Installation des nouveaux président et procureur général à la Cour de justice d'El-Bayadh    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Belkecir risque le peloton d'exécution    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Installation du nouveau président de la Cour de justice de Constantine    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    Lutte contre le Covid-19: Tebboune loue les efforts de certains walis    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    10 millions de ventes pour RAV4    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pléthore de modèles d'ici 2022    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Entretien par visioconférence du ministre du Tourisme avec l'ambassadeur émirati à Alger    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ténès : Quel sort pour la station d'épuration des eaux usées ?    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Plaidoyer pour une révision des textes de loi: 1.537 incendies de forêts en deux mois    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois foyers de peste caprine confirmés et plus de 120 décès enregistrés
L'alerte a été donnée dans la wilaya de Bouira
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 01 - 2019

Finalement, la peste caprine tant redoutée par les responsables des services agricoles de la wilaya et les éleveurs, est bel et bien présente dans la wilaya.
Hier et d'après l'inspectrice vétérinaire de la wilaya, Mme Nora Oulbsir, trois foyers de peste caprine, deux dans la commune de Sour-El-Ghozlane et un troisième dans la commune d'Oued El Berdi, ont été confirmés, après les résultats positifs des échantillons envoyés au laboratoire de Draâ-Ben-Khedda, avec une vingtaine de décès, alors qu'un quatrième foyer enregistré dans la commune de Dirah attend toujours les résultats des analyses.
D'après notre interlocutrice, d'autres cas de mortalité sont déclarés par des éleveurs au niveau d'une dizaine de communes comme Aomar, Kadiria, Dirah, Oued El Berdi, Taguedit, Aïn Hdjar, Hadjra Zerga, etc., avec au total 111 ovins et 16 caprins.
Cependant, dans ce total et hormis la vingtaine de cas officiellement prouvés par les analyses, pour les autres cas, des échantillons sont prélevés auprès de chaque éleveur, avec quatre à cinq têtes prises au hasard dans le troupeau et les tubes envoyés pour analyses. « Et ce ne sera qu'en fonction de ces analyses que les possibilités d'indemnisation seront décidées » tient-elle à préciser.
Cela étant, l'inspectrice vétérinaire qui rappelle avoir donné l'alerte le jour même où des cas confirmés ont été signalés dans la wilaya de M'sila au mois de décembre dernier, surtout pour les communes limitrophes situées au sud au niveau des daïras de Sour-El-Ghozlane et Bordj-Okhriss et dans lesquelles rappelle-t-elle encore, « les éleveurs pratiquent la transhumance avec, surtout des pâturages communs entre les wilayas de Bouira et M'sila ; d'où la facilité de contamination des sujets ».
Outre ces réalités sociologiques, l'inspectrice vétérinaire rappelle également les déplacements des animaux les jours des marchés aux bestiaux. A ce sujet d'ailleurs et pour le cas de la wilaya de Bouira, le wali Limani Mustapha a anticipé les choses en signant un arrêté de prolongation des délais de fermeture des marchés aux bestiaux de la wilaya avec interdiction de tout mouvement des animaux dans et hors wilaya.
En sus de toutes ces mesures, l'inspectrice vétérinaire dira que des caravanes de sensibilisation, ont été organisées pour rappeler aux éleveurs les règles d'hygiène à observer au niveau des étables pour éviter l'extermination de leur cheptel.
«Des règles qui se sont avérées efficaces pour le moment », dira-t-elle, puisque « actuellement, la maladie de la peste caprine emporte surtout les petits ruminants — agneaux et chevreaux ­—, alors que les ruminants adultes, — moutons, brebis, chèvres et chevreuils, ceux-ci arrivent à s'en sortir ; ce qui laisse supposer , en attendant l'arrivage des vaccins prévu pour les jours à venir, que la nature du virus de la peste caprine qui frappe actuellement le pays, est moins sévère que prévu et que, pour peu que l'éleveur adopte des règles d'hygiène rigoureuses, son cheptel pourra être sauvé».
Au niveau de la wilaya de Bouira, le cheptel ovin est évalué à quelque 250 000 têtes alors que pour le caprin, celui-ci est évalué à quelque 15 000 têtes.
Y. Y.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.