Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    Est-il sain de boire de l'eau dans des bouteilles en plastique ?    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    Ténès : L'institut des sciences maritimes ouvrira à la rentrée prochaine    La vigilance et le traitement des arbres recommandés: Les oliviers d'Oran menacés par la mouche méditerranéenne    Souk Ahras: Huit fonctionnaires de l'APC arrêtés pour falsification de formulaires pour la présidentielle    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    Division nationale amateur - Ouest: Le CRT met le turbo    Division nationale amateur - Centre: Réaction salutaire du RCK et du WAB    Division nationale amateur - Est: Le MOC maintient la cadence    Le PDG d'Air Algérie à l'APS: La sécurité des avions, les prix des billets et la réduction des effectifs    En dépit du déficit: «Le système de sécurité sociale n'est pas en faillite»    SNTE et UNPEF: Deux appels différents à la grève pour les mêmes revendications    LA SANTE ENTRE L'EPICERIE ET LE MOUROIR    «Papicha» ou le drame de la censure?    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    L'euro et le yuan remplaceront-ils le dollar pour les prêts extérieurs de la Russie en 2020?    CAN 2020 de handball : L'Algérie dans un bon groupe    Grand prix Chantal Biya de cyclisme au Cameroun : L'Algérien Azzedine Lagab toujours en tête    Récompenses : Le coureur Taoufik Makhloufi et l'haltérophile Walid Bidani honorés à Alger    Espagne: Madrid rejette l'appel au dialogue du président séparatiste catalan    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Election présidentielle Esprit démocratique et consolidation de l'unité nationale    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    L'enseignement religieux : Une pratique séculaire dans les ksour et oasis de Ghardaïa    Syrie: Paix toujours fragile au deuxième jour de la trêve entre Turcs et Kurdes    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    Recul de la facture d'importation    13.410 comprimés psychotropes saisis    Des milliers de manifestants à Londres pour un second référendum    Priorité aux jeunes auteurs    PRESIDENTIELLE : Dépôt des dossiers à partir de samedi prochain    Le Pacte de l'alternative démocratique s'installe à Jijel    Hausse de la traite d'êtres humains en provenance de Côte d'Ivoire    Au moins 182 blessés en Catalogne    "La Faille" nominé pour le prix Fetkann    Le HCA s'allie avec l'Académie africaine des langues    Une basse-cour pour le polygame !    Watchmen, l'étrange série de HBO inspirée par un comics culte    Election présidentielle: "L'Algérie une chance pour tous et pour chacun"    Iran/Turquie : Les ministres des AE iranien et turc discutent au téléphone des derniers développements en Syrie    Musique : Les ensembles d'Ukraine et de Chine animent la soirée de clôture du 11e Fcims    15ème FISAHARA : Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    14 pays élus    Un premier Smartphone fabriqué entièrement en Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OTT menace l'existence du SMS !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 12 - 2018

Aujourd'hui, la technologie permet de convertir le flux vocal téléphonique en fichiers de données IP (Internet Protocol). Cette performance donne la possibilité aux abonnés de la téléphonie mobile d'utiliser des services de téléphonie par internet comme Viber et Skype, de streaming, de vidéo à la demande et des TV connectées sur les réseaux de leurs opérateurs mobiles. Ces technologies ont mené à un changement révolutionnaire du marché de la data mobile, avec un OTT (Over The Top) comme élément moteur de ce changement. Il s'agit d'une technologie de diffusion de contenus multimédias accessibles sur n'importe quel terminal connecté : PC, tablette, smartphone ou smartTV. Son modèle économique est basé sur le principe de non-intervention des opérateurs mobiles dans la relation commerciale des fournisseurs des services OTT avec les clients. Aucun revenu n'est donc généré par les opérateurs à partir de la consommation des services OTT en dehors de ceux débités des frais d'accès à internet. L'adoption des OTT influe sur les recettes tirées de la téléphonie mobile. Preuve de l'engouement des mobinautes pour les applications «Over The Top». Ce qui a provoqué la décroissance de l'utilisation du texte et de la voix téléphonique commutée, et, par conséquent, des recettes qui leur sont associées. En effet, selon les dernières statistiques de l'UIT (Union internationale des télécommunications), rapportées dans le dernier rapport sur la société de l'information, le nombre de messages SMS envoyés a diminué de moitié entre 2014 et 2016, tombant soit de 6 000 à 3 000 milliards de messages durant cette période. Résultat : les recettes mondiales tirées des SMS sont tombées de 82 milliards de dollars en 2015 à 75 milliards de dollars en 2016. Cette baisse, qui illustre parfaitement l'irrésistibilité des mobinautes face à l'argument économique de la «data voice» et de messagerie instantanée, devrait se poursuivre au cours des prochaines années. C'est pourquoi des opérateurs cherchent à réagir à cette rude concurrence en bloquant l'accès à certains services OTT, en particulier Viber et Skype. D'autres ont lancé leurs propres OTT afin de concurrencer directement des sociétés comme Microsoft, Viber ou Facebook. En Algérie, des opérateurs ont trouvé l'idée géniale d'aligner le prix du mégabit du volume data 4G sur celui de la minute d'une communication vocale 2G ou 3G afin de se mettre à l'abri d'une éventuelle baisse de leurs revenus.
F. F.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.