Juventus.. Ronaldo dément son départ    AEROPORT D'ALGER : Le nouveau terminal mis en service lundi prochain    DOUANES ET BANQUE D'ALGERIE : Le Chef de l'Etat nomme de nouveaux responsables    Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Nouvelles d'Oran    L'avis de trois personnalités    Rabah Bouarifi élu président jusqu'à la fin du mandat olympique en cours    Le comportement «inélégant et pitoyable» de Mohamed Raouraoua    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    L'ex-Premier ministre Ouyahia et le ministre des Finances Loukal devant la justice ?    Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    Prochainement sur Google traduction    25 affaires traitées par la Gendarmerie nationale lors du 1er trimestre 2019    Explosions au Sri Lanka : le bilan s'aloudrit à 207 morts et plus de 450 blessés    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Un rassemblement en prévision de l'arrivée d'Ouyahia    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    UGTA : Sidi-Saïd jetterait-il l'éponge ?    18,7 milliards de centimes octroyés    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    Début du référendum constitutionnel en Egypte    L'US Akbou-NRB Hammamet en finale…    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Aziz Chouaki, Ulysse en mode harrachi    Foyers de rougeole à Jijel : Rush sur les centres de vaccination    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    "Trop tard, M.Bensalah..."    En hommage aux 126 martyrs    Chiheb torpille Ouyahia    Deux médecins et un pharmacien dans le collimateur    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Rihane éliminé au deuxième tour    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    Un jeu international qui disqualifie l'ONU    L'Algérie fortement représentée    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Le quart de rôle de Bensalah    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs réformes pour une gestion financière efficace et transparente
Projet de loi organique des lois de finances
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 05 - 2018

Le projet de loi organique des lois de finances introduit plusieurs réformes qui visent à rendre la gestion des finances publiques plus efficace, plus transparente et conforme aux normes et standards internationaux, a indiqué mercredi 9 mai 2018 un responsable au niveau de la Direction générale du Trésor public (DGT).
Ces réformes s'articulent autour de deux axes principaux que sont la garantie de la soutenabilité budgétaire et de celle de la dette publique et l'amélioration de la gestion des comptes spéciaux du Trésor (CAS), a précisé le directeur de la trésorerie d'Etat au niveau de la DGT lors d'une séance d'audition par la commission des finances et du budget de l'APN.
La loi organique des lois de finances, qui représente selon ce responsable «la constitution financière» du gouvernement, a, dans ce cadre, défini de nouvelles normes pour ce qui est des rapports financiers de l'Etat afin que ces derniers soient plus réguliers, actualisés et puissent offrir une meilleure visibilité sur la situation financière de l'Etat et garantir des prévisions budgétaires à moyen terme. Ainsi, ces rapports vont couvrir l'ensemble des actifs et des passifs de l'Etat et ne pas se limiter à présenter les données globales sur les dépenses et les recettes, comme ça se fait actuellement. «Grâce à cette loi, la situation financière de l'Etat sera très claire», soutient le responsable.
D'ailleurs, un compte d'affectation spéciale sera créé pour rendre publics les flux et le stock annuel des participations et des engagements financiers de l'Etat, a-t-il avancé.
Mission de certification pour la Cour des comptes
Les rapports financiers de l'Etat seront également plus objectifs et répondront aux normes internationales en matière de classification des dépenses. En fonction du même projet de loi, la Cour des comptes ne se contentera plus de l'élaboration d'un rapport sur l'exécution des lois de finances mais assumera la mission de certification des comptes de l'Etat. Dans le même sillage, le gouvernement sera appelé à rendre public annuellement le montant du manque à gagner supporté par le Trésor du fait de la dépense fiscale (exonérations des impôts et taxes). L'Exécutif sera également tenu d'informer le Parlement sur les risques éventuels pouvant impacter les équilibres budgétaires. Pour ce qui est des CAS, l'utilisation de leurs ressources sera limitée à des catégories de dépenses bien précises pour chaque compte.
Les membres de la commission se sont notamment interrogés, lors des débats ayant suivi l'exposé du responsable du Trésor, sur les mécanismes à mettre en œuvre pour assurer la transparence des finances publiques et sur l'avancement du projet d'informatisation de l'administration des finances et du budget.
Le représentant de la DGT a assuré que le projet de loi offrait tous les outils nécessaires pour un meilleur contrôle des finances publiques, en soulignant que le projet de mise en place d'un système intégré (informatisé) de gestion budgétaire avançait à grands pas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.