Les députés engagent un débat à l'APN    "L'infatigable avocat de la cause maghrébine"    Le Syndicat des magistrats appelle à statuer sur les affaires en suspens    Les pays producteurs se réuniront les 9 et 10 juin    Choc sanitaire et pétrolier : L'endettement contrôlé et des réformes comme unique voie de sortie de crise    Adoption du PLFC: Chenine se félicite de "la cohérence" de la position des députés avec l'action du Gouvernement    7 décès et 127 nouveaux cas en 24 heures    Alger ferme ses plages    Le drame des Algériens bloqués en Turquie    Plages de Jijel: la GN sensibilise les estivants sur les mesures de prévention contre le Covid19    Deux ouvrages de Abderrezak Dourari bientôt publiés    FAF - Réunion du BF: Ni arrêt définitif, ni saison blanche !    Un nouveau directeur à la jumenterie    RC Arba: Entre espoir et appréhensions    Un lourd héritage    Blida et Alger: Deux procès de Hamel reportés    Projet de loi de finances complémentaire: Les taxes sur les véhicules revues à la baisse et retour des 5.000 euros    15.000 commerçants et artisans à l'arrêt depuis trois mois: L'UGCAA demande la réouverture des commerces    Coronavirus: Dix wilayas sous microscope    Aïn El Turck: Aménagement de 15 grands parkings retenus pour la saison estivale    Les effets du confinement: Les commerçants s'impatientent    Le taux d'inflation à 1,8% en avril    La mort au temps du corona    Le mode d'emploi fixé    Mahrez victime d'un cambriolage    Les violentes manifestations se poursuivent    L'ADE rassure ses abonnés    L'armée égyptienne annonce avoir tué 19 terroristes présumés    225 morts lors des manifestations de novembre    Future destination de Benayada    Benzia gravement blessé à la main    Arab : "Helfaïa est toujours en poste"    Des députés plaident pour un retour au dialogue en Libye    Une récolte de 300 000 quintaux à l'hectare prévue    Le reflet de l'intolérance sociale    Le poète assassiné    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    BRAS D'HONNEUR    Géopolitique et champ d'action militaire    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tirage tranquille pour la France, Allemagne et Pays-Bas se retrouvent
EURO-2020 (QUALIFICATIONS)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 12 - 2018

Les champions du monde français ont hérité d'adversaires largement à leur portée pour les éliminatoires de l'Euro-2020, alors que les grands blessés allemands et néerlandais vont une nouvelle fois se rencontrer, dans le choc issu du tirage effectué hier à Dublin.
La France se retrouve dans un groupe avec l'Islande, qu'elle avait éliminée en quarts de finale de «son» Euro-2016, l'Albanie, qu'elle avait battue en phase de groupe de cet Euro-2016, la Turquie, la Moldavie et Andorre. Rien d'insurmontable, sachant que les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour l'Euro-2020, disputé à 24, dans douze pays différents.
Didier Deschamps, le sélectionneur français, peut donc toujours compter sur sa bonne étoile: ce tirage lui a réservé cinq adversaires qui n'ont jamais battu la France en compétition. Même en amical, la France ne compte qu'une défaite face à ses futurs rivaux du groupe H: c'était en Albanie le 13 juin 2015.
«Aujourd'hui il y a des ambiances chaudes dans certains pays, mais pour tous les pays, de toute façon rencontrer la France, avec ce titre de champion du monde, évidemment c'est un honneur pour eux. Sur le terrain ça va être une belle bataille aussi. C'est une affiche pour tous nos adversaires», a tout de même mis en garde le sélectionneur français.
Principaux dangers pour les hommes de Deschamps, l'Islande qui avait signé un bel Euro-2016, jusqu'à sa défaite 5-2 contre la France en quart de finale, ainsi que l'«ambiance chaude évoquée par Deschamps, qui correspond à la Turquie.
En octobre, en match amical, les champions du monde avaient d'ailleurs évité de peu la défaite contre les Islandais, grâce à l'entrée de Kylian Mbappé (2-2).
Modric face à Bale
En revanche, l'Allemagne de Joachim Löw n'a pas été autant épargnée par ce tirage. Placés dans le pot 2, la Mannschaft était l'équipe que tout le monde souhaitait éviter, et c'est leurs plus grands rivaux des Pays-Bas qui ont tiré le gros lot. L'Irlande du Nord, l'Estonie et le Bélarus viennent compléter ce groupe.
«Les Pays-Bas et l'Allemagne sont les favoris. Ça devrait suffire pour les deux équipes», a relativisé Löw, sélectionneur des champions du monde 2014 après le tirage.
«Nous aurions pu tomber sur plus dur. Nous sommes heureux d'avoir une revanche contre les Pays-Bas. Nous savons que notre chemin pour revenir au plus haut niveau mondial passe par des adversaires difficiles», a souligné Oliver Bierhoff, qui fait partie du staff de Löw.
Allemands et Néerlandais étaient placés dans le même groupe de la Ligue des nations, avec une déroute allemande aux Pays-Bas (3-0), puis un match nul renversant des «Oranje» en Allemagne -2-2 après avoir été menés 2-0 à dix minutes de la fin- qui leur a permis de se qualifier pour le Final Four de cette nouvelle compétition de l'UEFA.
Les Allemands voudront oublier l'humiliation d'une élimination en phase de groupes de la Coupe du monde 2018 en Russie, alors que les Pays-Bas restent, eux, sur deux piteuses éliminations au stade des qualifications pour l'Euro-2016 qui se disputait pourtant pour la première fois à 24, et la Coupe du monde 2018, alors qu'ils avaient pris la 3e place en 2014 au Brésil. Tous deux font partie de la longue liste de pays hôtes pour l'Euro-2020 (12 juin-12 juillet), dont les demi-finales et la finale seront disputées à Londres à Wembley.
Dans les autres groupes, les vice-champions du monde croates du Madrilène Luka Modric, devront se méfier du Pays de Galles emmené par Gareth Bale, coéquipier du meneur de jeu au Real.
De son côté, la Belgique, 3e du Mondial-2018, rencontrera la Russie, inattendu quart-de-finaliste chez elle cet été.
«Certains pensaient que ce serait un groupe facile, ce n'est pas le cas. C'est un groupe très compétitif. La Russie est une des équipes qui étaient très impressionnantes au dernier Mondial», se méfie le sélectionneur belge Roberto Martinez.

Composition des groupes
Groupe A : Angleterre, République Tchèque, Bulgarie, Monténégro, Kosovo
Groupe B : Portugal, Ukraine, Serbie, Lituanie, Luxembourg
Groupe C : Pays-Bas, Allemagne, Irlande du Nord, Estonie, Belarus
Groupe D : Suisse, Danemark, Eire, Géorgie, Gibraltar
Groupe E : Croatie, Pays de Galles, Slovaquie, Hongrie, Azerbaïdjan
Groupe F : Espagne, Suède, Norvège, Roumanie, Iles Féroé, Malte
Groupe G : Pologne, Autriche, Slovénie, Macédoine, Lettonie
Groupe H : France, Islande, Turquie, Albanie, Moldavie, Andorre
Groupe I : Belgique, Russie, Ecosse, Chypre, Kazakhstan, San Marin
Groupe J : Italie, Bosnie, Finlande, Grèce, Arménie, Liechtenstein.
Calendrier des qualifications et des barrages
Qualifications
- 21 au 23 mars 2019 : 1re journée
- 24 au 26 mars : 2e journée
- 7 et 8 juin : 3e journée
- 10 et 11 juin : 4e journée
- 5 au 7 septembre : 5e journée
- 8 au 10 septembre : 6e journée
- 10 au 12 octobre : 7e journée
- 13 au 15 octobre : 8e journée
- 14 au 16 novembre : 9e journée
- 17 au 19 novembre : 10e journée
Barrages
- 22 novembre : tirage au sort des barrages de la Ligue des nations
- 1er décembre : tirage au sort de la phase de groupes de l'Euro-2020
- 26 et 27 mars 2020 : demi-finales des barrages de la Ligue des nations
- 30 et 31 mars : finales des barrages de la Ligue des nations
- 12 juin-12 juillet: tournoi, organisé dans douze villes de douze pays, Munich en Allemagne, Bakou en Azerbaïdjan, Copenhague au Danemark, Glasgow en Ecosse, Bilbao en Espagne, Budapest en Hongrie, Dublin en Irlande, Rome en Italie, Amsterdam aux Pays-Bas, Bucarest en Roumanie, Saint-Pétersbourg en Russie et Londres en Angleterre, où Wembley accueillera demi-finales et finale.
A noter que l'Angleterre, la Suisse, le Portugal et les Pays-Bas, placés dans un groupe de cinq équipes (et non six comme d'autres), sont dispensés de matchs lors de la 3e journée des phases qualificatives. Cela leur permet de disputer le «Final Four» de la Ligue des nations du 5 au 9 juin 2019 au Portugal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.