USMA - Mansouri: «On se battra jusqu'à la dernière seconde»    Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Vendredi de la mobilisation    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Création d'un comité de surveillance    Vendredi puissance 14    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Un Iftar en l'honneur des médias    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La ville intelligente pour lutter contre l'insécurité urbaine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 11 - 2018

L'évolution exponentielle des technologies du numérique et la croissance incessante du nombre de personnes vivant dans les zones urbaines font gagner du terrain au concept de la ville intelligente. Cette dernière ne se limite pas à une question de connecteurs, de capteurs et d'intelligence artificielle. Elle constitue un véritable outil d'automatisation des comportements quotidiens des millions d'habitants des villes. En effet, les citadins arrivent à produire une quantité importante de données numériques grâce auxquelles les éléments hardwares (équipements) et softwares (logiciels) des réseaux intelligents arrivent à former un « super-réseau» englobant tous les aspects fonctionnels d'une ville intelligente : de la gestion intelligente de la distribution d'énergie, à la régulation automatique du trafic routier et des transactions commerciales, en passant par l'enlèvement intelligent des ordures ménagères, les bâtiments connectés, l'omniprésence de la connectivité et la santé intelligente. Dans un pays comme l'Algérie, l'adoption de la technologie dans les procédés d'élimination des déchets peut réduire considérablement les nuisances, en particulier la propagation de maladies, et permettre aux citoyens de bénéficier d'un environnement agréable.
Un déploiement accru de nouveaux moyens de connectivité, comme les objets connectés, permet aux autorités de gestion de la ville d'alerter leurs citoyens en cas de catastrophes ou de problèmes imminents tels que les inondations, tempêtes et tornades. Il sera également possible de mettre au point des outils permettant aux citoyens de signaler des crimes de manière anonyme, grâce à la géolocalisation et aux données collectées des réseaux de caméras IP via des applications mobiles. Cela permet d'élargir le champ d'action des autorités et contribue à réduire la criminalité ou la contenir, et mettre en place une nouvelle politique de sécurisation de la ville dans laquelle le citoyen participe à faire respecter la loi et assurer la sécurité des autres. Les services de police pourront opérer d'une manière totalement connectée afin d'élargir leur champ d'action et devenir alors plus efficaces en disposant d'informations plus précises pour la résolution de crimes. Plusieurs études ont ainsi montré que l'introduction de nouvelles solutions basées sur les technologies digitales a permis de réduire de 30% le taux de criminalité dans certaines grandes villes. Les villes intelligentes peuvent donc fournir les résultats escomptés à toute démarche visant à rendre plus sûre la vie citadine.
F. F.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.