Ali Yahia et les Médias de la Haine    Tunisie: une "infection bactérienne" a tué 14 nourrissons    L'Argentine porte à 71% son taux directeur    Un Brexit sans accord doit être évité "coûte que coûte"    Yémen: six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt    Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de "mauvaise foi"    Le pétrole recule en Asie    L'Algérie avec 19 athlètes au Mondial de kempo en Espagne    Judo : 4 médailles pour les Algériens en Afrique du Sud    Lutte : la coupe nationale cadets et juniors de lutte aujourd'hui et demain    Désignation de représentants du mouvement populaire pour mener une transition : urgence du moment ou stratégie d'enfermement ?    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jusqu'à la fin des temps de Yasmine Chouikh remporte le Prix Oumarou Ganda du meilleur premier film
26e Fespaco
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 03 - 2019

Le long métrage Jusqu'à la fin des temps de la réalisatrice algérienne Yasmine Chouikh a remporté le Prix Oumarou Ganda du meilleur premier film à la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), clôturée samedi soir, dans la capitale burkinabè.
L'Etalon d'or de Yennenga, la plus haute distinction du festival, a été décerné au film antimilitariste The Mercy of the jungle (La miséricorde de la jungle) du réalisateur rwandais Joël Karekezi.
Le 26e Fespaco qui s'est déroulé du 23 février au 2 mars 2019, a célébré le 50e anniversaire de sa création (1969-2019), sous le slogan : «Mémoires et avenir des cinémas africains».
Le Rwanda était le pays invité d'honneur de cette édition du cinquantenaire du Fespaco. Vingt longs métrages de fiction étaient en lice pour décrocher l'Etalon d'or de Yennenga, considéré, un peu, comme la «palme d'or africaine». Le jury de cette catégorie de films, a été présidé par le critique de cinéma, l'Algérien Ahmed Bedjaoui.
L'Etalon d'or de Yennenga est donc revenu à The Mercy of the jungle du réalisateur rwandais Joël Karekezi. Ce film sorti en octobre 2018 et qui dénonce l'absurdité de la guerre, suit la dérive de deux soldats rwandais envoyés dans la province de Kivu, qui se retrouvent perdus dans la jungle lors de la deuxième guerre du Congo en 1998.
Sorti en 2017, Jusqu'à la fin des temps, premier long métrage de Yasmine Chouikh, est une histoire de mort qui se transforme en histoire d'amour entre Ali, un fossoyeur septuagénaire, et Djoher, une veuve sexagénaire qui prépare, de son vivant, ses funérailles, dans un village perdu au nom lugubre de Sidi Bouleqbour (le seigneur des tombes). Le film de la jeune réalisatrice Yasmine Chouikh a déjà raflé plusieurs prix, dont le «Annab d'Or» au 3e Festival d'Annaba du film méditerranéen, le «Khindjar d'or» Grand prix au 10e Festival international de Mascate (Sultanat d'Oman), ainsi que le «Whir d'or», Grand prix du 11e Festival international d'Oran du film arabe (Fiofa).
Kader B.
Palmarès du 26e Fespaco
Etalon d'or de Yennenga : The Mercy of the jungle (La miséricorde de la jungle), de Joël Karekezi (Rwanda).
Etalon d'argent : Karma, de Khaled Youssef (Egypte).
Etalon de bronze : Fatwa, de Ben Mohmound (Tunisie).
Prix d'interprétation masculine : Marc Zinga, pour The Mercy of the jungle (Rwanda).
Prix d'interprétation féminine : Samantha Mugotsia, pour Rafiki (Kenya).
Scénario : Regarde-moi, de Nejib Belkadhi (Tunisie).
Image : Mabata Bata, de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique).
Son : Karma, de Khaled Youssef (Egypte).
Musique : Sew the Winter to My Skin, de Jahmil X.t. Qubeka, Afrique du Sud.
Décor : Desrances, de Apolline Traore (Burkina Faso).
Montage : Mabata Bata, de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique).
Prix Oumarou Ganda du meilleur premier film : Jusqu'à la fin des temps, de Yasmine Chouikh (Algérie).
Poulain d'or court-métrage fiction : Black Mamba, de Amel Guellaty (Tunisie).
Etalon d'or documentaire long métrage : Le loup d'or de Balolé, de Aïcha Boro Leterrier (Burkina Faso)
Poulain d'or documentaire court métrage : Against all odds (Contre toute attente) de Charity Resian Nampaso et Andréa Iannetta (Kenya/Italie).
Série TV : Little stories, big reality (Petites histoires, grandes vérités), de Ambrose B. Cooke (Ghana).
Animation : Briska de Nadia Raïs (Tunisie).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.