Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    L'intimidation n'a pas payé    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Kwiret esselk, du goût et des forces    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Huawei prépare son propre système d'exploitation    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Création d'un comité de surveillance    La candidature de Berraf acceptée    Facebook supprime trois milliards de comptes    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Libérien Musa Bility a voté pour l'Afsud
La CAN-2019 en quelques points
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2019

Le membre libérien du comité exécutif de la CAF, Hassan Musa Bility, remet ça. Critique à l'égard du président de la CAF au lendemain du retrait de l'organisation au Cameroun, fin novembre dernier, Bility aura été le seul à donner sa voix à la candidature sud-africaine. Le reste des membres du conseil de la Confédération ont voté «Egypte» alors que le Nigérian Amaju Pinnick, président du COCAN/CAF, s'est abstenu. Pour leur part, Danny Jordaan et Hani Abou Rida n'avaient pas le droit au vote étant donné que leurs pays étaient engagés dans la bataille. Les voix favorables à l'Egypte sont : Ahmad Ahmad (Madagascar), Fawzi Lekdjaâ (Maroc), El-Bouchamaoui (Tunisie), Almamy Kabele Camara (Guinée), Adoum Djibrine (Tchad), Constant Omari Selemeni (RD Congo), Lerodegar Tenga (Tanzanie), Lydia Nsekera (Burundi), Issa Johansen (Sierra Leone), Rui Eduardo Da Costa (Angola), Jamal Jaafari (Libye), Walter Nyamilandu (Malawi), Sita Sangaré (Burkina Faso), Ahmed Ould Yahia (Mauritanie), Suleiman Hassen Waberi (Djibouti) et Moses Magogo (Ouganda).
8 stades, cinq villes
Le dossier égyptien proposait cinq villes pour accueillir les rencontres des 24 sélections qualifiées à cette phase finale. Il s'agit de 3 stades dans la capitale, Le Caire, 2 à Alexandrie,1 à Al-Ismaïlia, 1 à Suez et 1 à Port-Saïd.
Une première avec 24 nations et pendant l'été !
La CAN-2019 confiée à l'Egypte réunira pour la première fois dans l'histoire du football africain 24 sélections. Et pour la première fois également dans l'histoire de cette épreuve, la compétition se jouera en été, la CAF ayant arrêté les dates entre le 15 juin et le 13 juillet pour la tenue de la 32e édition.
Des matchs en diurne et en nocturne
Pour éviter les grosses chaleurs attendues pendant la période estivale, l'Egypte a promis d'organiser les matchs de la CAN-2019 pendant les horaires où la température sera plus clémente. Des rencontres se joueront en diurne et la plupart en nocturne, assurent les organisateurs du COCAN égyptien.
12 pays qualifiés, l'Afrique du Sud
et le Cameroun en stand-by
Outre l'Egypte, nouveau pays organisateur de la phase finale de la CAN, onze autres pays ont arraché le droit de prendre part à la fête africaine du football l'été prochain. Il s'agit de l'Algérie, la Guinée, la Côte d'Ivoire, la Tunisie, la Mauritanie, le Maroc, Madagascar, le Sénégal, le Nigeria, l'Ouganda et le Mali. Les douze autres, dont le Cameroun, déchu de l'organisation de la prochaine édition, et l'Afrique du Sud qui n'a pas obtenu la confiance des membres du comité exécutif de la CAF, hier, devraient batailler pour décrocher le fameux sésame lors de la dernière journée des qualifications prévue les 22 et 23 mars prochain.
Le Niger et Eswatini relancés
La décision de la CAF d'attribuer les droits d'organisation à l'Egypte signifie que le Niger et Eswatini (anciennement le Swaziland) ont encore une chance de se qualifier pour le compte du groupe J. En effet, le nouveau classement établi après la qualification d'office des Egyptiens donnera lieu à un schéma inédit. A savoir que le Niger, classé troisième ( 4 points), qui accueillera l'Egypte, et Eswatini (1 point), qui sera opposé à la Tunisie, peuvent ravir le second sésame de la poule J. Si les deux finissent à égalité avec quatre points, c'est le Niger qui aura le dernier mot grâce à sa victoire sur les Swazis à Mbabane (1-2), les deux sélections s'étant quittés dos-à-dos à Niamey (0-0).
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.