Le Moudjahid Tairi Moussa n'est plus    Covid19: 160 nouveaux cas, 211 guérisons et 6 décès en Algérie durant les dernières 24h    Cessez-le-feu mondial: le SG de l'ONU déplore l'absence de concrétisation    Covid19: l'ANP s'est tenue aux côtés du peuple en engageant toutes ses ressources    Ouargla/Covid-19: distribution de 100 000 bavettes aux citoyens    Sport-Coronavirus: le contrôle médical des athlètes d'élite impératif avant la reprise    Crise libyenne: Boukadoum exprime la "profonde" préoccupation de l'Algérie et sa disposition à abriter le dialogue libyen    Plan d'annexion israélien en Cisjordanie : "une telle décision ne peut pas rester sans réponse"    Massacres du 8 mai 1945: des crimes revêtant une dimension génocidaire    PLFC 2020: des députés émettent des réserves sur la hausse des taxes sur les carburants    Des prévisions rassurantes    organisée dans cette ville Vive tension à Kherrata    L'Arav sévit, la police ouvre une enquête    Irresponsables !    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    2 500 écoles fermées et 350 000 élèves privés de cours    Ottawa veut renforcer sa coopération avec les pays africains    Porsche décline la 911 Targa    The mask    Il y a 30 ans, un drame affligeait le handball algérien    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    "La reprise du championnat mérite une profonde réflexion"    Banque Africaine de Développement : Augmenter les budgets agricoles pour éviter d'autres pandémies    Un nouveau baby-boom algérien    Le monde se déconfine à l'approche de l'été    L'exemple de l'Algérienne des Eaux de Mascara    Incendie à l'intérieur du cimetière de Sidi Ziane    La 3e édition du Salon Almoto Expo reportée    Théâtre régional de Constantine : Représentations virtuelles    Idir déterritorialisé ou la culture mondialisée par l'immigration    La valorisation de la ville archéologique de Tobna au programme    Recueillement sur la tombe de Tahar Djaout à Oulkhou    Boumerdès: Le procès de Hamel, son fils et d'ex-responsables reporté    Mutation et promotion de cadres de la wilaya    Embarek Houcinat n'est plus    Logements sociaux en cours de réalisation: Plus de 50 milliards pour l'achèvement des travaux de VRD    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    AS Monaco: Slimani, une situation paradoxale    WA Tlemcen: Le Widad caresse le rêve de l'accession    Amar Belhimer: La presse nationale «présente des faiblesses structurelles»    Les raisons d'un malaise    FAUSSES EVIDENCES    Guerre de libération nationale: Djanina Messali Benkalfat raconte Messali Hadj    France: Comment sont enterrés les musulmans isolés et sans ressources ?    Les "barques de la mort" reprennent du service    Axe central de la stratégiede déconfinement en Algérie ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Notre supplément TIC avec la collaboration de «MAGHREB EMERGENT» - Skype vs régulateurs :la confrontation se précise
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 07 - 2012


L'application mobile du service Skype de la VoIP (Voice over IP) a récemment remporté le prix le plus prestigieux de la catégorie «Social (Tablet and all other Devices)» lors des Webby Awards 2012. Cette distinction illustre bien la popularité mondiale de ce service dont l'activité essentielle est centrée sur l'acheminement des messages vocaux sur protocole IP (Internet Protocol). La barre des 40 millions d'utilisateurs connectés simultanément a, en effet, été franchie. Créée en 2003 par un Suédois et un Danois, cette société dynamique est née au Luxembourg, à l'issue d'une grande performance technologique à savoir la possibilité de transporter de la voix numérisée sur le canal data d'un réseau GSM en utilisant l'IP. Aujourd'hui, elle assure la messagerie instantanée, la vidéo, le tableau partagé, etc. Et ce sur un important nombre de terminaisons informatiques (Windows, Mac, Linux), de terminaux mobiles intelligents (Smartphones et tablettes) et de téléviseurs connectés sans parler des applications particulières liées aux communications unifiées et aux ramifications offertes par la 3G. Mais, malgré le fort trafic réseau généré par Skype sur l'ensemble des plateformes, ses dirigeants qui visent à atteindre le milliard d'utilisateurs inscrits avant la fin de l'année, refusent toujours de présenter leur société comme un opérateur de télécommunications. Même son acquisition par Microsoft, en 2011, pour un montant de 8,5 milliards de dollars ne semble pas le dévier du statut d'éditeur de logiciel de VoIP. Mieux encore, l'association entre Microsoft et Skype donnera naissance prochainement à une première solution de visiophonie, développée en HTML5 et Java et embarquée directement dans les navigateurs web. Plus besoin donc de télécharger l'application Skype pour bénéficier des services de la VoIP. Le nombre du parc de la clientèle de Skype sera alors quadruplé. Et ce succès, à la fois technologique et économique, constituera également un pied de nez lancé aux autorités de régulation internationales, y compris l'ARPT, qui n'ont toujours pas réussi à lui imposer le payement de la moindre licence d'opérateur. Pour beaucoup d'observateurs, le fait de ne pas être considéré comme un opérateur de télécommunications permet à Skype d'optimiser ses dépenses, d'échapper au financement du service universel et surtout d'éviter de lever le secret sur les puissants algorithmes de chiffrement des communications des utilisateurs. Qui aura alors le dernier mot ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.