JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Aokas, ville morte    Gamouh sera-t-il promu au badge Fifa ?    16 décès et 242 nouveaux cas    Garrido : "Le CRB est un club qui m'intéresse"    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    LDC : Les résultats des matchs de mercredi    Formation de haut niveau    Installation du président de la cour de Saïda...    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Le président Saïed dénonce «une mafia qui gouverne la Tunisie»    Des dizaines de colons prennent d'assaut la mosquée sainte Al-Aqsa    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



GALERIE RACIM
Khadda, affichiste
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 06 - 2010

L�artiste peintre Mohamed Khadda a �t� aussi affichiste. Une expo � la Galerie Racim nous �claire sur un aspect m�connu de l�artiste. C�est �galement un t�moignage sur une p�riode particuli�re de l�histoire de notre pays, s��talant sur une trentaine d�ann�es.
�Ces affiches, tout en nous livrant une facette peu connue du travail et des recherches de Khadda, nous donnent � parcourir toute une histoire de l�affiche dans notre pays telle qu�elle s��tait mise en place lors des premi�res d�cennies de l�ind�pendance. A la fois par les th�mes et par la forme, elles nous renseignent sur cette activit� situ�e � la confluence de la cr�ation gratuite et des exigences publicitaires frapp�e du sceau d�une �poque�, fait remarquer Naget Khadda au sujet de l�exposition �Khadda, affichiste� qui se tient � la Galerie Mohamed-Racim jusqu�au 16 de ce mois. L�expo regroupe une quarantaine d�affiches r�alis�es par l�artiste Mohamed Khadda, s��talant sur une p�riode d�une trentaine d�ann�es. Le vernissage s�est d�roul� en pr�sence de Khalida Toumi, ministre de la Culture, Naget Khadda et Abdelhamid Arroussi, pr�sident de l�Union nationale des arts culturels, organisateur de l��v�nement (avec Mme Khadda). La plus ancienne affiche de cette exposition date de 1966. C�est celle de la pi�ce Numance de Abdelkader Alloula, jou�e au Th��tre national de l�ouest alg�rien, l�actuel Th��tre r�gional Abdelkader-Alloula d�Oran. Plusieurs autres affiches ont �t� con�ues pour des activit�s culturelles et artistiques comme le premier Festival panafricain d�Alger en 1969 ou l�exposition �Alg�rie, expressions multiples� au Mus�e des arts africains et oc�aniens � Paris (1987). L�expo nous rappelle qu�en 1972, de grands artistes comme Ch�rif Kheddam, Guerrouabi, Mohamed Tahar Fergani ou Boudjema� El-Ankis avaient particip� � une soir�e � la salle Atlas au profit du Fonds national de soutien � la R�volution agraire. Dans un autre domaine, nous avons l�affiche du 3e Congr�s de l�Ugta en 1968 et six affiches de diff�rentes couleurs de �La Conf�rence des ministres africains du travail� qui s�est tenue � Alger en mars 1969. Il y a �galement des affiches sur la Foire internationale d�Alger (1978), le colloque d�histoire �Retentissement de la R�volution alg�rienne� (1984), le Colloque de la ligue des droits de l�homme d�Alg�rie �Le cr�ateur face � l�expression�, etc. La plus r�cente affiche est celle de l�exposition de Khadda � la Galerie Am Weidendamm de Berlin (1988). �Ces affiches nous int�ressent en tant que prolongement de l�art du peintre, elles nous int�ressent aussi parce qu�elles nous donnent � voir des techniques qui n�ont plus cours depuis que l�ordinateur a supplant� la �cuisine� de la s�rigraphie ou les performances de la quadrichromie sur offset�, �crit Naget Khadda dans le catalogue de l�exposition. Cette louable initiative est aussi �une occasion de faire d�couvrir au public un aspect peu connu de l�expression du peintre, mais aussi comme une opportunit� de retrouver � sans doute non sans nostalgie � quelques �v�nements de notre activit� culturelle � l�aube de notre entr�e dans le monde des nations libres�. N� en 1930 � Mostaganem, Mohamed Khadda, autodidacte, est un des plus grands artistes peintres alg�riens. D�c�d� le 4 mai 1991, son �uvre est class�e patrimoine national.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.