Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et faire de l'Algérie un pays émergent    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Une jeune femme électrocutée à Béni Dergoune    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    COMMERCE : Retour de l'importation des véhicules de moins de 3 ans    SALAIRES NON PAYES : Le Groupe Tahkout apporte des précisions    AFFAIRE AGENCE FONCIERE DE MOSTAGANEM : Le directeur et 3 chefs de services sous contrôle judiciaire    Farida Benyahia, nouvelle présidente du Conseil d'Etat    Les Algériens de France tiennent à la transition    Infernal !    Paul Put contre-attaque    Azzedine Mihoubi en terrain hostile à Béjaïa    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Rencontre internationale sur la douleur chronique prochainement à Oran    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    Pékin reproche à l'UE de vouloir s'ingérer dans ses affaires    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    Le rôle de l'armée dans la vie politique en Algérie en question    MCO: Premier pari gagné de Chérif El Ouazzani    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Guerre des pétroliers : Gibraltar rejette la demande américaine de retenir le Grace 1 iranien    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Skikda, El Tarf: L'eau continue de susciter des protestations    Déficit commercial, régulation de l'importation Echec sur toute la ligne    CR Belouizdad: Un problème d'efficacité à régler au plus vite    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Aller vers un dialogue inclusif pour concrétiser l'élection présidentielle »
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 06 - 2019

Le chef d'état-major de l'ANP, vice-ministre de la défense nationale, Ahmed Gaïd Salah a réitéré, hier lundi, à partir de Béchar, troisième région militaire, son appel au dialogue qui réunit la classe politique, la société civile et les personnalités nationales et qui sera l'unique voie vers une rupture effective, à laquelle ne cesse d'appeler le peuple algérien, avec tout ce qui est préjudiciable et néfaste, comme solution à une sortie de crise.
Dont les clés, a-t-il indiqué, se trouvent entre les mains de ceux qui nourrissent en eux-mêmes la vertu de l'altruisme, soit le rejet de tout égoïsme, qu'il soit centré sur une personne, un parti ou autre, en faisant prévaloir l'intérêt de l'Algérie au-dessus de tout autre intérêt. « Il est évident que la clé la plus importante est précisément la voie du dialogue entre tous les acteurs sérieux et sincères », a-t-il dit. Tout en rappelant l'attachement, résolu, de l'ANP aux solutions légales et constitutionnelles pour résoudre la crise que traverse l'Algérie, le chef d'état-major de l'ANP, a estimé que la priorité aujourd'hui consiste à accélérer l'élection d'un Président de la République dans les délais possibles constitutionnellement et acceptables dans le temps. «Il appartient, aujourd'hui, aux Algériens fidèles à leur patrie de trouver, maintenant, la voie la plus efficace pour y aboutir », a insisté le vice-ministre de la Défense nationale. Trouver ces voies qui mèneraient aux présidentielles ne peut, a poursuivi le vice-ministre de la Défense nationale, se faire qu'à travers le dialogue dont les résultats pourront satisfaire la majorité du peuple algérien, soit, des résultats consensuels pour aboutir à une solution consensuelle au service de l'Algérie et de ses intérêts. «L'organisation des élections présidentielles dans les brefs délais et dans les meilleures conditions de transparence et de crédibilité constitue un élément fondamental que requiert la véritable démocratie à laquelle ne croient pas, malheureusement, certains adeptes de la surenchère politique et idéologique qui considèrent les élections comme un choix plutôt qu'une nécessité », a-t-il considéré. Pour rejoindre la rive d'une démocratie réelle dans toute sa mesure et sa dimension, il y a lieu, a encore poursuivi le chef d'état-major de l'ANP, de réunir toutes les conditions nécessaires pour tenir des élections pluralistes. Précédées, a-t-il dit encore, de discussions constructives et un dialogue serein et calme permettant au citoyen d'accorder sa voix à celui qu'il considère apte à conduire le pays sur la voie de la prospérité et du progrès. « Tel est l'axe principal autour duquel devront se fédérer toutes les énergies, avec détermination et résolution, voire avec abnégation, de façon à ne pas décevoir les attentes du peuple algérien », a ajouté l'hôte de la 3ème région militaire. Le chef d'état-major a, à l'occasion, mis en garde certaines personnes et entités qui continuent, a-t-il dit, à faire montre d'une opposition fondée uniquement sur le dénigrement d'autrui ou la formulation de nouvelles revendications et de propositions qui ne sont guère adéquates voire pas du tout objectives et qui s'inscrivent dans le cadre des pratiques non constructives tendant sciemment à faire perdurer la crise que nous confrontons. Oubliant que c'est au nouveau Président seul que revient la tâche de traduire concrètement sur le terrain le programme détaillé et précis des réformes, sur lequel il aurait fondé sa candidature et que le peuple algérien élirait suivant le contenu de son programme ; ce qui requiert nécessairement d'avancer et en toute diligence vers un dialogue inclusif, afin de permettre la concrétisation de cette échéance électorale capitale. Evoquant les dossiers ouverts par la justice contre la corruption, Ahmed Gaïd Salah a affirmé que la purge en cours ne connaîtra pas d'exception. Réaffirmant, encore une fois, la détermination de l'institution militaire à accompagner la justice avec une ferme conviction et un sens élevé du devoir, de la protéger de façon à lui permettre d'exécuter convenablement ses missions et, s'acquitter judicieusement de son rôle de moralisateur, en déterrant tous les dossiers et en les traitant en toute équité quelles que soient les circonstances, de façon à faire comparaitre devant la justice tous les corrompus quels que soient leur fonction ou leur rang social. «L'heure des comptes est arrivée et le temps d'assainir notre pays de toute personne malhonnête qui s'est laissée tentée de troubler la vie quotidienne du peuple algérien par de telles pratiques et de tout ce qui a obstrué les horizons face aux Algériens et semé la peur, voire le désespoir en l'avenir », a conclu Ahmed Gaid salah, en marge de sa visite de travail et d'inspection à la 3ème Région militaire à Bechar.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.