Mobilisation exceptionnelle à Alger    Les marches dénonçant l'ingérence étrangère,"une preuve irréfutable" de la conscience du peuple algérien    OIT: "faire du travail décent une réalité pour la jeunesse africaine"    MDN: large campagne sanitaire pour les habitants de zones enclavées à Ouargla    A TAMANRASSET : Tebboune s'engage à faire de la wilaya un pôle touristique    Mazouz a donné 39 milliards à Bouteflika    MASCARA : Création d'une zone industrielle à Mohammadia    ANSEJ MOSTAGANEM : 352 projets validés en 9 mois    PROGRAMME DE LOGEMENTS LPA : Les souscripteurs d'Alger convoqués fin décembre    CAMPAGNE ELECTORALE : La campagne de Benflis visée par un plan d'infiltration    TISSEMSILT : Saisie de 80 kg de viandes blanches impropres à la consommation    BECHAR : Arrestation de 4 braconniers à Beni Ounif    SURETE DE WILAYA DE TIARET : 307 permis de conduire retirés en novembre    Cancer de la prostate : des spécialistes plaident pour "un dépistage de masse précoce"    Harbi s'attaque à l'Armée    Chelsea: le club peut recruter cet hiver !    Gaïd Salah : l'Algérie mérite de la part de ses enfants qu'ils demeurent la "forteresse impénétrable"    Sonatrach "qualifiée" pour évaluer les actifs d'Anadarko en Algérie    Loukal rappelle en Egypte l'engagement de l'Algérie pour l'autonomie financière de l'UA     Championnats arabes de Cyclisme sur route: deux autres médailles pour l'Algérie en clôture de la compétition    Ligue 2: La 14e journée reportée au vendredi 14 décembre    OM – Villas-Boas: «Slimani reste un joueur intéressant»    Le projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays adopté, un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    Lutte antiterroriste: Une bombe artisanale détruite à Tlemcen    Jeux Paralympiques Tokyo-2020: l'Algérie candidate à l'organisation de deux tournois qualificatifs    La pièce de théâtre "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités", un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    JM Oran-2021 : la "nouvelle dynamique" des préparatifs de la 19e édition saluée    LOPIS: vulgarisation du contenu du guide scientifique au niveau des établissements éducatifs    Prix Assia-Djebar 2019: les noms des lauréats dévoilés    Les services de la Sûreté déjoue un plan de sabotage fomenté par le MAK    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    54 appareils distribués aux handicapés    Projecteurs braqués sur Vienne    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    ACTUCULT    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ma réaction de citoyen au dernier discours du « Guide Suprême de la Nation », AGS !
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 17 - 06 - 2019

« Il y a lieu d'affirmer encore une fois la détermination de l'institution militaire à accompagner la justice, avec une ferme conviction et un sens élevé du devoir, ainsi que de la protéger de façon à lui permettre d'exécuter convenablement ses missions et s'acquitter judicieusement de son rôle de moralisateur,
Ce n'est pas le rôle dévolu à l'armée par les textes officiels.
« en déterrant tous les dossiers et en les traitant en toute équité quelles que soient les circonstances, de façon à faire comparaitre devant la justice tous les corrompus quels que soient leur fonction ou leur rang social »,
En déterrant ? Cela veut dire que ces dossiers étaient enterrés ? Pourquoi avoir attendu si longtemps pour le faire ?
« la lutte contre la corruption n'admet aucune limite et qu'aucune exception ne sera faite à quiconque ». « Cette voie sera celle que l'institution militaire veillera à entreprendre avec détermination, posant ainsi les jalons de l'affranchissement de l'Algérie du vice de la corruption et des corrupteurs avant la tenue des prochaines élections présidentielles », a-t-il ajouté. »
Dans ce cas à quoi servent nos institutions ? APN, Conseil d'Etat, gouvernement actuel ?
« Permettre à la justice de traiter les lourds dossiers de corruption et mener ses missions à terme, est un devoir national dont l'institution militaire ressent, devant Allah, l'histoire et le peuple, l'impératif d'accomplir, quelles que soient les circonstances ».
Il n' y a pas que l'institution militaire qui souhaite le traitement de ces dossiers de corruption. C'est une revendication citoyenne exprimée clairement depuis 18 semaines !
« Il apparait également à travers cela que ce qu'on appelait à l'époque réforme de la justice n'était malheureusement que des paroles en l'air et des réformes creuses qui, bien au contraire, ont encouragé les corrompus à persister dans leurs méfaits et ont été parrainés pour empiéter les droits du peuple et enfreindre les lois délibérément sans crainte et sans aucune conscience ».
Ces « paroles en l'air » ont toujours été dénoncées par les citoyens alors même que AGS était à cette même place. Comme ont été dénoncées les arrestations arbitraires, les passe-droits et toutes les injustices !
« l'heure des comptes est arrivée et le temps d'assainir notre pays de toute personne malhonnête qui s'est laissée tentée de troubler la vie quotidienne du peuple algérien par de telles pratiques et de tout ce qui a obstrué les horizons face aux Algériens et semé la peur, voire le désespoir en l'avenir ».
Grace à la mobilisation des citoyens et le sacrifice des meilleurs d'entre nous.
« Il existe un lien direct entre la corruption, la mauvaise gestion et la crise économique actuelle.
Pas forcément. On peut être non-corrompu et incompétent pour assumer des responsabilités stratégiques notamment en matière d'économie. La mauvaise gestion n'est pas liée qu'à la corruption. Elle est aussi liée au manque de cadres compétents souvent ignorés par les décideurs.
« Ce qui parait étrange, c'est que le gravité des dossiers présentés devant la justice aujourd'hui démontre que les concernés par ces dossiers ont perdu tous les attributs de l'engagement, et les exigences de la responsabilité, du fait de la mise à profit de leurs fonctions, leur influence et leur pouvoir pour transgresser les lois et enfreindre leurs limites et leurs règles ».
Doit-on comprendre par-là que AGS a accès aux dossiers ? Si oui, de quel droit ?
« L'organisation des élections présidentielles dans les brefs délais et dans les meilleures conditions de transparence et de crédibilité constitue un élément fondamental que requiert la véritable démocratie à laquelle ne croient pas, malheureusement, certains adeptes de la surenchère politique et idéologique qui considèrent les élections comme un choix plutôt qu'une nécessité »
Tenter d'organiser des élections présidentielles dans un contexte de révolte et de revendications légitimes où les citoyens attendent des gestes tangibles autres que ces officiels arrêtés et offerts en pâture jour après jour sans que l'on sache quand, qui et comment ils seront jugés, n'est pas raisonnable. Il faut au préalable créer les conditions d'un climat serein à même de permettre aux citoyens de choisir librement leurs dirigeants. Un maçon, un plombier, un électricien, un mécanicien ne peuvent entamer des travaux de construction ou de réparation sans avoir au préalable préparer leurs chantiers respectifs. Il en est de même pour l'Algérie !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.