Plus de 250 adhérentes à la Cellule d'accompagnement de la femme rurale    «Atal ne partira pas l'été prochain»    Les défis de la gestion de la LFP en question    Zerouati officialise son retour à la tête du club    Arrestation de deux éléments de soutien aux groupes terroristes à Tin-Zaouatine    Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Real Madrid: Benzema titulaire à Majorque, pas Varane    L'ANIE à pied d'œuvre    Signature d'une convention entre le GIE monétique et l'ANPT    SYNDICATS AUTONOMES : Le CSA appelle à une grève générale    ANARCHIE DANS LE TRANSPORT DES VOYAGEURS DE LA CORNICHE ORANAISE : 200 Da le prix d'une place par taxi à partir de 17h00    ACTION ANTI-DROGUE DE LA 8EME SURETE URBAINE (MOSTAGANEM) : Huit consommateurs de drogue arrêtés    TIARET : Des citoyens ferment le siège de l'APC de Rechaiga    APRES SES PROPOS HOSTILES AU SAHARA OCCIDENTAL : Le CNASPS qualifié Saadani ‘'d'aventurier sans conscience''    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Dossier clos    Silence radio à la Sonatrach    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les Verts veulent réaliser l'exploit à Berkane    Régulation de l'économie avec l'apport des Nations-Unies et de l'UE    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs réformes pour une gestion financière efficace et transparente
Projet de loi organique des lois de finances
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 05 - 2018

Le projet de loi organique des lois de finances introduit plusieurs réformes qui visent à rendre la gestion des finances publiques plus efficace, plus transparente et conforme aux normes et standards internationaux, a indiqué mercredi 9 mai 2018 un responsable au niveau de la Direction générale du Trésor public (DGT).
Ces réformes s'articulent autour de deux axes principaux que sont la garantie de la soutenabilité budgétaire et de celle de la dette publique et l'amélioration de la gestion des comptes spéciaux du Trésor (CAS), a précisé le directeur de la trésorerie d'Etat au niveau de la DGT lors d'une séance d'audition par la commission des finances et du budget de l'APN.
La loi organique des lois de finances, qui représente selon ce responsable «la constitution financière» du gouvernement, a, dans ce cadre, défini de nouvelles normes pour ce qui est des rapports financiers de l'Etat afin que ces derniers soient plus réguliers, actualisés et puissent offrir une meilleure visibilité sur la situation financière de l'Etat et garantir des prévisions budgétaires à moyen terme. Ainsi, ces rapports vont couvrir l'ensemble des actifs et des passifs de l'Etat et ne pas se limiter à présenter les données globales sur les dépenses et les recettes, comme ça se fait actuellement. «Grâce à cette loi, la situation financière de l'Etat sera très claire», soutient le responsable.
D'ailleurs, un compte d'affectation spéciale sera créé pour rendre publics les flux et le stock annuel des participations et des engagements financiers de l'Etat, a-t-il avancé.
Mission de certification pour la Cour des comptes
Les rapports financiers de l'Etat seront également plus objectifs et répondront aux normes internationales en matière de classification des dépenses. En fonction du même projet de loi, la Cour des comptes ne se contentera plus de l'élaboration d'un rapport sur l'exécution des lois de finances mais assumera la mission de certification des comptes de l'Etat. Dans le même sillage, le gouvernement sera appelé à rendre public annuellement le montant du manque à gagner supporté par le Trésor du fait de la dépense fiscale (exonérations des impôts et taxes). L'Exécutif sera également tenu d'informer le Parlement sur les risques éventuels pouvant impacter les équilibres budgétaires. Pour ce qui est des CAS, l'utilisation de leurs ressources sera limitée à des catégories de dépenses bien précises pour chaque compte.
Les membres de la commission se sont notamment interrogés, lors des débats ayant suivi l'exposé du responsable du Trésor, sur les mécanismes à mettre en œuvre pour assurer la transparence des finances publiques et sur l'avancement du projet d'informatisation de l'administration des finances et du budget.
Le représentant de la DGT a assuré que le projet de loi offrait tous les outils nécessaires pour un meilleur contrôle des finances publiques, en soulignant que le projet de mise en place d'un système intégré (informatisé) de gestion budgétaire avançait à grands pas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.