'est ni un corps de janissaires, ni une milice armée au service d'un régime impopulaire. Les officiers de l'armée sont les fiers descendants des maquisards de l'ALN et sont des soldats de la république prêts à défendre leur peuple. Entre Algériens, il n'y a pas d'ennemis que l'armée combattrait. Il y a seulement des divergences idéologiques et politiques au sein de la société qui devraient et pourraient être résolues par le débat libre et l'alternance électorale. Nous appelons nos frères officiers à être à la hauteur de l'éthique de l'honneur de l'ALN et à ne pas être l'instrument de répression des revendications légitimes des jeunes générations pour la construction de l'Etat de droit et de la démocratie.
Signataires :
Lahouari Addi, Professeur émérite, Sciences Po Lyon, France, former fellow at the Institute for Advanced Study, Princeton, Etats-Unis
Rachid Ouaissa, Professeur de science politique, Directeur du Centre d'Etudes sur le Monde Arabe, Université de Marburg, Allemagne
Youcef Nedjadi, chercheur en physique nucléaire à l'université de Lausanne, Suisse, former fellow at University of Oxford, membre de l'Institut de Physique britannique, Grande Bretagne
Hasni Abdi, Global Studies Institute, Université de Genève, directeur du CERMAM, Suisse
Youcef Bouandel, professeur de science politique, Qatar University, Doha, Qatar
Abdelkader Charef, professor of political science, State University of New York, Etats-Unis
Abdelouahab Dahbi, enseignant-chercheur à l'Ecole Polytechnique de Zurich, Suisse
Lakhdar Ghettas, PhD, LSE, Grande Bretagne, Conflict Transformation Advisor, CFG, Suisse,
Kaddour Hadri, Professeur émérite, Queen's University Belfast, Irelande Haoues Seniguer, maître de conférences à Sciences Po Lyon, France
Abbas Aroua, Privat-Docent, Faculté de Médecine, Université de Lausanne, Suisse
Mohamed Amara, professeur de mathématiques, université de Pau, France
Mohamed Benbaali, Médecin anesthésiste-réanimateur, Languedoc-Roussillon, France
Farida Djelloul, médecin, Haut Fonctionnaire des Nations Unies à la retraite, Suisse
Razika Adnani, philosophe et islamologue, membre du conseil scientifique du Centre civique d'étude du fait religieux (CCEFR), France
Sabrina Zeghiche, doctorante en sociologie à l'Université d'Ottawa, Canada
Ghalya Djelloul, enseignante-chercheure, CISMOC, Université Catholique de Louvain, Belgique
Azzedine Boussekssou, Directeur de recherche au CNRS, Membre de l'Académie des Sciences, Paris, médaille d'argent du CNRS, France
Yacine Chitour, Professeur, Université Paris Sud, membre senior de l'IUF, France
Nour Meddahi; Professeur, Toulouse School of Economics, fellow de la Econometric Society
Raouf Boucekkine, Professeur, directeur de l'Institut d'Etudes Avancées d'Aix- Marseille (IMéRA), membre senior de l'Institut Univeristaire de France
Tahar Khalfoune, juriste, affilié à l'université Lyon3, France
Abdelakader el Mokhtar, Language Tutor, University of Glasgow, Grande Bretagne
Réda Bensmaia, Professor of Francophone Studies and Comparative Literature, Brown University, Etats-Unis


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.